Partagez | 
 

 Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
A. Stasya Romanov

Nombre de messages : 60
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Mar 9 Jan - 14:23

Un pont en pierre, toujours le même. Pour certains c'est le symbole d'un passage, d'un espoir. Pour moi, c'est un obstacle infranchissable. Je cours, non, je fuis. Je fuis une chose que je ne vois pas, que je ne saurais expliquer. Pas besoin de me retourner pour savoir qu'Il est là. Si je m'arrête... Je ne peux pas m'arrêter. Un instinct primaire m'en empêche. Mes jambes bougent toutes seules, comme mues par une magie étrange. Je ne maîtrise rien, je ne ressens rien d'autre que la peur et une certitude terrible que ce pont signe la fin du voyage. Je ne sais même pas ce que ça veux dire. C'est idiot, c'est insensé et pourtant c'est vrai. Lorsque j'atteint l'arche moussue posée sur l'eau au centre d'un paysage idyllique, l'air autour de moi s'alourdit. Paniquée, je me retourne enfin, pour faire face à une ombre maigre et diffuse. Impossible de mieux discerner son physique, mais son nom je le connais : Raspoutine. Je tombe en voulant reculer et m'aperçois que l'herbe s'est changée en pavés boueux. Je n'ai pas mal, ni froid d'ailleurs, malgré la pluie battante. Il n'y a que la peur, une terreur inexplicable qui me réveille en sursaut.

Stasya s'assit dans le lit, tremblante. Elle frissonna, glacée par la transpiration dans son dos. En allumant la lumière, elle vit qu'encore une fois elle avait fait tomber toutes les couvertures. Elle soupira et ramena ses genoux contre son menton, murmurant un mantra censé la calmer. Des larmes coulèrent sur son visage encore pâle alors elle secoua la tête et posa les yeux sur son réveil. Il était tôt, bien trop tôt. Elle ne travaillerait pas aujourd’hui, ce qu'elle avait prévu était bien plus important. La veille, elle avait téléphoné à cette femme dont elle avait entendu parler au manoir. Apparemment, elle était capable de créer des potions au vertus thérapeutiques qui pourraient peut-être l'aider. C'était la première fois qu'elle s'autoriser à avoir un peu d'espoir depuis l'accident.

Elle se leva et se dirigea vers les salles de bains pour faire sa toilette. La jeune femme qu'elle découvrit comme chaque matin dans le miroir la dégoûtait. Cernée, pâle, les traits tirés, le teint cireux, elle avait l'impression d'être à nouveau cette orpheline sous alimentée et frigorifiée. Elle avait aussi maigri et ses cheveux avaient perdu de leur flamboyance. Voila les effets que pouvait avoir le manque de sommeil sur un corps autrefois bien portant. Après une douche réconfortante, elle maquilla ce manque de fraîcheur avec quelques fards et correcteurs puis s'habilla confortablement avant de prendre la direction de la bibliothèque. Elle avait encore plusieurs heures à tuer avant la rencontre qui, l'espérait-elle, changerait ses nuits.

La salle de repas, 10h30. C'était le rendez-vous qu'avaient convenu les deux femmes. Stasya arriva en avance, excitée à l'idée de pouvoir enfin régler son problème. Sa grand-mère lui avait prié de se méfier, mais elle ne l'avait pas écoutée. Après tout, si cette femme avait accepté de l'aider, c'était bien parce qu'elle ne comptait pas lui faire du mal. Une femme arriva peu de temps après. Très belle, à l'allure fière. C'était surement Velma. Elle avait dû être quelqu'un d'important dans son ancienne vie pour dégager une telle force d'esprit. La petite russe, un peu intimidée, s'approcha d'elle et la salua "Bonjour, je suis Stasya Romanov. Heu, vous êtes bien Velma Octopée?." Elle osa un petit sourire, mais l'effaça rapidement, trop effrayée à l'idée de faire mauvaise impression et de se voir refuser son soin.
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 13 Jan - 0:28





Empêchez-le de m'atteindre.


Six heures du matin et, comme à mon habitude, je venais d'écarquiller mes yeux de galce, allongé dans mon lit dans la position des défunts. Des yeux de glaces, dans lesquels se perdait l'espoir et la détermination. Oui, je perdais tout ce qui faisait de moi cette dame élégante et impressionnante de par son allure fière. Je me réveillais chaque matin sans plus vraiment savoir à quoi rimait cette existence. J'avais souffert, dans mon ancienne vie, j'avais lutté et même échouer. Mais je me sentais vivre, je vivais pleinement ma destinée. Et là ? Aujourd'hui ? Rien. Je cherchais désespéremment ce que je ne trouverais probablement jamais. Pourtant, il me fallait bien vivre. Je refusais de penser à cette solution radicale, celle qui ôterait mon exitence à ce monde. La mort, c'était pour les autres, pas pour moi. Alors il me fallait un nouveau but, quelque chose, n'importe quoi. Alors je misais sur mon travail d'herboriste. Après tout, à quoi bon m'entêter à enseigner le chant ? J'avais plusieurs fois cru rencontrer Ariel, mais il n'en était rien. J'avais finis par réaliser que cette part de mon métier était simplement dédié à l'attendre. Et je n'avais plus envie de l'attendre, car peut-être était-elle déjà tout simplement là où je la voulais ; sous-terre.

Fort heureusement pour moi, mon petit commerce reprenait du poil de la bête. J'avais de nouveaux clients, de nouvelles commandes, et toutes plus farfelues les unes que les autres. Et tous ces imbéciles y croyaient. Ils y croyaient vraiment ! Comme si avec quelques plantes j'allai faire des miracles. On pouvait décidément tout faire croire à ces foutus humains. D'ailleurs, l'une d'entre eux m'attendait à dix heures trente dans la salle des repas, afin que je lui donne ce qu'elle m'avait commandé. Pour le coup, c'était assez simple. Elle souhaitait quelque chose pour mieux dormir. J'avais hésité à lui dire de prendre des somnifères et de ne pas m'importuner avec une requête aussi faiblarde. Et puis, j'avais réfléchis et m'était rappelé que ce ne serait pas en envoyant balader de potentiels clients réguliers que j'allai trouver ce fameux noir et nouveau dessein. C'est donc apprêter d'une robe impeccablement blanche et de ma chevelure ébène retombant en cascade sur mon épaule gauche, que je me rendais à ce rendez-vous. J'avais eu le temps de préparer la mixture de la demoiselle le matin même, ayant eu des heures entières en compagnie de l'aube pour la concocter. Elle était si puissante qu'elle la plongerait dans un sommeil profond et paralysant. C'était à double tranchant, elle pourrait être soit paralysé dans un sommeil fait de doux rêves, ou de terribles cauchemars. La paralysie elle, serait progressive, jusqu'au jour où elle ne pourrait plus en sortir si elle devait tomber accro à ce petit remède. C'était efficace ; j'obtenais mon butin et je tuais à petit feu en prime.

C'est à l'heure que je me rendais dans la salle des repas, me postant à l'entrée de celle-ci. Des yeux, je faisais un tour d'horizon, n'ayant pas la moindre idée de à quoi ressemblait ma cliente. Au téléphone, elle m'avait simplement semblait fragile et fatigué, ça ne m'aidait pas beaucoup, étant donné le nombre de personnes fragiles et fatigués que l'on pouvait croiser en ce bas monde. Je m'avançais de quelques pas dans la grande pièce, quand une jeune femme rousse m'aborda. C'était bien elle, la demoiselle Romanov, ma cliente. Sa présentation collait avec la mine fatigué qu'elle arborait, les cernes sous ses yeux perçant malgré tout son maquillage. Je prenais une insiration afin de me donner le courage de paraître sympathique, puis j'arborai mon sourire superficiel. « C'est bien moi. Bonjour, mademoiselle Romanov. Ravie de vous rencontrer. » Je tendais ma main, hypocritement, gardant le même sourire figé sur mon visage de porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
A. Stasya Romanov

Nombre de messages : 60
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Mer 17 Jan - 15:59

Sans cacher son soulagement, Stasya serra la main de l'herboriste. Elle touchait du bout des doigts la libération qu'elle attendait depuis longtemps. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, elle avait hâte d'aller se coucher. En voyant cette femme souriante elle ne doutait plus une seule seconde de sa sincérité et de l'efficacité de son produit. Se rendant compte qu'elle tenait toujours la main de son interlocutrice, Stasya recula en baissant les yeux, confuse. "Oh excusez-moi, je ne veux pas vous mettre mal à l'aise, c'est juste que... Vous devez être ma bonne fée". Depuis qu'elle était arrivée, elle s'était passionnée pour les dessin-animés, les livres et les films fantastiques. Ces univers imaginaires -même si finalement pas tant que ça- la fascinait, elle qui venait d'un monde quasiment identique à celui-ci. Alors puisque celle qui allait la guérir venait d'un de ces lieux magiques, elle se l'imaginait comme une minuscule fée aux pouvoirs extraordinaires. Sa longue robe blanche renforçait cet effet d'ailleurs. C'était sûr, cette personne c'était le signe qu'elle attendait, celui qui disait que tout irait bien, qu'elle allait pouvoir profiter de sa nouvelle existence. Elle n'en pouvait plus d'être constamment épuisée. Ses nerfs étaient à vif : elle s'énervait pour un rien et avait pleuré plus de fois dans le dernier mois que durant sa vie entière. En plus de ça, elle était moins efficace au travail, moins agréable avec les visiteur, étourdie. Non vraiment, ça ne pouvait plus durer. Heureusement, ses sortie trop fréquente l'exemptaient de l'inquiétude des gens : tout le monde devait croire qu'elle était fatiguée à cause de ces nuits blanches trop arrosées. Tant mieux, elle ne voulait pas qu'on la regarde avec pitié, peu lui importait d'avoir une mauvaise réputation tant qu'on la laissait tranquille. Elle se sentait assez ridicule comme ça d'être terrassée par le manque de sommeil alors qu'au fond, elle savait qu'elle était plus forte que ça. Elle ne voulait pas non plus parler de ses cauchemars, les partager ne ferait que les rendre plus réels. Ceux qui avaient dormi dans la même chambre qu'elle savaient qu'elle e faisait pas ses nuits, mais elle refusait toujours de répondre à la moindre question. Elle voulait juste que tout ça s'arrête. Elle en avait assez de se réveiller en larmes et trempée de sueur. En plus, elle faisait partie des gens qui préfèrent prendre leur douche le soir. Elle releva des yeux brillant d'espoir : "Bon alors comment ça se passe, qu'est-ce que vous m'avez préparé?". Elles avaient parlé d'un somnifère qui la plongerait dans un sommeil sans rêve, mais Octopée avait aussi mentionné que des effets indésirables légers pourraient apparaître. Stasya ne s'en inquiétait pas outre mesure, mais elle voulait être au courant de ce qu'elle allait ingurgiter. L'une des choses qui l'étonnaient toujours dans cette époque était la facilité avec laquelle les gens avalaient des choses dont ils ne connaissaient ni la provenance, ni la composition.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 27 Jan - 23:35





Empêchez-le de m'atteindre.


L'illusion était parfaite. Je venais à peine d'arriver et la jeune femme face à moi me prenait déjà pour sa bonne fée. Mon apparence de mâge pure ne faisait que rajouter à son impression, j'avais bien fait de jouer là dessus, pour une fois. Troquer mes habits sombres et dédaigneux aurait peut-être un impact plus fort sur mes clients. Ou alors cette demoiselle était complètement paumé, au point de prendre n'importe qui pour le miracle de Dieu. Je la laissais me serrer la main avec insistance, arborant toujours mon sourire hypocrite. En réalité, j'avais envie d'arracher ma main de la sienne, ne supportant pas le contact physique avec n'importe quel humain de cette foutue planète. Fort heureusement pour moi, la rouquine relâcha rapidement ma main et je la glissais dans mon dos, tout en la secouant, comme si je venais de toucher quelque chose de sale. Je gardais malgré tout ma mine compréhensive, tout en hochant la tête. « Votre bonne fée, je n'en sais rien... J'espère au moins pouvoir vous aider. » Mon mensonge était grand, mais ma capacité à mentir l'était tout autant.

A mes mots, la jeune femme repris le cours du temps et remis les pieds sur terre, me demandant ce que je lui avais préparé. Je jetais un regard à droite, à gauche, et puis tout en tendant le bras vers une table excentrée et libre, je lui murmurais de me suivre. Je m'installais à cette table, gardant toujours un oeil aux alentours, alors que je sortais de mon sac un petit flacon qui tenait dans la main et que l'on pouvait facilement cacher dans celle-ci. Une fois certaine que personne ne nous observait, je reposais mon attention sur ma cliente à qui je souriais faussement. « Voici ce que je vous ai préparé. » dis-je en montrant discrètement le flacon entre mon pouce et mon index. « Ceci est un remède complètement naturel à base de plante et d'eau, qui a les mêmes propriétés que les somnifères. Il y a seulement deux propriétés différentes. La première est qu'il est impossible de tomber accro à cette préparation, ce qui est plutôt un bon point. La deuxième est un peu moins positive... Ce remède peut avoir l'effet de vous paralyser dans votre sommeil. Je m'explique. » Je me remettais droite, prenant une posture dominante afin de mettre à l'aise mon interlocutrice, mais aussi de lui faire comprendre que c'était bien moi qui menait la danse. « En fonction de votre état de fatigue, s'il est vraiment trop élevé, vous pouvez dormir pendant des heures entières, peut-être même vingt-quatre heures d'affilées, vous serez donc coincé dans votre sommeil. Mais quand vous vous réveillerez, peu importe le moment, les résultats seront impeccables malgré cette paralysie. Ce sont les plantes utilisées qui peuvent créer cette paralysie chez certaines personnes. »

Ma voix était calme, douce, prévenante. J'avais troqué mon ton autoritaire et grave pour quelque chose de plus léger. Cela semblait marcher à merveilles sur ma nouvelle cliente, qui m'écoutait avec attention. Une fois mon explication terminée, je déposais le flacon dont il était question sur la table, debout, au milieu entre sa personne et la mienne. Mon regard la guettait comme un félin guette sa proie. Allait-elle bondir ? Allait-elle fuir ou tomber dans le piège que je lui tendais ? Vu son état de détresse, j'étais prête à parié qu'elle y plongerait la tête la première. Je m'adossais à la chaise, gardant un regard prudent, alors que je croisais les bras contre ma poitrine. J'étais fière. Fière de moi, de mes produits, de mon apparence, de mes projets et de l'horrible manière dont j'allai faire tomber cette innocente personne qui se tenait devant moi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
A. Stasya Romanov

Nombre de messages : 60
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Mer 31 Jan - 14:18

Elles s'installèrent à une table excentrée pour discuter; la rousse ne comprit pas vraiment pourquoi son interlocutrice avait regardé plusieurs fois autour et derrière elles, après tout leur transaction était tout à fait honnête. Ce comportement ne dura que très peu de temps, alors elle n'y fit pas plus attention que ça, toujours séduite par la promesse d'un sommeil réparateur. Comment aurait-elle pu savoir en cet instant qu'elle était en train de se faire avoir comme un poisson devant un asticot bien dodu? Tout était fait pour qu'elle se fasse avoir et elle était dans une telle position de faiblesse qu'on aurait pu lui faire croire que le père Noël allait venir l'aider. Une fois assise, elle ne put détacher son regard de la petite fiole qui contenait son potentiel salut. C'est dingue comment les gens peuvent exagérer le pouvoir des choses sur eux quand ils sont épuisés.

Elle écouta attentivement les explication de l'herboriste. Elle voulait comprendre le processus pour éviter d'avoir des problèmes ensuite. Bien sûr, elle était trop désespérée pour refuser le produit, mais au moins si il y avait des effets secondaires elle serait au courant. Apparemment, ce n'était pas une drogue à proprement parler, puisqu'il n'y avait pas de dépendance induite. C'était tant mieux, même si en cas de réussite, Stasya ne comptait pas abandonner sa potion de sitôt de toute façon. Elle se demanda un instant si quelque chose pouvait la rendre accro juste par la force de son esprit. Elle se rendit compte qu'elle n'avait aucune idée des processus chimiques cachés derrière les addictions et décida de s'en tenir aux dires de la femme en face d'elle qui clairement savait de quoi elle parlait. Le fonctionnement en lui-même était un peu plus problématique. Oui, ça lui permettrait de dormir la nuit entière, mais quel était l'intérêt si c'était pour rester bloquée dans un cauchemar sans fin? C'était le genre de chose qui pouvait la faire devenir complètement folle. Elle voyait bien que Velma se voulait rassurante, lui expliquant que ça n'arrivait pas à tout le monde et que l'effet reposant serait tout de même là, mais est-ce qu'elle pouvait vraiment prendre un tel risque? Il fallait qu'elle vérifie que les cauchemars disparaîtraient aussi. "Qu'en est-il des cauchemars? Quand on reste bloqué dans le sommeil, est-ce qu'ils peuvent toujours nous atteindre?" Son inquiétude transparaissait clairement, sans artifices. Elle n'avait pas l'énergie nécessaire pour masquer ses sentiments,  Octopée avait du s'en rendre compte quand elles s'étaient serré la main. D'ailleurs, le mouvement de recul qu'elle avait esquissé ensuite, mettant les mains dans son dos comme pour éviter tout contact le montrait bien. Stasya, elle, était une personne très expressive, que ce soit dans ses mouvements ou dans ses expressions. Elle était facile à lire et tout en elle à ce moment précis disait : "J'ai besoin de ce que tu veux me vendre, mais ça me terrifie presque autant que le problème que j'essaie de régler." Cependant, l'idée de dormir une journée entière l'attirait étrangement. Le réveil serait probablement un peu difficile, mais mon dieu quelle satisfaction! 24h de sommeil c'était surement plus que ce qu'elle avait eu en une semaine entière. Elle commença à se tordre les mains à cause du stress, résistant pour faire bonne figure au besoin irrépressible de se ronger les ongles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 3 Fév - 23:56





Empêchez-le de m'atteindre.


Un petit soucis se profilait soudainement à l'horizon. Malgré mon exposition très douce et malhonnête du remède que je lui avais concoté, la jeune femme se posait les bonnes questions. Et non, elle n'était pas bête, malgré l'air perdu que donnait les cernes à son visage de poupée. Pouvait-elle resté coincé dans des cauchemars horribles et sans fin ? Evidemment. La vérité était qu'ils pourraient la tuer, si la peur l'emportait, au point où elle ne pourrait pas se réveiller pour calmer le rythme de son organe vitale. Celui-ci continuerait alors d'augmenter et la pousserait à l'arrêt cardiaque. Bien sûr, cela n'arriverait pas avant un petit moment. D'abord, j'allai lui donner les effets positifs qu'elle attendait, afin qu'elle revienne vers moi. Et puis, j'augmenterais les doses du poison dans la petite fiole, afin de la rendre d'abord accro sans qu'elle s'en rend vraiment compte. Et puis, lorsqu'elle ne pourrait plus vivre sans, je l'achèverai avec la dose qui la plongera dans le sommeil éternel, précédé d'un cauchemar des plus atroces.

Cependant, je me devais de cacher mon jeu derrière ce faux sourrie rassurant que j'arborai déjà. « Ne vous inquiétez pas, les plantes que j'ai mis dans ce remède ont aussi la vertue d'empêcher les idées noires. Elles vous plongent dans un sommeil certes profond, mais pur. Vous n'aurez pas de cauchemars dans lesquels vous resterez coincé. Le seul soucis qui en fait un effet indésirable c'est si vous êtes plongé dans un sommeil très profond, vous n'entendez pas votre réveil. Vous risquez donc d'être simplement en retard à votre travail, par exemple. Tout simplement ! » J'écartais les mains, d'un air évident, le ton léger dans ma voix, afin de tout dédramatiser. Je comprenais peu à peu qu'elle ne voulait pas simplement retrouver le sommeil, mais elle voulait surtout le retrouver serein. Ses cauchemars semblaient l'handicaper au point de les appréhender même avec un remède. Ce qui me compliqué la tâche. Je gardais malgré tout ma posture sereine et ouverte, ce faux sourire toujours figé à mes lèvres, comme une fissure dans un mur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
A. Stasya Romanov

Nombre de messages : 60
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 17 Fév - 11:44

Si Velma était aussi douée en potions qu'elle ne l'était pour rassurer ses clients, Stasya n'avait rien à craindre. La russe écouta attentivement les explications et sourit, soulagée. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre, qu'elle était entre de bonnes mains. Rien ne pouvait tourner mal n'est-ce-pas? Pour la première fois depuis que leur entrevue avait commencé, elle se risqua à prendre entre ses mains la petite fiole de verre. Un instant, elle lui rappela un objet de son passé, sans qu'elle arrive à mettre le doigt dessus. Quelques secondes plus tard la réminiscence disparut, laissant place à une excitation nouvelle. "Je le prend, dormir un peu trop me fera le plus grand bien." Elle avait hâte d'essayer ce remède. L'idée de poser la tête sur l'oreiller et de se réveiller un tour de cadran plus tard en ayant l'impression que pas une seconde ne s'était écoulée la ravissait. Il ne lui restait plus qu'à régler les modalité : le paiement, leurs prochaine rencontre et la méthode d'utilisation.

Elle fit tourner le flacon entre ses mains en prenant d'infini précautions. Combien est-ce que ça allait lui coûter? Bien sûr dans tous les cas elle accepterait, tenir Raspoutine en recul n'avait pas de prix, mais il ne fallait pas qu'elle le trop. Si elle était néophyte dans tout ce qui concernait la magie et la médecine, elle était moins naïve quant aux échanges financiers. Son regard se durcit un peu, sans qu'elle essaye impressionner son interlocutrice. Non, ça n'aurait vraiment servi à rien d'autre qu'à la rendre encore un peu plus pathétique. Elle essayait plutôt de la sonder, pour voir si celle-ci était honnête ou si elle voulait la rouler. "Alors, comment ça fonctionne?". Stasya ne parlait plus des effets du soin, mais bien de leur arrangement. Elle avait cru comprendre que cet échange était aux bornes de la légalité, même si elle avait mis un peu trop longtemps à percuter. Elle  ne voyait pas vraiment pourquoi, mais Octopée se comportait plus comme une dealeuse que comme un marchand ordinaire. Elle reposa le flacon, se demandant ce que Dimitri et Grand-mère auraient pensé de tout ça. Le premier lui aurait surement conseillé de plutôt demander quelque chose pour retrouver la mémoire, quant à la seconde, elle aurait détesté l'une ou l'autre de ces méthodes. Il ne le comprenaient plus, tout comme elle n'arrivait plus à se sentir proche d'eux, à leur accorder la même confiance qu'auparavant. La seule personne dont elle aurait écouté les conseils était introuvable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 24 Fév - 23:20





Empêchez-le de m'atteindre.


La jeune femme face à moi m'avait donné du fil à retordre pour la convaincre, plus que je ne l'aurai cru. Elle m'avait d'abord semblait fragile et usée, mais elle était surtout intelligente et c'est ce qui lui donnait sa force. En effet, elle posait les bonnes questions, elle savait exactement ce qu'elle voulait et j'aurai peut-être dû me préparer plus tôt avant de la rencontrer. Cependant, après avoir mentis avec un sourire mielleux et une voix suave, elle avait finit par prendre la petite fiole entre ses doigts de poupée et je la sentais soudainement conquise. Discrètement, je laissais échapper un soupire de soulagement, ravie de voir que mon petit manège fonctionnait à merveilles. Après avoir observé ma préparation avec précision, elle confirmait finalement son acquisition, plongeant la tête la première dans mon piège. Je croisais mes mains, sentant venir le sujet du moyen de paiement, dont j'avais hâte de parler.

Ni une, ni deux, elle sauta sur le sujet, me demandant comment ça fonctionnait. Je devinais à son regard quelques peu durcit qu'elle ne parlait pas du remède, mais bien de business. Je troquais mon sourire doux pour un sourire plus amer, ne pouvait pas refouler éternellement mon côté mauvais et sournois. Je m'éclaircissais la voix, avant de parler plus bas qu'à la normale, le timbre chaud et emprunt d'attentes. « Comment ça fonctionne ? Et bien, c'est simple, la maudite somme de ce remède baisse avec le temps de prise. Je m'explique, au plus vous êtes une fidèle cliente, au plus vous avez des réductions. Sachant que les prix ne sont pas hors de portée... trente euros pour cette petite chose. La prochaine, si vous appréciez celle-ci, sera de vingt cinq. » J'inventais les prix. J'inventais, car je savais pertinnement qu'elle n'irait pas loin avec ce que je lui avais concoctais. Et que soit, elle périrrait avant la quatrième dose, soit elle en réclamerait toujours plus et sera prête à me payer une fortune, ne serait-ce pour une goute de plus. Je restais fixe, le regard intensément plongé dans le sien, afin de la convaincre qu'elle faisait le bon choix. Mon sourire, lui, tentait de la mettre à l'aise, mais était surtout le témoin de ma réussite.
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
A. Stasya Romanov

Nombre de messages : 60
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Sam 24 Mar - 10:26

L'humeur de Stasya ne pouvait aller qu'en s'améliorant. Les prix annoncés se trouvaient dans la tranche qu'elle avait espéré et en plus elle aurait droit à des réductions si elle venait à en reprendre. C'était satisfait ET remboursé en somme. Elle hocha la tête, l'air grave collant avec la voix basse de la vendeuse. Elle continuait de cacher son excitation. Ce n'était pas vraiment le moment de sauter de joie et elle était presque sûre qu'Octopée aurait détesté qu'elle la prenne dans ses bras pour la remercier. Cette femme avait l'air très digne et sérieuse alors se comporter n'importe comment risquait de l'éloigner et son remède avec. Sortant son petit porte-monnaie, elle demanda sans avoir besoin de connaitre la réponse : "Vous ne prenez que les espèces j'imagine?". Elle sortit les quelques billets nécessaires et les tendit à la guérisseuse, puis se saisit presque amoureusement de son nouvel espoir. Une petite étiquette indiquait le mode d'emploi somme toute très simple, alors elle n'avait plus aucune question à poser à propos du soin en lui-même. Ceci-dit, il restait une chose qui tracassait un peu l'esprit réfléchi de Stasya : "Je peux vous contacter si il y a un problème? Je ne suis pas inquiète, mais on ne sait jamais il pourrait y avoir des effets secondaires.". Stasya ne savait même pas si ce produit avait déjà été testé ou si Octopée était assez sûre d'elle et de ses connaissances pour lui donner directement ce mélange savant de plantes. Elle avait cru comprendre que chaque soin était concocté à la demande et donc adapté aux besoins de ses clients. C'était ce qui l'avait attirée d'ailleurs. Elle avait besoin que quelqu'un comprenne son problème et l'aide à le régler. Elle n'en pouvait plus de vivre chaque nuit les pires instants de son passé alors qu'elle avait oublié jusqu'au moindre bon souvenir. En tous cas, elle avait grand hâte d'avaler quelques gouttes avant de se mettre au lit très tôt. Voila qui allait chambouler toutes ses habitudes. Il fallait absolument qu'elle partage cette bonne nouvelle avec quelqu'un! A moins qu'il ne vaille mieux qu'elle attende d'être sûre que ça fonctionne? Son cerveau pourtant fatigué fourmillait d'idées et de projets qu'elle n'arrivait pas à réprimer. Elle avait beau essayer de contenir ses espérances, il lui était impossible d’arrêter de tirer des plans sur la comète. Pourvue qu'elle ne soit pas déçue.
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   Dim 8 Avr - 0:33





Empêchez-le de m'atteindre.


Je ne pensais pas que ce serait si simple. J'avais régulièrement eu à faire à des clients durs en affaires, qui négocier les prix ou réclamait une carte de fidélité comme si mon petit commerce discret était une franchise mondiale. Mais ces clients là, n'étaient sûrement pas aussi desespérés que la belle face à moi. En effet, celle-ci ne tarda pas à hocher la tête l'air sérieux. La minute suivante, sans que je n'ai quoi que ce soit à ajouter, elle sortait son porte-monnaie, en extirpant les billets dont l'odeur me faisait toujours le même effets après deux ans dans ce monde humain. A sa question sur le moyen de paiement, je me contentais de hocher la tête à mon tour, saisissant ensuite avec un sourire satisfait et quelque peu dangereux l'argent. Le compte était bon. Je le rangeais soigneusement dans la poche de ma robe impeccablement blanche, mon regard allant de gauche à droit pour vérifier que personne ne nous regardait, alors que je rangeais rapidement mon butin si facilement gagné.

Je m'apprêtais donc à couper court à cet entretien, mais une question sembla survenir de nul part dans l'esprit de ma cliente, alors qu'elle avait saisit sa précieuse fiole empoisonnée. Pouvait-elle me contacter en cas de soucis ? Cette cinglante question me fît sourire jaune, mais je tentais de faire de mon mieux malgré tout pour la rassurer, les yeux plissés par mes lèvres étirés, comme le ferais une mère. « Bien entendu. Vous me contactez quand vous le voulez, je reste à votre entière disposition. Voici ma carte, avec mon numéro. » De la même poche où j'avais rangé mes billets, je sortais l'une de mes cartes de visite. Par principe, le numéro était le bon, mais souvent je n'y répondais pas. Lorsque je voyais que c'était un de mes clients qui me contactait, j'attendais de voir s'il rappelait. Dans le cas contraire, il était sûrement question de reprendre simplement une dose du "trairement". Cependant, lorsque les appels se succédaient, je laissais faire les miracles de mon talent et quelques heures plus tard, ces personnes n'étaient souvent plus de ce monde.

Très rapidement, alors que je lui confiais mon numéro, je faisais le tour des possibilités. Pourquoi m'appelerait-elle ? Parce que son sommeil serait trop fort ? Sûrement. Parce qu'elle se sentirait étrangement vaseuse au réveil ? Certainement. Parce que ses songes pourraient, au fil des doses, s'avéraient de plus en plus noires ? A coup sûr. Mais je ne m'inquiétais pas. J'aurai toujours le moyen de la rassurer. Et surtout, son corps deviendrait forcédment accro au liquide soit-disant miraculeux. Elle en redemanderait donc malgré les effets indésirables. L'avantage avec cette cliente était que le coup fatal qui l'attendait se produirait dans ses rêves. Elle n'aurait donc aucun moyen de me contacter à ce moment là.

Estimant que nous avions fait le tour des sujets importants, et après avoir clarifier les points qui restait flou pour la demoiselle en face de moi, je me redressais un peu plus et reculaisma chaise afin de me lever. A vrai dire, j'avais hâte que cet entretien se termine. Je n'avais rien de plus à ajouter et au plus on traînait, au plus il y avait des risques que l'ambiguité sur la fiabilité du produit s'installe. Je finissais donc par me levais, mon faux sourire toujours bien fixé à mes lèvres pâles. « Et bien, mademoiselle Romanov, il me semble que nous avons fait ce que nous avions à faire ! Comme nous l'avons dit, n'hésitez pas à me contacter en cas de besoin et lorsque vous aurez besoin d'une autre dose de ce petit miracle. » dis-je pour lui faire comprendre que je comptais bien clôturer la discussion.

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Empêchez-le de m'atteindre (ft. Velma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: L’Aile Nord :: La Salle de Repas-
Sauter vers: