Partagez | 
 

 (baypper) mais je vais très bien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 115
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (baypper) mais je vais très bien !    Sam 10 Mar - 20:56

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

Le trou noir s’était emparé de ton esprit pendant quelques minutes, voire même une fraction de secondes. C’était comme le néant dans ta tête jusqu’à ce que tu distingues quelques voix à l’aveugle. Tu étais intrigué et un peu confus par la situation. « Hopper, est-ce que ça va ?! » s’exclamèrent plusieurs enfants. Tu ouvris légèrement les yeux, la vision un peu embrouillée. Que s’était-il passé ? Tu vis plusieurs paires de yeux te regarder et surtout le beau plafond bleu du centre. Tu clignas plusieurs fois avant de te rendre compte que t’étais allongé au sol. Comme un débutant, t’avais glissé sur le rebord de la piscine. Là, les images te revenaient. Tu étais en train d’apprendre à ces jeunes comment nager et puis un seul faux mouvement et puis BOUM ! les deux pieds dans les airs, tu savais que la scène devait être assez idiote dans la tête des gens, toi qui est très capable de prendre soin de toi et qui a une carrure imposante. Tu venais de te faire avoir comme un débutant sur le rebord de la piscine. Bon sang ! C’était pas croyable ! Comment t’avais pu ?! Ce qui te faisait le plus peur, c’était le regard des gosses qui étaient inquiets. C’était la dernière chose que tu voulais qu’ils ressentent, surtout en t’ayant vu faire une aussi belle cascade. Au moins, tu allais pouvoir t’utiliser en exemple pour les règles de sécurité à la piscine, maintenant. Tu te relevas doucement, sentant ta tête tourner légèrement. « Je vais bien, les enfants. » tentas-tu de les rassurer. Évidemment, on t’apporta de l’eau pour te soulager les neurones un peu, même si tu avais l’impression qu’on allait s’en faire pour toi.

Et c’était franchement la dernière chose qu’il te fallait. Tu terminas ton cours, mais tes collègues n’étaient pas du tout d’accord pour que tu termines ta journée. Bien sûr, il te restait un tas de choses à faire et il n’était pas question que tu prennes le moindre congé ! La saison de printemps allait commencer et il te restait un million de choses à terminer. « Non Hopper, je suis désolé, mais c’est non-négociable. Va voir si t’as rien à l’urgence au moins. » Et tu savais qu’ils étaient tous sains d’esprit de te demander une telle chose, mais tu n’as pas pu t’empêcher de grogner face à leurs remarques. Tu soupiras par la suite. C’était la meilleure chose à faire et tu le savais. Oh oui, tu le savais. Pas question de prendre la voiture, même si c’était à l’autre bout de la ville, tu pris un taxi en direction des urgences, sachant parfaitement ce qui t’attendait. Et t’avais pas du tout envie de te retrouver là. Pour un simple petit coup à la tête et une seconde d’inattention. T’étais fait plus fort que ça. Tu attendis jusqu’à ce que ton nom soit appelé et tu suivis l’individu dans sa tunique blanche. Tu savais que tu étais dans un état normal.

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Baymax Toma Suzuki

Nombre de messages : 571
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Sam 10 Mar - 22:34

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

Le médecin titulaire pour lequel Toma travaillait lui avait une fois de plus donné une charge de travail bien supérieure à celle qu’il était censé effectuer en tant qu’infirmier. Habitué à aider, conçu pour cette raison, dans une existence désormais révolue, Baymax n’avait pas protesté, acquiesçant d’un signe de tête avant de prendre son service, désinfectant avec précaution ses mains et ses avant-bras, les yeux posés sur le réveil numérique qui était posé à l’intérieur du bureau des infirmières, un ilot vitré installé au milieu du couloir. Descendu aux urgences, il attacha son badge d’identité à la poche de son uniforme.

Les urgences, c’était toujours délicat. On aimait l’avoir là-bas à cause de son sang-froid. Il courait beaucoup, à cause du médecin titulaire du service où il travaillait habituellement ; cet homme aimait le changer de service quand bon lui semblait, sans doute pour dissiper des soupçons relatifs à son manque de professionnalisme. Pourtant, Toma ne s’en formalisait pas. Il aimait travailler, qu’importe l’endroit, et sauver des vies était plus que satisfaisant à ses yeux. Aux urgences, cette occasion se présentait d’autant plus souvent.

« M. Hopper ? » La voix de Toma résonna dans la salle d’attente, alors que son regard passait sur les quelques personnes présentes. Il ne manqua pas de noter la taille immense de cet homme qui, alors qu’il était déjà grand lui-même (il faisait un mètre quatre-vingt-cinq), le dépassait de quelques bons centimètres. Surprenant. Mais plutôt que de faire un quelconque commentaire, Baymax, épuisé à cause d’une nuit trop courte, se contenta d’avancer jusqu’à la salle d’examen. Il s’assit face à l’ordinateur pour entrer les données du patient. « Vous pouvez m’expliquer ce qu’il s’est passé exactement ? Une chute ? » C’est ce que lui avait dit le bureau d’accueil, avant de lui donner l’ordre de s’occuper du patient. Son regard se posa sur le visage de cet homme qui, même s’il ne pouvait le reconnaître, éveillait en lui un certain sentiment de méfiance. « À quel point avez-vous mal ? »

Les urgences impliquaient généralement une douleur soudaine et insupportable, mais cet homme, à la grande surprise de l’infirmier, ne lui donnait pas l’impression d’un malade à l’agonie. Au contraire, s’il l’avait rencontré dans d’autres circonstances, Toma n’aurait jamais pu soupçonner un quelconque mal. Lui, à côté, aurait été dans tous ses états. L’un des désavantages de sa nouvelle condition.
Revenir en haut Aller en bas
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 115
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Dim 18 Mar - 19:25

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

C’était définitivement pas ton genre d’endroit ni ton genre d’habitude. Pourtant, t’avais réussi à trouver le moyen de glisser sur le sol. Et malgré le mal de tête, tu savais que t’étais capable d’en prendre. Bon, t’avais peut-être une toute petite migraine parce que ta tête en avait pris un sacré coup, mais ce n’était pas ce qui allait t’arrêter dans ton travail. Le cours s’était déjà arrêté trop abruptement et tu te sentais déjà assez mal que maintenant, tu te retrouvais aux urgences avec tout ce non-sens. Tu soupirais, t’attendais et pourtant, tu ne voulais toujours pas t’avouer qu’il y avait vraiment quelque chose qui n’allait pas. Il n’était pas question de montrer le moindre signe de faiblesse. Tu ne voulais pas être dans cette posture et pourtant, tu étais là. Pourquoi ? C’était une erreur très stupide de débutant et voilà que tu te retrouvais dans cette salle d’attente. Tu pensais que ça allait être long et pénible, mais finalement, on avait appelé ton nom et tu avais passé assez rapidement. Tu suivis cet homme jusque dans son bureau et tu avais la drôle de sensation que tout tournait autour de toi. Mais tout s’arrêta et ta vision redevint normale alors que tu pris le temps de t’asseoir. Tu t’assis dans la salle et tu répondis volontiers aux questions que l’homme vêtu de blanc te posais, même si tu étais toujours persuadé que ce n’était pas nécessaire et que tu devais absolument rentrer au travail. Tu espérais vraiment que ce ne soit pas trop long.

Exactement ? C’était assez gênant de lui avouer. Tu ne voulais pas qu’il te dise que c’était un faux-pas dans ton travail. Tu devais donner l’exemple, il ne fallait pas que tu tombes et que tu glisses, même si c’était un bête accident. Tu te sentais vraiment embarrassé par la situation et tu ne savais pas comment mettre tout ça en mot. Tu ne te rappelais pas exactement de tout ce qui était arrivé, c’était majoritairement les autres autour de toi qui t’avais dit que tu avais glissé après avoir voulu montrer un mouvement sur le rebord de la piscine. Mais pour le reste, c’est tout ce dont tu arrivais à te souvenir et ce n’était que par pièces détachées. Tu essayais de remettre les souvenirs en place, un peu comme Dory le faisait et tu comprenais maintenant mieux ce qui lui arrivait quand elle oubliait vraiment quelque chose. C’était un sentiment vraiment affreux. « Je... en fait... » Tu lui dis en étant un peu perdu dans tes propos. « Je ne me rappelle de rien. Ce sont les autres qui m’ont dit que pendant mon cours de natation, j’ai voulu effectuer une figure et j’ai glissé... » Tu ne savais si ça avait le moindre sens, mais tu espérais qu’il puisse comprendre et que ce n’était pas trop pénible pour lui, le pauvre. Tu n’étais pas dans ton état normal, mais ce n’était pas le temps de te laisser abattre. « J’ai seulement un mal de tête. Mais c’est tout, hein... » Tu essayais vraiment de tout faire pour ne pas qu’il te trouve quelque chose de grave...

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Baymax Toma Suzuki

Nombre de messages : 571
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Sam 24 Mar - 16:14

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

Les yeux de l’ancien robot ne cessaient de parcourir le visage de l’individu imposant qui se trouvait face à lui. Il n’avait pas l’air blessé. Pourtant, il savait d’expérience que l’absence de lésions extérieures ne signifiait pas que tout allait bien : généralement, les blessures profondes étaient les plus sournoises, les plus insidieuses, et il était toujours très difficile de les découvrir sans effectuer une batterie de tests complémentaires. Sans symptômes évidents, à commencer par la douleur, le diagnostic était toujours plus difficile.

« Vous vous êtes cogné la tête ? » C’était l’hypothèse la plus plausible, mais il n’était sûr de rien. Son regard se posa sur le crâne de cet homme, alors qu’il espérait y découvrir la réponse à toutes ses questions : une bosse, une plaie quelconque. Hélas, il lui était difficile de deviner quelque chose sous l’épaisse et longue chevelure de cet homme à l’air peu commode. « Je vais devoir examiner votre crâne, si ça ne vous dérange pas. Les coups à la tête sont généralement dangereux. » Cela pouvait provoquer des lésions plus ou moins grave : le lobe frontal, le cortex visuel. Il leva les yeux un instant pour vérifier l’état des yeux du patient, avant de froncer les sourcils. « Où avez-vous mal exactement ? »

Son travail n’était pas de juger les patients. Il ne pouvait rien dire sur ce qu’il pensait, sur l’impression qu’il avait, sur les peurs qu’il éprouvait, à moins qu’elles ne soient directement liées au problème qui touchaient les gens qui passaient entre ses mains. En revanche, il était obligé d’apporter son aide à tous ceux qui en avaient le besoin, sans exception aucune, et il ne pouvait se permettre de céder aux requêtes absurdes de certains patients. « Vous êtes venu tout seul ? » Si un témoin avait été présent, la tâche aurait été facilitée, mais il craignait hélas que ce ne fût pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 115
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Mer 28 Mar - 2:08

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

T’étais bien foutu, à présent. Tu étais en train de te voiler la face devant ce médecin en train de perdre la tête. Ce que cette situation te dérangeait au plus au point. Tu n’étais pas du genre à être plaignant, alors lorsque la situation était arrivée, tu t’étais retrouvé dans un sacré pétrin. Ce n’était pas si grave, du moins, c’est ce que tu croyais. Et même quand t’étais étourdi, tu te disais que ce n’était pas la chose la plus grave au monde. Des étourdissements ! C’était déjà assez humiliant d’avouer la situation à ce médecin parce que ça te rappelait l’institut. Un équivalent que tu trouvais juste. Les murs étaient aussi peu rassurants et tu avais l’impression d’avoir déjà été là. Tu soupiras. Lui aussi allait peut-être te donner une étiquette jaune et d’envoyer ailleurs... Attendez ?! Était-ce possible qu’il te fasse un coup comme ça parce que t’étais malade ? Alors pas question de faire une telle chose ! Tu avais retrouvé Dory, pas question de la quitter et tu ne voulais pas la perdre à nouveau, t’avais travaillé trop fort. Qu’est-ce qu’elle allait faire si tu t’en allais ailleurs ? Dans une autre ville ? Tu ne voulais absolument pas t’en aller parce que tu t’étais mal à la tête. Donc, il fallait trouver un moyen de filer à l’anglaise parce qu’il n’était pas question de t’en aller dans une autre ville parce que t’étais malade ou comme les autres, t’avais déjà tout donner de toute façon.

Alors, tu écoutas le médecin poser ses questions en étant très attentif, malgré le mal de crâne. Tu voulais bien lui raconter la situation oui, même si t’étais pas sûr de lui faire confiance. Du moins, pas encore. Il était louche, ce monsieur, avec ces questions. En même temps, c’était une de tes premières fois dans un hôpital pour humains et tu savais pas trop à quoi t’attendre. C’était déjà bien assez, mais tu décidas d’hausser les épaules. « Je donnais tranquillement mon cours sur le rebord de la piscine quand j’ai glissé et que je suis tombé sur le rebord... Du moins, c’est ce que les autres m’ont raconté. » Et encore, c’était la version que les autres te racontaient. Étais-tu vraiment tombé sur ce rebord de piscine ? Mystère et boule de poisson ! Dangereux, avait-il mentionné ? C’était pire, ils allaient peut-être devoir te tuer en plus ! « Attendez ! » t’exclamas-tu. « Dangereux dans quel sens ? Je peux mourir ? Vous allez m’envoyer dans une autre ville ? Avec une étiquette jaune ? » Tu ne voulais rien lui dire de plus, avant d’avoir des réponses claires et tu ne lui faisais pas tout à fait confiance. Il était trop curieux avec toutes ces questions sur toi. Les humains, ils étaient étranges parfois ! « J’ai mal nulle part... et euh... aïe ! » dis-tu, tout en te prenant la nuque de derrière et en envoyant ta tête en arrière. « Je suis venu en taxi oui... »

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Baymax Toma Suzuki

Nombre de messages : 571
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Lun 2 Avr - 0:58

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

Depuis que son scan avait disparu, en même temps que sa condition de robot, Toma se retrouvait face à la dure réalité de son métier : sans une grande volonté de coopération du côté du patient, il lui était impossible de travailler correctement. Comment pouvait-il se faire une idée de la gravité des blessures ? des l'éventualité d'une plaie? Les seules options qui s'offraient à lui étaient d'ausculter la personne qui se trouvait devant lui ou d'imaginer ce qu'elles pouvaient ressentir, sans avoir de preuve pour appuyer ses théories. Mais ce n'était pas le véritable problème à cet instant : cet homme prétendait que tout allait bien. Or, on ne venait pas aux urgences lorsque tout allait bien.

À mesure que cet individu poursuivait son explication, les yeux de Toma s'agrandirent. Comment pouvait-il avoir vécu une telle expérience et ne pas avoir mal? Se cogner contre le rebord d'une piscine, ce n'était pas rien. L'infirmier prit note avec soin de ce qu'expliquait son patient, les yeux rivés, tantôt sur son visage, tantôt sur ce qu'il inscrivait sur le papier. « Dans une autre ville? » Il fronça les sourcils, perplexe face à la question de cet homme, avant de rire doucement, espérant l'apaiser. « Non, pas du tout. Vous risquez surtout d'avoir la nausée, peut être quelques pertes de mémoire, rien de bien important, mais je préférerais vous garder un peu en observation, pour m'assurer qu'il n'y a pas de problème. » Il réfléchit un instant en l'entendant se plaindre, glissant son stylo bille dans la poche de sa veste avant de poser le carnet sur le côté. « Vous m'autorisez à vous toucher? J'aimerais vérifier que vous n'avez pas de lésion externe à la tête. »

Il aurait, de très loin, préféré avoir un témoin oculaire, pour obtenir davantage d'informations sur la manière dont cet homme était tombé et, surtout, dont il avait atterri. « Vous avez la tête qui tourne? » Il pinça les lèvres un instant. Le risque de commotion existait bel et bien, si la chute était aussi violente qu'il l'imaginait. Cependant, il ne pouvait en juger sans l'aide du patient. « Ne me mentez pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 115
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    Dim 15 Avr - 21:43

Baymax & Hopper


mais je vais très bien !

Tu venais littéralement de te griller toi-même. Franchement, c’était tout un art de te voir aller comme ça. Le médecin n’avait pas l’air méchant de rien, hein, c’était peut-être simplement toi qui étais complètement parano et qu’il voulait vraiment t’aider. C’était comme une impression de déjà-vu très désagréable, faut dire. Tu ne te rappelais pas de ce qui s’était passé avant toute l’institut marine. Tu n’avais connu que cet environnement et tu ignorais même ce que ta vie, ton enfance avait été avant que tu ne te retrouves dans cet environnement hostile et avec d’autres poissons. Pourtant, t’étais pas le pire dans toute la bande. Il te manquait simplement une tentacule, mais quand même. Lorsque t’étais revenu en mer, ça avait été libérateur. Est-ce qu’on voulait à nouveau t’enlever cette liberté que tu avais tant désirée ? Était-ce une punition quelconque pour avoir voulu aider Dory à retrouver sa famille et t’être échappé ? Bref, tu ne savais pas trop ce que tout cela voulait dire, mais rien que le mot hôpital t’avait rappelé de mauvais souvenirs que tu ne souhaitais pas vraiment garder. En fait, tout ce que tu désirais, c’était de pouvoir rentrer à la piscine, malgré la gaffe que t’avais commise. Après tout, tu avais déjà eu mal à la tête, tu étais capable d’endurer. Mais l’homme devant toi n’étais pas très convaincu de toute cette histoire. Il s’y connaissait mieux que toi dans le domaine et pourtant, tu t’entêtais à ne pas vouloir avouer que tu t’étais vraiment blessé. Quand on allait chez ce genre de personnes, ce n’était jamais de bonnes nouvelles.

Ce n’est que lorsque tu vis son expression surprise lorsque tu mentionnas le fait d’aller dans une autre ville que tu compris que ce n’était pas un scientifique comme les autres, ceux que t’avais pu connaître avant. Et donc, tu essayas d’ouvrir ta coquille pour essayer de lui faire confiance. Il semblait beaucoup plus inquiet pour ta condition que pour toute autre chose. C’était peut-être un bon signe ? Tu ne savais pas encore, mais tu eus un moment de panique lorsqu’il te dit les symptômes liés à ce genre d’accident. « Alors... je ne vais pas m’en aller dans une autre ville ? » lui demandas-tu de confirmer à nouveau. C’était ce qui arrivait à tous ceux et celles qui avaient une étiquette jaune et qui était en mauvais état. Du moins, c’était ce que t’avais compris. « Je euh... allez-y, alors... » Mais tu n’étais pas encore convaincu. T’avais peur, en fait. Mais t’avais l’air tellement plus costaud que ce pauvre homme à la chemise blanche que tu voulais paraître comme un dur à cuire. C’était ce que tu étais, ce que tu avais toujours été. Alors, lui dire ce genre de chose, ça n’avait pas été très facile. Évidemment, il te demanda également de lui dire les vraies choses. Comme il était si gentil et qu’il semblait très inquiet de ta situation tu soupiras. « Bon très bien. Je donnais un cours sur le rebord de la piscine et... je ne sais pas ce qui est arrivé pendant les secondes avant, mais quand je me suis réveillé, on m’a dit que j’avais glissé et que j’étais tombé sur la tête. » lui expliquas-tu. Tu y étais finalement arrivé, mais ça n’avait pas été une partie de plaisir. « Je... j’ai parfois la vue embrouillée oui, mais je ne sens pas de douleur extrême. »

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (baypper) mais je vais très bien !    

Revenir en haut Aller en bas
 
(baypper) mais je vais très bien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jeu très bien =D
» Je ne me sens pas très bien [TERMINÉ]
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» Je vais péter un plomb mais je vais pas aller bien loin!
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Bretzelburg Avenue :: Bothmond Hospital-
Sauter vers: