Partagez | 
 

 (holliope) les pieds dans l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary
avatar

Faites place à la vedette
M. Calliope Poppins

Nombre de messages : 98
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (holliope) les pieds dans l'eau   Mar 5 Déc - 14:57

Hopper & Calliope


Les pieds dans l'eau

« Alex enfile tout de suite ton bonnet de bain sinon tu restes dans les vestiaires ! » Sa voix avait résonné un peu plus fort qu’elle ne l’avait espéré dans les couloirs presque vides qui menaient jusqu’aux bassins. Enroulée dans une grosse serviette, elle tentait de regrouper la dizaine d’enfants qui l’accompagnait, vérifiant que chacun avait bien enfilé la tenue réglementaire. Sa petite troupe attendait patiemment le long d’un mur, les yeux déjà brillants à l’idée de bientôt pouvoir plonger dans l’eau tiède et de passer plusieurs heures à jouer gaiement. Régulièrement elle emmenait un petit groupe d’enfants de l’orphelinat à la piscine. Aujourd’hui elle n’avait pris que des plus grands, capables de nager tous seuls, cela lui permettait d’en accompagner plus à la fois. Elle aimait ces instants car elle savait que les enfants les adoraient et comme toujours, les voir heureux remplissait son cœur d’une chaleur qui lui manquait parfois. « Ok c’est bon, on y va. Et ne courrez pas, ça glisse. » Suivie par ses petits, elle se dirigea d’un pas prudent mais décidé vers l’entrée de la piscine, passant d’abord dans ce petit bassin dont elle n’arrivait jamais à se rappeler le nom mais qui lui procura un instant de bien être de par la chaleur qu’il libéra instantanément dans ses pieds.

La piscine n’était pas beaucoup remplie en cette après-midi de pleine semaine. Il n’y avait que quelques personnes âgées dans un coin et deux trois mamans qui surveillaient leurs progénitures. Son cœur se serra un peu en s’imaginant ici avec ses propres enfants. Mais bien vite elle s’empêcha d’y penser plus longtemps. Ses enfants à elle, ils étaient là, ils étaient dix et même si ils n’avaient pas son sang, elle aurait tout le loisir de s’en occuper. Ils avancèrent jusqu’au petit bassin, passant devant un homme à la carrure impressionnante. Un sourire sur les lèvres, Calliope se retourna vers son petit groupe déjà prêt à plonger tête la première. « Les enfants, dites bonjour à Hopper ! » S’en suivit dix petites voix qui échangèrent des « Salut Hopper » et autre « Coucou Hopper » avant de disparaitre dans le fond de l’eau. Amusée Calliope ne put s’empêcher de leur donner une dernière consigne, inquiète comme à son habitude que tout se déroule à la perfection. « Faites attention les enfants, et restez là où vous avez pied ! » Puis elle se retourna vers l’homme en question, venant s’installer à ses côtés. « Salut Hopper. » Dit-elle à son tour en lui tapotant l’épaule. « Je t’ai ramené une petite partie des monstres, j’espère que tu ne m’en veux pas. » Et elle laissa échapper un petit rire, tout en ne perdant pas de vue l’ensemble des petits.
Revenir en haut Aller en bas
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 146
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (holliope) les pieds dans l'eau   Dim 17 Déc - 21:59

Hopper & Calliope


Les pieds dans l'eau

Depuis que j’étais à la tête du Blue Pool Center, les choses avaient pas mal changé. Je gardais grosso modo les mêmes fonctionnalités, mais je permettais aussi à tout le monde de venir à la piscine. J’aimais le fait que les gens viennent pour différentes raisons. Le centre récréatif était tellement grand et la piscine pouvait accueillir plusieurs personnes. On avait trois grands bassins qui nous permettait plusieurs possibilités. Autrefois, les tremplins étaient inaccessibles que pour des occasions spéciales ou des championnats. Mais je n’étais pas le patron, donc je ne pouvais pas décider de cette possibilité. Je trouvais que cette section inutilisée ne convenait pas et il fallait lui trouver une utilité. On ne donnait pas des cours de natation pour rien et cette discipline ne s’arrêtait pas seulement à simplement nager, faire des longueurs, y’avait moyen de s’amuser dans l’eau. Bref, depuis que j’avais repris le centre officiellement, j’avais proposé au conseil de faire plus de bains libres et d’utiliser tous les bassins de manière équitable et à bon usage. Je me disais que ce serait bien de ne pas seulement contraindre les gens qui veulent faire des longueurs à attendre que le bain libre pour les enfants qui jouent par exemple se termine. Il m’a fallu convaincre le personnel d’engager plus de gens, mais à des heures plus raisonnables et ils ont tous fini par être d’accord avec moi. On n’ouvrait le plongeon que pour des occasions spéciales. Et on recevait souvent des écoles ou des groupes dans un bassin, pendant qu’on ouvrait l’autre pour ceux qui préférait s’entraîner, à proprement parler. Cette nouvelle convention avait beaucoup plus aux habitants de la ville et on avait des heures plus raisonnables.

Et il y avait des gens comme Calliope qui venaient souvent avec des gamins. Ça faisait toujours plaisir de recevoir des groupes, même si parfois, ces garnements ne manquaient pas d’imagination ! Mais c’était le risque à prendre. Après tout, il y avait bien une raison du pourquoi j’avais décidé de garder mon horaire pour avoir au moins un groupe à qui donner des cours. Je les aimais beaucoup, ils me donnaient un coup de jeunesse, moi qui paraissais un peu plus vieux à mon arrivée que ce que je ne pensais du temps où j’étais encore une pieuvre. Bref, je savais que c’était le jour où elle emmenait ces enfants de l’orphelinat. Je me donnais un plaisir fou à leur donner du temps pour qu’ils puissent venir se relaxer dans la piscine et pour oublier leur triste réalité. Il faut dire que si j’avais bien compris une chose, c’est que les enfants ne l’avaient pas facile, dans ce monde. Ce jour-là, je n’étais pas dans ma tournée pour surveiller, mais j’aimais beaucoup venir travailler alors qu’il y avait du bruit et l’odeur de la piscine, donc je m’installais près des bassins pour remplir de la paperasse ou simplement prendre un peu de bon temps. J’étais heureux de voir ce petit troupeau qui me semblait très sympathique. « Salut vous autres ! » Je ne manquais pas de leur faire quelques tapes dans les mains, histoire de les gonfler à bloc pour qu’ils puissent faire attention. « On n’oublie pas le règlement, c’est d’accord ? Amusez-vous ! » Calliope me rejoignit, une fois que le petit groupe fut bien entré dans la piscine. « Bonjour, mademoiselle. Alors, comment ça va aujourd’hui ? » Elle me salua à son tour, tout en me mentionnant l’arrivée de son petit groupe. Je me sentais toujours un peu étrange lorsqu’elle me demandait si ça ne me dérangeait pas de voir un tel groupe de gamins débarquer, surtout quand il s’agissait de ceux l’orphelinat. Je lui souris. « Absolument pas, » ajoutai-je, en déposant les papiers sur le côté. « Tu sais que tu es la bienvenue et eux aussi. »

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas
Mary
avatar

Faites place à la vedette
M. Calliope Poppins

Nombre de messages : 98
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (holliope) les pieds dans l'eau   Jeu 17 Mai - 22:25

Hopper & Calliope


Les pieds dans l'eau

L'endroit résonnait des cris et des rires des enfants. L'odeur caractéristique de chlore la faisait se sentir étrangement apaisée, comme dans un cocon chaud et réconfortant dans lequel chacun semblait heureux, libre de sauter dans l'eau et d'oublier ses soucis le temps d'une baignade. Elle n'avait pas de souvenir précis d'avoir aimé ça dans son ancienne vie, c'était plutôt une découverte de celle-ci. Une découverte à laquelle elle s'était habituée et qui aujourd'hui rythmait assez régulièrement ses après-midi. Elle avait fini par connaitre un peu tout le monde, échangeant toujours deux trois mots avec ceux qu'elle croisait. Mais elle devait bien avouer que parmi tout ce petit monde, Hopper était la personne dont elle se sentait la plus proche. Elle n'aurait su expliquer pourquoi. Etait-ce sa carrure impressionnante et rassurante, sa douceur quand il s'adressait aux enfants ou la passion qui brillait dans ses yeux quand il parlait de l'eau ? Elle n'aurait su le dire. Mais d'une certaine façon, il accentuait l'atmosphère détendue qui entourait ce lieu. Aussi, à chaque fois qu'elle entrait dans ces murs, elle se sentait encore plus heureuse quand elle l'apercevait au bord d'un bassin.

Comme toujours il insista sur le fait que les enfants et elle étaient les bienvenus. Elle savait que les gens prenaient parfois en pitié les petits orphelins, qu'ils leur arrivaient de se forcer à se montrer compréhensifs, attentifs, pour essayer de rendre leur quotidien moins triste. Mais Hopper n'était pas de ce genre là, elle le savait sincère. Elle lui sourit alors, de toutes ses dents. « On aime tellement venir ici. » Un instant elle posa un regard maternel sur les têtes qui dépassaient de l'eau, puis se tourna vers Hopper. « Ca va plutôt bien écoute. La journée a été un peu chargée, j'étais au magasin ce matin, on a eu pas mal de monde, j'ai encore les mains un peu engourdie. » Elle tendit ses mains en avant avec un petit rire. Il restait des traces de terre et d'élastiques, même si elle avait déjà frotté plusieurs fois. Elle aimait beaucoup son métier de fleuriste qui lui permettait d'être créative et de vivre au côté de la nature, mais elle devait bien avouer que ça ne lui laissait pas des mains douces et soyeuses. Pourtant, peu lui importait, avoir les mains d'une princesse n'était clairement pas dans ses objectifs.

« Et puis après j'ai eu envie d'aller voir les petits et de passer une bonne après-midi au bord de l'eau, alors nous voilà ! » continua-t-elle, accompagnant ses paroles d'un grand geste vers le bassin. Elle s'étonna en pensant à la spontanéité de sa décision, elle qui avait au l'habitude de tout contrôler, de tout planifier. Elle ressenti comme une vague de fierté, elle changeait et c'était pour le mieux. « Et toi alors, quoi de neuf ? »  Elle s'installa sur un petit banc près du bassin, bien décidée à écouter toutes les dernières histoires de Hopper. Elle savait qu'il avait la carapace un peu dure, mais il semblait assez facilement s'ouvrir à elle. Elle aimait ces discussions pendant lesquelles ils pouvaient tous les deux parler de tout et de rien. « Il n'y a pas eu trop de noyade ces derniers temps j'espère ? » Elle pris un faux air sérieux avant de laisser s'échapper un rire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hank
avatar

Faites place à la vedette
H. Hopper Van Kraken

Nombre de messages : 146
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (holliope) les pieds dans l'eau   Ven 18 Mai - 15:58

Hopper & Calliope


Les pieds dans l'eau

C’était une noble cause d’aider les orphelins et aussi de leur donner des loisirs qu’ils ne pouvaient pas toujours se permettre. Tu aimais déjà les enfants, mais là, les accueillir comme ça dans ta piscine, c’était complètement normal. Au début, quand Calliope t’avait approché, tu n’avais pas hésité une seule seconde à lui dire oui parce que tu aimais son approche. Tu voyais qu’ils étaient heureux d’avoir ce privilège de parfois avoir l’établissement ou la piscine simplement pour leur simple divertissement. Après tout, il y avait assez de place pour ceux qui voulaient faire des longueurs et ceux qui étaient davantage dans le loisir dans l’autre bassin. La piscine était bien organisée de ce côté pour plaire à tous les clients et le monde du quartier. C’était vraiment agréable de voir le sourire dans leurs yeux et tant qu’ils respectaient le règlement, tu ne voyais aucun inconvénient à ce que parfois, ils viennent à l’improviste. Tu savais que ton amie le faisait de manière bénévole et que ce n’était pas le principal qui la faisait vivre. S’occuper d’enfants comme ça, juste parce qu’on les aimait, c’était une belle chose à faire. Tu pensais que c’était naturel d’ouvrir ton établissement à tout ce beau monde, surtout quand ils étaient enthousiastes et très allumés. « Et c’est un plaisir pour moi de vous accueillir. » renchéris-tu face à sa remarque. C’est vrai, c’était rare d’avoir autant de personnes à cette heure, mais quand c’était animé, tu pouvais mieux surveiller et voir ce que ton personnel faisait. Oui, parce que des fois, ce n’était pas toujours facile de voir leur travail.

Tu savais que Calliope était fleuriste et même si tu ignorais en quoi les tâches consistaient exactement, tu imaginais que n’importe quel travail avait ses défauts de l’extérieur. Gérer un aussi grand centre récréatif n’était pas une partie de plaisir et tu étais certain que ce ne devait pas être le bonheur tous les jours, même si fleuriste semblait n’avoir que des bonnes impressions. Même si tu n’étais pas familier, tu t’imaginais déjà le caprice de certains clients comme tu pouvais en avoir avec certains parents ou certaines personnes. « Oh, est-ce qu’il y a une fête particulière qui s’en vient ? On donne des fleurs à toutes les occasions, mais quand même, comment ça fonctionne exactement ? » Tu étais curieux de voir comment ça marchait pour les autres. Tu connaissais évidemment les principes aquatiques et pratiques de ton métier, mais c’était bien tout ce que tu connaissais, n’ayant absolument aucune notion de travail, avant d’être officiellement devenu un humain. Tu étais donc curieux de voir ce que ça donnait pour les autres dans d’autres domaines que le tien.

Ton sourire s’élargit en voyant qu’elle avait ensuite eu l’idée de venir te voir avec les gamins pour leur faire plaisir. Te concernant, il y avait effectivement plusieurs choses qui bourdonnaient autour de ton lieu de travail et de tes responsabilités en tant que patron de l’établissement. Évidemment, tu continuais à essayer de voir ce que tu allais faire pour les prochaines saisons et comment organiser le tout. C’était une fourmilière l’été dans le centre et tu voulais être prêt pour les activités estivales et les personnes qui voulaient passer leur brevet de maître-nageur. Surtout depuis le tremblement de terre, tu voulais que tout le monde soit rassuré que les plages allaient être bien gardées et que tu prendrais des décisions concernant les baignades extérieures en conséquence. Tu soupiras un peu. « Disons que je regarde ce que je compte faire pour les saisons à venir. Tu sais, depuis le tremblement de terre, les gens ont peur. » Et ils n’avaient pas complètement tort. Une grande partie de la ville avait été évacuée et très endommagée. « Avec la température qui peut nous jouer des tours, disons que je me sens alerte à n’importe quelle situation qui pourrait survenir. »

Spoiler:
 

_________________
and maybe love is the reason why

≈ for the first time ever we see in it i 2 i
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (holliope) les pieds dans l'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
(holliope) les pieds dans l'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allons tremper nos pieds dans l'eau...
» Les pieds dans l'eau
» Les pieds dans le sable chaud. [PV : Anna]
» LES PIEDS DANS LE PLAT. Est-il normal que?
» Sources - Bilbo le Hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Courtland Street :: Blue Pool Center-
Sauter vers: