Partagez | 
 

 Renaissance d'un espoir ? [PV : Abhaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Gabriel J. Eggman

Nombre de messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Renaissance d'un espoir ? [PV : Abhaya]   Lun 8 Jan - 21:07



Il doit être quelle heure maintenant... Facile 23h30 ? Je sais même pas quand es-ce que cette Rhumerie ferme, à vrai dire, c'est bien un des seules bar où je suis encore toléré parce que je suis bon client et que je dégage les idiots dehors parce qu'ils m'empêchent de boire ma boisson. J'en ai viré un pas plus tôt qu'il y a deux heures. Un gars bourré qui voulait absolument que je l'accompagne dans sa beuverie et qui a commencé à faire la même à d'autres clients de la boutique.

Au final, le pauvre homme s'est retrouvé avec mon point dans la figure, un nez en sang et le cul par terre. Autant vous dire que ça l'a calmé et qu'il s'est vite barré. Regardant mon verre de rhum, mes yeux se perdent peu à peu dans le liquide tandis que la radio passe encore et toujours le même style.

- Ça ne vaut pas mon whisky habituel...


Marmonnant dans ma barbe que je me gratte, la serveuse apporte un nouveau verre plein en voyant que le mien se vide de plus en plus. Je lui fais un geste de la tête en guise de remerciement, mais la serveuse semble quelque peu soucieuse de ma consommation. Malgré sa gentillesse, je me contente de lui dire que je suis un grand garçon et que je sais tenir l'alcool mieux que la plupart de ses autres clients habitués.

Ma tête se tourne doucement vers la télé qu'il y a au fond dans un coin de la pièce, on parle toujours d'accident, de poursuite judiciaire ou alors quand c'est pas ça. On nous rabat toujours et encore les oreilles avec le réchauffement climatique, l'écologie et la météo qui empire. On est en hiver, normal qu'il neige, j'ai envie de dire, laisser faire la Nature.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Abhaya T. Deen

Nombre de messages : 18
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Renaissance d'un espoir ? [PV : Abhaya]   Sam 13 Jan - 19:33



Renaissance d'un espoir?

     Parfois, mon ancienne vie me manque. Voler me manque. Avoir mes petites fées avec moi me manque. L’activité incessante me manque. Récolter les dents me manque. Les autres me manquent…C’est probablement cela qui me fait le plus mal, savoir que les autres sont là, sans pour autant les avoir retrouvés. Je n’espère pas que l’un d’eux me reconnaisse subitement, j’ai tant changé par rapport à ce que j’étais dans notre monde. Même la couleur de mes yeux est différente. Alors je ne cesse de prier tout ce que je peux l’homme dans la lune pour que je retrouve les autres : North, Jack, Sandy, Bunny…Je ne suis pas seule pourtant, je me suis fait des amis ici, mais ce n’est pas pareil. Ils sont ma famille, au même titre que les petites fées.

Oui, mon ancienne vie me manque. Pourtant, je ne devrais pas me plaindre, ici je suis plutôt bien lotie, je me retrouve dans un métier si proche de ce que je faisais avant, j’ai une chambre confortable et une vie, de manière générale confortable. Pourquoi je me plains ? Moi qui ait dormie, plus que je ne l’aurais dû, à la belle étoile dans une jungle, alors qu’on me chassait pour ce que j’étais. Non, je ne devrais pas me plaindre, vraiment. D’ailleurs, envers d’autres, je ne le fais pas. Je suis toujours cette bonne vieille Abhaya, Toothiana, celle qui a beaucoup trop d’énergie à revendre et que la joie de vivre a élue comme hôte officiel, en apparence. Pour tous je n’ai pas l’air malheureuse. Anxieuse du sort de mes amis, oui, mais qui ne le serait pas dans mon cas ? Pour le reste, rien ne fuite. Je garde pour moi ce qui fait vraiment mal, comme je l’ai (trop souvent) fait.

Un lourd soupir s’échappe de ma gorge alors que je range un énième dossier terminé. Mr Whitman. Un homme avec une vie passionnante, de ce que j’ai pu en lire, un homme qui a quitté ce monde trop tôt à mon goût, mais qui suis-je pour penser une telle chose ? Personne. Ici je ne suis personne et c’est très bien ainsi. Comme d’habitude, je ne compte pas mes heures, chose qui agace mes chefs, mais aujourd’hui, j’ai particulièrement fait fort. Neuf heures du soir. Je sais que je pourrais compter sur Jim de la sécurité pour me laisser sortir et refermer derrière moi, mais je me rends compte que j’ai un peu exagéré là. Me saisissant de mon manteau, je file dans les escaliers qui me mèneront dehors et je profite de l’air frais du soir, rentrant au Manoir Cogsworth à un rythme presque oisif.

Comme tous les soirs, je mange un morceau, puis je m’installe dans la grande salle avec un livre, espérant voir passer quelqu’un qui pourrait être l’un de mes amis. Quand j’ai fini mon livre, je regarde ma montre. Onze du soir, et personne. Comme à chaque fois. Je range mon livre et vais pour monter me coucher, mais la porte d’entrée est entrouverte. Mes pas se figent et en l’espace de quelques secondes, j’ai pris une décision digne de ma spontanéité naturelle : sans même prendre le temps d’enfiler un manteau, je sors dans la nuit de Fanstasia Hill et marche. Je n’ai pas de but, pas d’objectif, mais j’ai besoin de me vider la tête. Mes pas me mènent jusqu’au quartier festif de la ville, et si la musique m’atteint, l’ambiance, elle, a du mal à percer la carapace de je ne sais trop quoi qui s’est ériger autour de moi ce soir.

Tiens, un bar qui semble sympathique. C’est en le voyant que je me rends compte du froid qui s’immisce sr ma peau au travers du tissus de mon haut vert. Gourde que je suis de ne pas avoir pris un manteau alors que nous sommes en plein moi de décembre ! Je n’hésite pas plus et entre. LE bar est convivial, mais il y a peu de gens ici. Je m’approche du bar, frissonnant encore du froid de l’extérieur, ignorant les regards curieux que me jettent certains clients.

"Est-ce que vous auriez un grog, s’il vous plaît ?"
"Tout de suite ma p’tite dame. Mais vous ne devriez pas sortir comme ça, vous allez chopper la mort sinon"
"Oh, ne vous en faites pas, c’est tout moi ça !" dis-je avec un sourire immense qui semble rassurer le barman.

Je n’ai pas besoin que l’on me rappelle que ma spontanéité peut s’apparenter à de la bêtise momentanée. Je suis au courant merci bien. Finalement, je prends place à côté d’un homme au bar. Il semble bien seul, bourru et j’aurais tendance à dire triste, mais qui suis-je pour juger ? Il n’empêche que je m’installe, et une fois servie, tente de faire la conversation.

"J’ai l’impression qu’il n’y a pas que moi qui ait le blues de l’hiver." Je ne sais comment appeler cela autrement. Je tends ne main vers lui. "Abhaya. Mais vous pouvez m’appeler Abby." Dis-je avec un fin sourire qui n’atteint pas mes yeux.

Abby, ce surnom que me donnent ceux qui ont du mal à prononcer mon prénom complet. Je ne leur en veux pas, et au contraire, ça me fait rire. Je ne sais même pas si l’autre a vraiment envie de faire la conversation, mais qui ne tente rien n’a rien comme on dit.

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance d'un espoir ? [PV : Abhaya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Lueur d'espoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Skyline Square :: Rhumeries-
Sauter vers: