Partagez | 
 

 ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle
avatar

Faites place à la vedette
Belle de Beaumont

Nombre de messages : 860
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   Lun 31 Oct - 18:59


hello darkness, my old friend
althéa & belle

Belle tente vainement d’effacer les traces de maquillage qui a coulé sur ses joues trop rouges. Contre sa peau, ses doigts tremblent et le mouchoir ne fait qu’étaler un peu plus du noir de son mascara. Ce n’était pas la première fois que Narcisse hurlait ; ce n’était pas la première fois qu’il s’énervait. Mais c’était la première fois qu’il la frappait. Une gifle. Ce n’était finalement qu’une simple gifle. Mais elle n’avait pas pu contenir ses larmes et sa détresse. Alors Gaston lui avait ordonné de s’en aller, refusant de la voir se lamenter sur son sort. Et elle était là, enfermée dans les toilettes d’un fast-food du centre-ville, seule, sans savoir quoi faire ni vers qui se tourner. Elle ne se rappelait même plus comment tout ça avait démarré, pourquoi son humeur avait changé du tout au tout en une seconde à peine. Belle avait cessé de vouloir comprendre la nature colérique de Narcisse depuis longtemps. C’était peut-être parce qu’elle avait voulu faire autre chose que le suivre dans une énième escapade qui ne plairait qu’à lui ; c’était peut-être parce qu’elle avait eu envie d’un chocolat chaud qui lui brûlerait la langue et colorerait ses lèvres. Elle ne sait pas. Elle ne sait plus. Doucement, elle palpe sa pommette et laisse échappe un geignement douloureux, les lèvres grimaçantes. Elle passe un peu d’eau froide sur les restes de son carré d’essuie-tout et frotte à nouveau sur les traces disgracieuses de mascara juste en-dessous de ses yeux bouffis et larmoyants. Belle soupire, bruyamment, un sanglot se coinçant dans sa gorge. Fouillant dans son sac à mains à la recherche d’un mouchoir, elle tombe sur un petit rectangle en carton à l’effigie d’une boutique de fleurs qu’elle connaît bien. Un sourire un peu nostalgique relève les commissures de ses lèvres et elle renifle, les épaules soudainement plus droites. Elle avait quelqu’un à qui parler.

Quand elle pousse la porte du fleuriste, Belle est tout de suite happée par l’odeur qui embaume le magasin. Une odeur sucrée et capiteuse comme un parfum de dame du monde. Et toutes ces couleurs qui luisent sous la lumière crue des néons, c’était comme un spectacle digne de Mère Nature. « Althéa ? elle appelle doucement, presque timidement. Tu es là ? » Elle espérait qu’il n’y ait pas un de ses collègues, elle espérait que son amie – ou tout du moins la considérait-elle comme tel – soit là. Elle n’avait pas forcément besoin de parler. Elle n’avait pas forcément besoin de s’épancher. Belle avait seulement besoin d’une présence amicale qui saurait réchauffer la glace qui s’était incrustée dans sa poitrine depuis plus d’un déjà. Elle n’en pouvait plus de ses trous de mémoire, elle n’en pouvait plus de cette relation abusive qui la détruisait. Mais si elle ne s’accrochait plus à Narcisse, à son Gaston, elle allait se noyer. Elle allait couler et personne ne serait là pour tendre la main et la rattraper. Quand elle aperçoit le joli minois de la blondinette, Belle sourit à travers sa vue brouillée. « Althéa, elle soupire d’un air heureux avant de se fondre dans ses bras. J’espère que je ne te dérange pas. Je… je ne savais pas où aller et… Je ne voulais pas être seule… » Elle s’en rendait compte, elle sonnait un peu pathétique et esseulée. Mais ça n’avait pas d’importance, elle savait que Althéa n’était pas là pour la juger. Mais ça ne servait à rien de sangloter, ça ne servait à rien de pleurer. Belle savait qu’elle était la seule responsable de son malheur. Et tant qu’elle ne trouverait pas le courage de mettre un terme à sa terreur, elle devrait subir Narcisse. Narcisse et son amour qui n’en était pas un. Narcisse et sa relation forcée. Abusive.

_________________

runnin’ home to you
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Althéa R. Thorn

Nombre de messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   Lun 27 Mar - 19:18


hello darkness my old friend.
feat. belle and althea.

souriante, elle s'enferme dans son petit monde dès l'instant où elle franchit les portes de son magasin. sa boutique est son échappatoire a cette nouvelle vie dont elle ne comprend le sens. entourée de roses de toutes les couleurs, elle sent le parfum enivrant de ces délicates petites fleures. elles lui rappellent sa vie d'avant, quand elle n'était qu'une petite fleure à l’abri sous sa petite cloche. althéa soupire. cette vie est passée maintenant, elle doit se concentrer sur celle-ci, bien qu'elle n'en veuille pas. oui, elle aurait préféré rester morte, à sombrer dans le néant infinie plutôt que de devenir humaine. elle-même ne comprend pas pourquoi, mais c'est ainsi. un soupire s'échappa de nouveaux de ses lèvres. c'est devenu son quotidien maintenant, de rester seule dans son magasin en soupirant. elle n'aime pas avoir de la compagnie, elle se méfie de tout le monde. en même temps, c'est normal pour une personne qui a été enfermée toute sa vie. elle préfère de loin rester seule, à s'occuper de ses petites fleures. c'est le même rituel tous les matins, elle arrive au magasin et arrose ses fleurs avant de se concentrer sur les comptes. bon, on ne peut pas dire qu'elle soit très douée en athématiques, mais elle se débrouille assez pour faire ses propres comptes. s'installant sur le petit comptoir dans lequel repose la caisse, elle fait ses comptes tranquillement. elle gagne assez sa vie pour bien vivre, sans pour autant être riche et son magasin est toute sa vie. lorsqu'elle termina, ses collègues arrivèrent. c'est devenue une habitude pour althéa, d'arriver en avance tout les matins. elle délégua quelques tâches à ses collègues pour prendre un peu l'air avant l'arrivée des premiers clients.

c'est seulement lors de la fermeture du magasin, entre midi et deux, qu'elle se retrouve enfin seule. althéa préfère largement la solitude et son silence que de se retrouver dans un endroit bondé de monde et brouillant. pourtant, elle n'aime pas trop la solitude, de peur de se retrouver abandonner. contradictoire, non ? c'est très certainement dû à ces années de solitude extrême sous sa petite cloche de verre, dans le château. elle secoue la tête pour chasser ces pensées de son esprit. elle n'aime pas y repenser, sachant tout ce qu'elle a perdu en arrivant ici. « althéa ? » faisant du rangement dans l'arrière boutique, elle n'entend pas directement la petite voix prononçant son nom. « tu es là ? » elle reposa les petits pots de fleurs qu'elle a entre les mains à leurs place et ferme la porte derrière elle pour rejoindre son amie à l'avant de la boutique. un sourire sur le visage, elle se dirige vers belle. althéa n'a pas beaucoup d'amis, mais elle considère belle comme telle.  « j’espère que je ne te dérange pas. je… je ne savais pas où aller et… je ne voulais pas être seule… »  elle laissa échapper un petit rire avant de sourire et de prendre son amie dans ses bras. « mais non, tu ne me dérange pas voyons. tu veux quelque chose à boire ? » elle prononça ses mots tout en dirigeant belle vers l'arrière boutique, on se trouve aussi un petit coin détente pour les personnes travaillant dans la boutique. « alors dis-moi, qu'est-ce qu'il ne va pas ? » elle lui sourit, pour la rassurer. d'habitude, c'est plutôt la jolie rose qui en a besoin mais, pour aujourd'hui, elle sent que son amie à plus besoin d'elle.


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Belle
avatar

Faites place à la vedette
Belle de Beaumont

Nombre de messages : 860
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   Mer 26 Avr - 17:04


hello darkness, my old friend
althéa & belle

Elle a peur et elle est fatiguée. Belle ne sait pas quoi faire pour se sortir de ce qui devient chaque jour un cauchemar un peu plus terrible encore. Elle aimerait pouvoir s’éloigner, devenir plus forte. Mais elle n’a finalement aucune raison de le faire et rester seule l’effraie encore plus que Narcisse. Sans Narcisse, elle n’a finalement plus rien. Ou peut-être est-ce qu’il voudrait qu’elle pense. La brunette n’est plus sûre de rien. Et si celui qui prétendait être son petit-ami, presque fiancé, n’avait fait que la couper du reste du monde ? Pour la maintenir dans une prison dorée dont lui seul aurait la clef. Belle est parfaitement consciente que si Gaston la savait ici, en compagnie d’Althéa, il serait très en colère. Il lui hurlerait dessus, lui interdirait même de la revoir. Alors qu’Althéa est son amie, une de ses seules amies. La seule vers qui elle a pensé à se tourner aujourd’hui alors que son corps tremble encore de son altercation avec le brun. « Je suis désolée de débarquer comme ça, à l’improviste, elle bredouille entre deux reniflements. » Elle se laisse diriger jusqu’à l’arrière-boutique, comme une enfant à qui on doit montrer le chemin, à qui on doit prendre la main. « Un verre d’eau, c’est très bien. » Belle n’a pas réellement soif. Elle voudrait juste se débarrasser de ce goût de bile qu’elle a au fond de la gorge. Peut-être qu’un peu d’eau l’aiderait à oublier l’envie de vomir. Son estomac semblait si noué que c’en devenait douloureux. Et la brunette avait le cœur dans la gorge, comme si chaque battement désirait l’empêcher de respirer correctement. C’était un cauchemar. Et elle finirait par se réveiller, c’était certain. Narcisse s’était emporté, ce n’était pas si grave. Il s’excuserait très probablement ce soir, quand Belle rentrerait. Elle tentait de s’en persuader, en vérité. Pour le moment, elle avait juste peur de le retrouver.

Le sourire de son amie a quelque chose de rassurant. Elle essaye de se concentrer sur cette bouche qui lui envoie des ondes de chaleur jusque dans le cœur. « Mauvaise journée, se surprend-elle alors à mentir, avec un peu de honte. » Belle ne se serait jamais crue capable de mentir. De mentir à une amie. Mais elle était effrayée à l’idée que la blonde s’inquiète trop pour elle, qu’elle juge Narcisse un peu trop durement. Ce n’était qu’une gifle, pas vrai ? Ça n’avait pas d’importance. « Je suis désolée, je me sens bête de pleurer comme une enfant devant toi, elle rit mécaniquement. Il y a des choses bien plus graves dans la vie. » Comme se sentir vide. Comme se sentir seule. Comme ne pas sembler trouver sa place dans un monde qui n’est pas le sien. Certains jours, Belle regrettait sa vie d’avant, sans même s’en rappeler. Sans même savoir si elle était véritablement mieux que celle qu’elle vit aujourd’hui. Mais peut-être que dans le monde d’où elle vient, la brunette n’aurait pas tant de mal à se sentir au bon endroit. Peut-être que dans le monde d’où elle vient, elle pourrait finalement être heureuse avec Gaston. Ils étaient sur le point de se marier avant le sort. Elle devait forcément être heureuse avec lui. « Je t’ai importunée dans ton travail, à ce que je vois. » L’esprit encore bouillonnant, elle laisse son regard dériver dans l’arrière-boutique. Elle prend une grande inspiration. Belle aime bien cet endroit, son odeur, sa chaleur moite. « Tu faisais quoi ? Peut-être que je pourrais t’aider ? » Si elle occupait ses mains, peut-être que sa tête arrêterait de tambouriner. Si elle se forçait à ne plus penser, alors elle retrouverait son sourire habituel. Belle savait bien que ça ne marcherait qu’un temps, mais elle espérait que ça soit suffisant.

_________________

runnin’ home to you
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Althéa R. Thorn

Nombre de messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   Jeu 18 Mai - 14:29


hello darkness my old friend.
feat. belle and althea.

en voyant son amie débarquée dans sa boutique, althéa repensa à la première fois qu'elles se sont vues, dans le château de la bête. la jeune rose était très surprise de voir une jeune femme arriver devant elle, mais elle pensait que le charme allait enfin être rompu après tant d'années. et c'était le cas, juste après que la rose ne se fane. elle secoua la tête, inutile de repenser à sa mort dans une autre vie. « je suis désolée de débarquer comme ça, à l'improviste. » althéa esquissa un sourire avant d' s'installer aux côtés de son amie. « ce n'est rien, tu peux débarquer quand tu veux ici ! » elle souria de plus belle avant de passer sa main dans son dos, pour essayer de la rassurer. très vite, elle se leva pour lui chercher un verre d'eau, essayant de revenir au plus vite. elle lui passa donc le contenant en esquissa un sourire. elle se replaça à ses côtés, cherchant quelque chose à lui dire pour la faire sourire. l'ancienne rose n'aime pas voir son amie triste, enfin, elle n'aime pas voir quelqu'un triste. mais avec belle s'est différent. elle est l'une de ses amies, alors voir une personne à qui elle tient pleurer, althéa ne peut le supporter. de plus, la brune ne sait pas ce qu'il se passe, surtout qu'elle n'avait pas vu balle depuis plusieurs jours. cependant, elle sait que ce n'est pas toujours facile lorsqu'on passe sa vie aux côtés d'une personne comme narcisse. bien qu'elle ne l'a jamais rencontré, althéa en a entendu parlé, et ce n'est pas une personne pour qui elle pourrait avoir de l'affection. « je suis désolée, je me sens bête de pleurer comme une enfant devant toi. il y a des choses bien plus graves dans la vie. » elle ne pu s'empêcher de d'esquisse un sourire, un de plus depuis l'arrivée de belle à l'intérieur de sa petite boutique de fleurs. « c'est vrai, il y a des choses plus grave ... mais te voir les larmes aux yeux n'est pas une chose géniale non plus. » elle porta son regard sur son amie, avant de regarder un peu autour d'elle, les quelques fleurs présentes dans la pièce semblaient écouter leur conversation. enfin, c'est ce qu'althéa ressent. « je t’ai importunée dans ton travail, à ce que je vois. » l'ancienne rose allait répliquer quelque chose, mais elle a été coupée par son amie quelques secondes avant de prendre la parole. « tu faisais quoi ? Peut-être que je pourrais t’aider ? » elle s'arrêta quelques instants pour réfléchir, il n'y a pas grand chose à faire, mais la brune vient d'avoir un nouvel arrivage de fleur, le matin même. « et bien, il y a des fleurs à mettre dans des pots, elles viennent d'arriver ce matin. » un petit sourire sur les lèvres, althéa lui fait signe de venir avec elle, dans la réserve. elle lui indiqua des fleurs, de jolies petites roses de toutes les couleurs, à prendre avec elle avant de repartir dans la boutique, à la recherche de pots pour les placer. « alors, que ce passe-t-il ? » elle prononça ces mots avec un air inquiet, comme si elle craignait la réponse de son amie.


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Belle
avatar

Faites place à la vedette
Belle de Beaumont

Nombre de messages : 860
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   Sam 17 Juin - 9:39


hello darkness, my old friend
althéa & belle

Elle fixait le liquide transparent dans son verre, observant les petites vagues qui se formaient à la surface tandis que ses mains tremblotaient. Belle n’avait pas eu conscience que son corps se trouvait secouer de spasmes alors qu’elle était là, assise. Elle n’avait pourtant pas froid. C’était sûrement le choc, la peur et les sentiments mélangés à l’intérieur de sa poitrine qui faisaient qu’elle ne parvenait pas à se tenir immobile. Althéa était si gentille. Si douce. La brunette se sentait apaisée à son contact, depuis leur toute première rencontre ici, à Fantasia Hill. Elle n’avait jamais réellement compris pourquoi elle sentait comme une connexion entre elles ; elle n’avait jamais osé demander ce qu’en pensait son amie. Elle s’était simplement fait une raison, elle s’était habituée à ce petit mystère comme à beaucoup d’autres choses encore dans ce monde. « Merci, tu es gentille, souffle Belle dans un pauvre sourire un peu triste. » Elle a parfois l’impression de toujours être là à se raccrocher à quelqu’un, à quelque chose. Comme si elle était incapable de voler de ses propres ailes. Comme si elle était incapable de se débrouiller par elle-même. Et la jeune femme trouvait cela frustrant. Honteux aussi. Elle sentait au fond d’elle qu’elle était bien plus que ça, qu’une petite fille effrayée et égarée quelque part. Elle le sentait mais ne semblait pas parvenir à se défaire de ces chaînes invisibles qui la retenaient prisonnière d’une existence gâchée par les appréhensions et les silences. C’était sûrement à cause de tout ça qu’elle en était arrivée là avec Narcisse. C’était sûrement à cause d’elle que sa relation ne fonctionnait pas – ne fonctionnait plus. Et Belle ne veut pas mettre des mots sur cet échec cuisant. Elle ne veut pas mettre les mots de Gaston dans sa bouche de peur de se rendre compte de la réalité grise de son présent.

« Peut-être que je pourrais t’aider à mettre les fleurs en pot ? elle propose, tout naturellement. Je n’y connais rien mais tu peux me montrer et j’apprendrai. » La brunette avait besoin de s’occuper les doigts, d’oublier le tumulte de son esprit. Elle avait besoin d’oublier pendant un temps. Pendant un temps, Belle fixe son amie comme si elle la découvrait pour la première fois. Les traits fins de ce visage pâle, auréolé de boucles blondes comme des blés gorgés de soleil. Ces grands yeux qui brillaient comme des saphirs. Althéa avait une beauté singulière, presque unique. Elle portait en elle la fragilité d’une fleur tout en montrant ce côté courageux et fort à la fois. Comme une rose, pense-t-elle tout à coup, intriguée. Une rose était fragile et elle arborait pourtant ces épines comme un moyen de se défendre contre l’adversité. Et ce mélange était beau. Ce mélange était parfait. « Narcisse et moi nous sommes disputés, elle avoue finalement, vaincue par le besoin d’exorciser ce démon qui bataille à l’intérieur d’elle. Encore. » Elle grimace, se rendant honteusement compte du nombre de fois où cette phrase a été répétée depuis qu’elle avait débarqué dans cette nouvelle ville, dans ce nouveau monde, sans aucun souvenir de qui elle était avant cela. C’était Gaston qui l’avait sauvée. Qui l’avait aidée à faire face. Et il lui semblait qu’elle était encore incapable de trouver comment lui être reconnaissante, comment le remercier. « Mais c’est de ma faute, elle ajoute rapidement. Je ne suis clairement pas une bonne petite-amie et je… » Elle aurait dû être heureuse d’avoir quelqu’un comme Narcisse à ses côtés – quelqu’un de fort et de volontaire. Quelqu’un qui savait toujours ce qu’il désirait et qui se donnait les moyens de parvenir à l’obtenir. C’était rare, les gens comme lui. Mais il y avait toujours quelque chose qui clochait, quelque chose qui la bloquait. Quelque chose qui la retenait. « Je l’ai tellement mis en colère qu’il m’a giflée. » Mais Belle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même parce qu’elle imaginait combien son petit-ami et ancien fiancé devait se montrer patient avec elle à ses côtés.


POST-SCRIPTUM :
 

_________________

runnin’ home to you
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALTHÉA ✧ hello darkness, my old friend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Hello darkness, my old friend (Jackson)
» hello darkness, my old friend ► ash
» L'arrivée d'une Petite Bulle dans les airs..
» Présentation de Nuage d'écume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Courtland Street :: Flower Power-
Sauter vers: