Partagez | 
 

 Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Hector Rivera

Nombre de messages : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Jeu 15 Mar - 20:11




AUTOUR D'UNE MARGARITA
APHRODITE & HECTOR
Deux fois par semaine si ce n'est plus, Hector donnait un petit concert au Rhumeries. Il était rapidement devenu la coqueluche des lieux car ce n'est pas sans étonnement, que sa musique plaisait. Il était plus qu'un bon musicien. Il savait envoûter les foules et faire oublier à tout un public tous leurs soucis. Sachant qu'Hector ne chantait pas seulement des chansons connus, mais aussi et surtout certaines compositions de sa propre invention. Il avait un réel charisme quand il était sur scène et sa passion se faisait sentir comme nul pareil.

D'ailleurs, beaucoup de monde au bar n'arrêtait pas de lui dire de se lancer dans une plus grande carrière, mais Hector n'en voulait pas. Il avait déjà testé cette voix là, et il s'était retrouvé six pieds sous terre et détesté par sa femme pendant des années. Ce n'est que récemment qu'il a réussi à avoir un pardon. Et aujourd'hui, il sait que rien n'est plus important que l'amour de ses proches.

Mais il avait aussi la musique dans la peau, c'est pour cela qu'il avait trouvé cette alternative à chanter dans ce bar branché certains soirs. Il continuait sa musique et restait présent auprès des siens. Mais celà ne nourrissait pas sa famille et il prit la décision d'avoir un double job: serveur la journée, musicien le soir. C'était la bonne combine.

C'était un soir de concert comme beaucoup d'autres. Il y avait des habitués et de nouvelles têtes aussi. L'homme lâcha ses dernières notes de sa guitare, alors que les gens l'applaudirent. Il fit tourner sa guitare pour la poser avant d'attraper le micro au milieu de la scène, en lâchant à la foule.

" Yeppaaaaa ! Si vous avez raté le concert, ne vous inquiétez pas, je reviens Vendredi soir avec une nouvelle chanson que vous allez adorer. En attendant, c'est encore l'Happy Hour. Une conso acheté, une offerte. " Il regarda sa montre et ajouta: " D'ailleurs je vais me dépêcher à aller au bar avant que ca se termine. Vous pouvez me retrouver là bas. Si vous voulez quelques dédicaces, photos... "

Il fit un sourire forcé en prenant la pose. Puis fit un signe de main.

" Non je rigole, ce suis pas ce genre de type. Mais si je peux vous conseiller les supers cocktails de Chris ! Une Margarita mon ami. Je parle du cocktail hein ? Pas la pizza... Graciàs Muchacho ! "

Son élan comique fit rire quelques personnes dans la foule. Il finit par laisser le micro derrière lui et descendit les quelques marches de l'estrade pour se diriger droit vers le comptoir. Quelques personnes se levèrent pour aller chercher des boissons à leur tour. Hector lança à son collègue derrière le bar:

" Je t'avais dit que ca marcherait. Je sais parler à la foule moi. C'est le côté tombeur ca... Tu m'dois deux billets ? Tu te rappelles ?
- Ouais, c'est ca le tombeur... Ils vont tous prendre comme toi maintenant. Je vais tourner Margarita avant la fin de la soirée. Tiens je t'offre la conso à la place. "

Hector sourit et fit un clin d'oeil au serveur qui lui avança sa Margarita. Il remarqua alors une jeune femme à côté de lui. Il ne pouvait pas nier qu'elle était particulièrement ravissante, mais étant un homme marié, il se dit rapidement qu'il ne pouvait pas être intéressé. Avec sa tchatche habituelle, il lança à la demoiselle:

" Et vous ? Vous allez vous laisser tenter par la Margarita ? Il est pas Mexicain mais je peux vous dire qu'il les fait mieux que le père Pedro de Santa Cecilia lui-même ! Et je sais de quoi je parle ! "

C'est le truc d'Hector ca, il parle à n'importe qui à n'importe quel moment et encore plus quand c'est pas le moment. On se demande pourquoi il est très régulièrement en retard d'ailleurs...
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Aphrodite O. Greece

Nombre de messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Ven 16 Mar - 20:07


Autour d'une Margarita


« Super les gars, vous avez vraiment bien bossé aujourd'hui ! » Je leur envoie quelques regards calculés pour leur faire savoir que je les attends puis file, non sans avoir lancé un clin d'oeil à l'un d'entre eux, le plus beau certainement. Voilà quelques séances qu'il fait sans son tee shirt et je dois avouer que cela me plait : nos séances quotidiennes (ou presque) de sport commencent à porter leurs fruits. « On se retrouve demain ou après demain, selon la date de votre prochain cours avec moi ! »

Je me dirige alors vers les vestiaires féminins, où je suis seule ce soir pour prendre une douche avant de sortir. J'ai bien envie d'aller me caler dans un bar ce soir, il y a bien longtemps que personne n'a visité mon lit et cela me rend d'humeur morose. Si cela continue, je serai bien obligée de faire des avances à mon élève, bien que je n'y touche pas, selon une des règles du contrat de travail que j'ai signé. Tant pis, une déesse est dessus de toute cette paperasse, non ?

Après un rapide coup sous les jets tièdes des douches, pour me débarrasser de la transpiration de la séance, je me dirige vers mon sac pour en sortir une magnifique robe. Très courte, certaines s'en plaindront sûrement, mais peu importe, il y a toujours quelqu'un pour se plaindre de toute manière. Rose pâle, elle est moulante et dévoile volontiers mes courbes à qui se risquerait à les regarder. Parfait pour mes objectifs de la soirée.

Mon sac sur l'épaule, ma robe en plus et une touche de maquillage supplémentaire, je m'engage dans la rue en direction de skyline square, et plus précisément d'un petit bar que j'ai remarqué il y a quelques temps mais auquel je ne suis encore jamais allé : les Rhumeries. Là bas, je m'installe près du bar, sirotant un "Sex on the beach" tandis que le musicien sur scène fait son show. Pas tout à fait mon style mais bien trop convoité pour que je ne tente pas ma chance. Alors qu'il lance quelques boutades, j'aperçois quelques minettes fondre dans la salle. Je souris, c'est beaucoup trop drôle pour être vrai.

Alors qu'il s'approche du bar, distribuant blagues et saluts, il me remarque et s'approche. Décidément, tout est beaucoup trop simple ce soir. Derrière lui, deux jeunes filles qui étaient arrivées avec l'intention de l'aborder font la moue. Alors qu'il me demande si je bois une Margarita, je lui fais mon plus beau sourire et me penche légèrement vers lui, dévoilant un peu plus mon décolleté. Il a de la chance, mon verre est vide. « C'est vous qui me l'offrez ? »

Je m'approche encore un peu de lui et lui tend la main avant de me présenter, histoire qu'il sache à qui il offre un verre ce soir bien qu'il ne sache probablement rien du tout, malheureusement, de la grandeur qui  est la mienne : « Aphrodite, ravie de vous rencontrer. » Je le détaille. Un peu pus grand que moi, il ne m'égale ni en beauté ni en prestance. Mais je dois avouer qu'il a tout de même quelque chose de précieux : un magnifique sourire et une joie de vivre qu'il semble transmettre autour de lui. « Et vous êtes ? »


Dernière édition par Aphrodite O. Greece le Jeu 22 Mar - 11:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Hector Rivera

Nombre de messages : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Mar 20 Mar - 17:45




AUTOUR D'UNE MARGARITA
APHRODITE & HECTOR
Hector n'était pas un dragueur, mais il avait cette fâcheuse manie de parler à tout le monde et n'importe qui. Il savait aussi pertinemment qu'il avait un groupe de groupies qui venaient presque à chacune de ses représentations mais il n'y faisait plus attention. C'est donc sans arrière pensé qu'il aborda la jeune femme qui était installée au bar près de lui.

Il la vit sourire et se pencher vers lui. Comme tout homme qui se respecte, il remarqua bien évidemment son décolleté mais releva rapidement les yeux pour ne pas s'y attarder. Elle lui demanda alors si il lui payait le verre. Il fut surpris par tant d'audace dès un premier échange. Il ne pouvait nier qu'elle était particulièrement attirante, mais il était un homme marié. Il décida néanmoins de ne pas se laisser démonter.

" Et bien... Comme c'est l'Happy Hour et que boire deux cocktails ne seraient pas raisonnable, je vous offre le cocktail gratuit. "

Il ajouta alors pour être bien clair dès le départ mais en restant pourtant assez ouvert à la discussion.

" Si je rentre à moitié ivre, ma femme ne sera pas vraiment d'accord et autant faire profiter quelqu'un d'autre. "

Il voulait juste faire savoir qu'il n'était pas un homme libre. De plus, il savait qu'Imelda n'accepterait pas de le voir raide ivre en rentrant. Elle pouvait rapidement se transformait en dragon quand elle était en colère. La jeune femme se présenta en lui tendant une main. Il la serra en retour et lui répondit:

" Aphrodite ? Comme la déesse grecque ? "

Hector connaissait ses classiques, il avait circulé pas mal dans les arts et ce genre de choses, comme les folklore, ne lui échappait pas. Lui-même aillant été "victime" de l'un d'eux. Il eut un sourire espiègle avant de se présenter à son tour.

" Hector. C'est la première fois que je vous vois dans le coin non ? J'espère que vous avez apprécié le spectacle. "

Son ami barman qui avait suivi plus ou moins l'échange, glissa deux cocktails devant lui et il en tendit un à la jeune femme.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Aphrodite O. Greece

Nombre de messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Jeu 22 Mar - 10:59


Autour d'une Margarita


L’homme – pas si jeune, vu de près – qui me fait face n’est visiblement pas un homme identique aux autres. Alors que ses yeux s’égarent dans mon décolleté, il relève bien vite la tête pour me fixer dans les yeux. Les féministes seraient heureuses mais pour ma part je suis déçue. Ajoutons à cela qu’il m’offre un verre qu’il ne paye pas, il attend rapidement le bas de l’échelle en qualité de ses techniques de drague. A mois qu’il ne cherche pas à me draguer, mais cela ferait de lui un étrange personne. Aucun homme sain d’esprit ne voudrait passer à côté d’une nuit avec une créature de rêve telle que moi. Mais je ne tarde pas à avoir la raison de toutes ses mauvaises manières : ce n’est pas homme célibataire et même pire que ça, il est marié. Mais loin de me décourager, cela me tire un grand sourire. Un peu plus de challenge, c’est toujours bon à prendre !

Mais la discussion ne s’attarde pas sur le sujet et bientôt il me demande si je tiens mon nom de la Déesse grecque. J’ai un triste sourire, s’il savait ! « Oui, comme la Déesse de l'Amour elle-même ! » A-t-il conscience que cette réponse veut dire qu’elle m’a donné son nom parce qu’il s’agit de la même personne ? Non, malheureusement, je ne pense pas. Alors qu’il me donne son prénom – qui est tout à fait banal, soit dit en passant – je me demande s’il est humain. Peut être est il victime du sortilège lui aussi ! Mais comment savoir ? Mais je ne crois pas, comment aurait il pu refaire sa vie si facilement et se marier depuis ?

En parlant de sa vie refaite ici, il me demande si c’est la première fois que je viens ici et si j’ai aimé sa chanson. Je souris et attrape le cocktail que me tend le barman. « Oui, c’est la première fois que je viens ici, il faut dire que je m’implique beaucoup dans mon travail, je ne prends pas vraiment le temps de sortir ! » Comprendrait il ce que c’est de passer de somptueux festins sans prendre un gramme à un corps qui grossi et s’engraisse avec seulement une tablette de chocolat, ganache framboise ? « Mais c’est très sympathique, je reviendrais sûrement ! » Car oui, très cher, je n’ai passe l’intention de te lâcher. Tu n’es pas forcément l’homme le plus attirant de Fantasia Hill, tu as le sex appeal d’un poulpe mais tu représente un challenge à la hauteur de ma réputation de chasseresse. Et puis, je reconnais que l'endroit est vraiment agréable et que je regrette d'avoir passé déjà deux ans de ma vie enfermée dans mon travail à ne voir personne, par simple volonté de ne pas m'adapter à la vie à Fantasia Hill. Peut être serait il temps que cela change ?

Je le regarde de haut en bas puis me rapproche de lui, éloignant ainsi ses groupies et entrant peu à peu dans sa bulle d’intimité. « Vous travaillez ici depuis longtemps ? Vous avez toujours fait de la musique ? » Faire parler de soit et de ce qu’on aime est toujours une bonne idée pour tisser des liens positifs mais j’espère aussi en apprendre plus sur lui et sur son passé. Est-ce que c’est quelqu’un comme moi ? Il y en avait beaucoup, le jour de mon arrivée, que sont ils devenus ?
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Hector Rivera

Nombre de messages : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Jeu 22 Mar - 16:04




AUTOUR D'UNE MARGARITA
APHRODITE & HECTOR
Hector se laissa pas embobiner par la tentative de séduction de la jeune femme. Aussi belle soit elle, il restait fidèle à Imelda et il aimait d'un amour réel sa femme. Leur amour avait traversé trois générations déjà et il n'était pas prêt de s'arrêter. Notre homme nota le prénom peu commun de la jeune femme. Etant compositeur et poète, il n'était pas ignorant quant au folklore. Il savait aussi qu'on avait déjà dû faire la remarque à la jeune femme.

D'ailleurs, celà le fit un peu tilter. Il savait bien qu'ils n'étaient pas les seuls avec Imelda à se retrouver dans ce monde. Peut être qu'elle venait elle aussi de sa propre réalité. Il savait aussi que d'autres avaient moins de chance, et que leur monde pouvait être bien différent de celui où il se trouvait actuellement. Hector avait relativement de la chance, vu que son monde était très identique à celui-ci. Juste que le pays n'était pas le même. Il garda son questionnement qui se serait montré bien trop étrange, préférant ajouter:

" Excusez moi, on doit souvent vous la faire pour le coup du prénom. "

La conversation continua et Hector demanda si elle venait souvent dans ce bar. Il n'était pas là tous les soirs. Il faisait souvent 3 soirs par semaine, mais pas tous les jours. A vrai dire, c'était parfois difficile de tenir le rythme. Il était de nouveau parmi les vivants et il avait certains besoins physiologiques qu'il devait assouvir, comme manger, boire et dormir.

" Et bien tant mieux si vous avez réussi à trouver un moyen de vous divertir en venant ici. Au moins ca vous fait une bonne adresse. C'est quoi votre job si c'est pas indiscret ? "

Il n'avait pas du tout capté l'allusion à cet instant précis. Il était en phase " ami-ami " et il pensait que la jeune femme avait bien compris ce qu'il lui avait sous-entendu. Il but la première gorgée de son cocktail, alors qu'elle se rapprocha de lui. Hector se racla la gorge de gêne puis se releva, prétextant prendre une paille sur le comptoir pour prendre un peu de distance, sans pour autant se montrer grossier. Il ne put s'empêcher de bafouiller néanmoins:

" Et bien... Heu... Un petit moment... Je cumule deux jobs en réalité. Je suis serveur dans un autre bar en ville. Celui là est plus par passion... Et la musique, c'est un truc de famille... Enfin c'est une histoire compliqué mais on va dire que c'est grâce à mon petit fils Miguel que tout... "

Il s'arrêta, comprenant qu'il venait de faire visiblement un belle bêtise. Il était bien trop jeune pour être grand père. Et en réalité, il était même arrière arrière grand père. Il releva d'un seul coup le regard vers Aphrodite en faisant des yeux ronds, les sourcils relevés.

" Heu... Je m'embrouille avec cette langue. Je suis Mexicain, l'espagnol est plus ma langue natale. Dans la famille on a tous des petits enfants. Des hijos et des hijas. Enfin voilà quoi. "

Dans ces cas là, Hector se mettait à parler très vite, et prétextait n'importe quoi pour faire passer l'info. Même si c'était l'excuse la plus bidon qu'il ait pu trouver.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Aphrodite O. Greece

Nombre de messages : 47
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   Sam 24 Mar - 13:35


Autour d'une Margarita


Je ris lorsqu'il s'excuse. A un ou deux mètres de là, une groupie fond alors en larmes, àm on grand étonnement mais à mon plus grand bonheur également. « Ne vous inquiétez pas ! J'adore mon prénom ! » Je manque d'ajouter qu'après tout, c'est moi qui l'ai choisit mais je me reprends juste à temps. Les humains normaux ne choisissent pas leur prénom, il me semble. Il ne faut pas que je fasse de gaffes alors que je sors pour la première fois. Si j'enchaîne les bêtises, je ferais mieux de rester enfermée dans mon gymnase, comme je l'ai fait ces deux dernières années.

Heureusement pour moi, la discussion continue sans accrocs, pour le moment du mois. Le bar dans lequel nous nous trouvons semble être un sujet sans danger et mon job l'est également. Mais je l'écoute d'abord me parler du sien, s'embrouiller et se justifier en m'expliquant que l'anglais n'est pas sa langue natale, qui est l'espagnol, pour lui qui vient du Mexique. Je souris, le trouvant charmant tandis qu'il s'embrouille, bien que je sois un tant soit peu énervée qu'il ai un enfant. Mais bon, nous allons dire que cela va permettre de créer encore plus de challenge !

« Pas de soucis, très cher, je comprends tout à fait. Cela doit être difficile de venir d'ailleurs et de changer de langue ainsi. » Et puis tout le monde n'a pas les talents d'un Dieu. « Je suis professeur de fitness, au Kingsley Center. C'est à Courtland Street. » D'où ma silhouette de rêve d'ailleurs ! Peut être voudrais tu que je te la montre de plus prêt ? Sans tous ces vêtements (bien que ma robe n'ait pas beaucoup de tissus) pour le cacher ? « Mon rêve, c'est d'être mannequin, mais je n'y suis pas encore malheureusement. J'aimerai bien rencontrer quelqu'un qui pourrait m'embaucher et me permettre de vivre ce rêve là. » Car je ne suis magnifique n'est ce pas ? N'ai pas peur de le dire, mon ami, nous savons tous que c'est la vérité de toute manière.

Je lui adresse un sourire enjôleur, le plus beau de ma collection, puis m'approche de lui pour lui chuchoter : « Mais à mon tour de poser une question indiscrète. Vous me dites que vous avez un fils mais ... Vous, quel âge avez vous ? » Mais peu importe la réponse, je n'aurais de cesse d'essayer que tu m'appartiennes, ne serait ce que le temps d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autour d'une Margarita [Aphrodite&Hector]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE
» Le rapport de Claude Moise et Gary Hector sur la loi de1987
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Skyline Square :: Rhumeries-
Sauter vers: