Partagez | 
 

 mission : enfants perdus (pv rhiannon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: mission : enfants perdus (pv rhiannon)   Lun 18 Déc - 20:02

Rhiannon & Hopper


mission : enfants perdus

C’était jour de congé au centre et j’avais décidé de me rendre au zoo de la ville. Je m’y rendais plus précisément pour aller à l’aquarium pour aller voir ces petites espèces marines. Ça me manquait parfois d’être un poulpe. Je ne l’avais pas eu très facile à mon arrivée à Fantasia Hill. J’avais dû changer mes habitudes pour marcher, ne plus ramper, me tenir sur deux points d’appuis et non plus sept. Oui, j’avais beau être une espèce marine, il me manquait quand même un membre. J’ignorais toujours comment j’avais pu le perdre et je ne m’en rappelais pas. Je n’avais aucune idée de comment je l’avais perdu. Peut-être étais-je né ainsi ? La nature ne pouvait pas tout nous donner, après tout. J’avais été fait ainsi pour une raison, mais je ne me tourmentais pas avec cette histoire. Et puis, je n’avais pas toujours pas revu mes amis marins depuis ces deux dernières années. Alors, je me rendais à l’aquarium et dans les bassins des ces petites espèces animales marines. J’avais l’impression qu’ils pouvaient me voir, mais je savais aussi que ce n’était pas vraiment ce qui était en train de se passer et qu’ils ne me voyaient pas vraiment. Mais avec eux, j’avais l’impression d’être à maison, à nouveau. Je n’ai pas passé énormément de temps dans l’océan. Du moins, je n’ai pas eu l’occasion d’en profiter assez. L’eau, je connaissais, mais ma liberté avait été très courte avant d’atterrir dans cette toute nouvelle vie.

Quand je me rendais à l’aquarium, ça me rappelait des souvenirs de tout ce que j’étais. Je me remémorais les bons comme les mauvais moments, mais surtout les bons. Peut-être avais-je l’air d’un enfant à regarder ces créatures nager dans leur eau synthétisée, mais ça me rendait heureux. Je ne m’intéressais pas aux autres animaux qu’il y avait au zoo. Certains étaient bien adorables, mais ce qui me faisait le plus plaisir, c’était les bassins des poissons et des loutres, par exemple. D’ailleurs, j’étais près de leur enclot et j’adorais les regarder nager. On avait l’impression qu’elles nous souriaient. Je me demandais si c’était elles qui nous avaient aidé à nous échapper. On me confondait parfois pour un gamin à mettre ma main sur la vitre et à être ébahi devant toute cette beauté marine. Je pouvais rester des heures et des heures sans jamais me lasser.

Puis, ce fut à ce moment-là que je les vis : ce gamin avec sa petite sœur sûrement. Ils regardaient tout autour d’eux. Je le sentais, je devais intervenir. Ils étaient peut-être perdus, après tout ? C’était fréquent. Ces enfants regardaient un instant, ils étaient distraits et ensuite, ils ne savaient plus quoi faire. Je m’approchai doucement. « Vous êtes perdus ? » Et en m’approchant, je les reconnus. « Monsieur Hopper ! » Je donnais des cours de natation le samedi matin à ces gamins. Ils étaient très gentils, mais assez perdus, comme n’importe quel garnement, évidemment. Je me contentai de sourire. « Oh, bonjour les enfants, mais qu’est-ce que vous faites ici tous seuls ? » Ils se mirent tous les deux à rougir. « On était avec maman et papa et on les a perdus de vue... » Qu’est-ce que je vous disais ? « Bon, ce n’est pas grave, c’est quand la dernière fois que vous les avez vus ? » « On était au bassin des requins ! » « Allons-y, et essayez de ne pas vous perdre à nouveau. » En fait, j’aurais dû m’en douter dès le moment où j’ai prononcé ces mots que j’avais parlé trop vite. On se promenait tranquillement que je me suis retourné et ils n’étaient plus là... tous les deux ! « Nom d’une nageoire ! Ces gamins ne sont pas possibles ! » Je regardai autour de moi et ils n’étaient plus là. J’accrochai quelqu’un. « Excusez-moi, vous n’auriez pas vu deux gamins d’environ sept et cinq ans, par hasard ? » Je ne perdais rien à essayer.


Dernière édition par H. Hopper Van Kraken le Sam 13 Jan - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
R. Tinkerbell Dodderidge

Nombre de messages : 106
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: mission : enfants perdus (pv rhiannon)   Lun 8 Jan - 16:53



finding the lost boys
rhiapper I

La recherche se fait ardue. Elle n’en a pas parlé à Peter, parce qu’elle sait qu’il ne sert à rien de lui faire de faux espoirs. Néanmoins, elle continue à chercher. Depuis qu’on lui a laissé entendre que tous les personnages de conte sont matérialisés à Fantasia Hill, et non pas certains sélectionnés et privilégiés, elle n’a que cette idée en tête. Retrouver ses garçons, et les ramener à Peter. Ce sont des enfants de Neverland, nourris à la magie et à la poudre de fée. Si elle est là, ils doivent y être aussi. Après le travail, Rhiannon va dans les parcs d’attraction, dans les jardins publics, dans les magasins de jouets. Elle ne sait pas exactement quelle tranche d’âge elle cherche, et chacun des enfants qu’elle croise pourrait être Tootles, Nibs, Curly ou n’importe lequel d’entre eux. Son palpitant frappe douloureusement contre sa cage thoracique lorsqu’elle réalise qu’ils ont certainement été séparés, et qu’ils sont seuls dans cette grande ville, sans supervision, sans Peter et sans elle. Livrés à eux-mêmes. A Hook, peut-être, même. La fée frissonne à cette pensée ; tout son joli raisonnement suppose que leur ennemi est aussi là, tapi quelque part, en essayant également de les retrouver.

Comment savoir où les trouver, et comment les reconnaître ? Elle a pensé à s’adresser aux agences de baby-sitting, mais les mères lui lancent déjà des regards noirs lorsqu’elle observe les enfants, au parc. Elle n’a ni le temps ni la patience pour ça, et elle s’en veut profondément. Elle refuse obstinément d’en parler à Peter, quand bien même il est le mieux placé pour mener la recherche : après tout, il est au contact d’enfants toute la journée.

Pour la première fois, elle pense à essayer la piscine. Après tout, combien de fois sont-ils allés tous ensemble à la lagune aux sirènes, à Neverland ? Peut-être que les garçons ont voulu retrouver un sentiment de familiarité. Il lui faudrait laisser des signes, des indices pour remonter jusqu’à elle. Pour l’heure, investigatrice en bikini, elle essaie de ne pas trébucher sur le sol mouillé avec ses deux jambes qu’elle ne maîtrise complètement que depuis peu. Elle scrute les petits bassins, lorsqu’un grand homme à l’air bourru lui lance : « Excusez-moi, vous n’auriez pas vu deux gamins d’environ sept et cinq ans, par hasard ? » Une lumière s’allume dans les yeux de la fée. Eh bien justement. « Non, mais je cherche aussi les miens partout ! » elle répond, un peu trop fébrilement. Elle ne sait pas vraiment si ses garçons seraient des tous petits, ou des plus grands. Avant d’arriver ici, il lui semble avoir déjà vécu des milliers d’années-lumière et pourtant son corps d’humaine n’a que vingt-quatre ans. Peut-être que les garçons perdus ne sont encore que des bébés, ici. Comment reconnaître ses amis si chers, s’ils sont encore en couches culottes ? La panique la gagne. « Vous avez l’air de vous y connaître, peut-être qu’à deux on peut retrouver ce petit monde ? » Elle se sent stupide rien que de le dire, mal à l’aise pour une raison qu’elle ignore. C’est l’insinuation de la maternité qui la fait frissonner ; ça la fait un peu trop penser à Wendy, encore des années après.


codage réalisé par Wuthering


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 70
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: mission : enfants perdus (pv rhiannon)   Sam 13 Jan - 0:53

Rhiannon & Hopper


mission : enfants perdus

Il m’arrivait parfois de me demander ce qui pouvait bien passer dans la tête de ces gamins. Je voulais bien comprendre qu’ils voulaient tout explorer et tout voir, mais ça pouvait sérieusement être dangereux, encore plus que dans le monde marin. Ce n’était pas les mêmes lois, mais quand même. Je me rappelais que c’était ainsi que Dory avait perdu ses parents, une seconde d’inattention et on peut vite se retrouver dans une situation fâcheuse. Je le voyais souvent à la piscine lorsque je donnais des cours, ils avaient la tête assez pleine qu’il fallait qu’on fasse beaucoup de choses en même temps, sinon ils allaient passer à autre chose. Donc, cela ne m’étonnait même pas de voir des enfants perdus dans cet endroit. Faut dire aussi que je les connaissais. Je savais qui étaient leurs parents et je ne voulais pas qu’il leur arrive quoi que ce soit. Je me donnai pour mission de les retrouver sains et saufs et d’aller voir les gardiens de sécurité dès que je leur aurais mis la main dessus. Sauf que bien évidemment, ce n’était pas aussi facile pour que ce que j’aurais imaginé... Je soupirai. Je savais comment ils pouvaient être : habiles et très distraits. Il fallait que je pense comme eux pour les retrouver, mais il avait réussi à me filer à travers les nageoires... Je demandai un peu d’aide, même si je savais que les humains pouvaient être tellement individualistes. Mais on parlait d’enfants, ça allait peut-être sonner une cloche pour quelqu’un. Évidemment, ça ne marcha pas du premier coup.

Et donc, cette jeune femme blonde semblait déjà être plus intéressée à cette quête. J’avais l’impression qu’on ne parlait pas des mêmes personnes, mais bon, comme j’avais pas trop précisé mon intention, comme on dit dans le jargon, j’allais prendre de toute façon, elle me semblait aussi perdue. À l’aquarium, c’était rare qu’il y ait autant de personnes, mais ce devait être journée de congé pour certaines écoles ou quelque chose dans le genre. J’ouvris la bouche. « Les vôtres ? » Elle me semblait un peu jeune pour avoir ses propres enfants. « Vous êtes venus en groupe ou quelque chose comme ça ? » demandai-je, un peu trop curieux. Je n’étais quand même pas pour lui demander si elle avait perdu ses propres enfants ! C’était un peu non légitime de ma part et très brusque. J’avais peut-être l’air d’un grand gaillard, mais je n’étais pas une brute ! Bon, ce n’était peut-être pas la meilleure des stratégies, mais au moins, je pouvais être sûr de ne pas l’avoir trop froissé de quelque sorte, n’est-ce pas ? De toute façon, c’était la seule qui pouvait vraiment m’aider. Du moins, c’est ce que je pensais au début. « Bon, d’accord, mademoiselle... ? Je m’appelle Hopper. » lui dis-je, en me présentant. Je pouvais peut-être rattraper mon horrible bourde en essayant de détendre l’atmosphère ? Ces humains... Ils avaient des conventions qu’on avait pas dans le monde animal. Si ça avait été un ado, je vous jure que je n’y aurais probablement jamais « En fait, je cherche deux gamins à qui je donne des cours et qui ont visiblement perdu leurs parents, » soupirai-je, en levant les yeux au ciel. « Dès qu’ils en ont l’occasion, ils sont capables de s’enfuir... »
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mission : enfants perdus (pv rhiannon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
mission : enfants perdus (pv rhiannon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la mémoire des enfants perdus [PV Bruce Wayne]
» Prière pour le dieu des enfants perdus... [ PV : Amerlyllian Die. Rosenberg]
» Les enfants perdus |Xaphan|
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission Sith : l’Âme d'un Reptile [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Courtland Street :: Zooland House-
Sauter vers: