Partagez | 
 

 Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Astrée A. Hofferson

Nombre de messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Dim 5 Nov - 2:10



Le froid recommence à venir sur Fantasy Hill, Il ne faut pas aussi froid qu'à Beurk, mais un peu de fraîcheur me met toujours un peu de baume au cœur. J'ai la chance d'habiter pas très loin de la mer et le centre avec lequel je travaille se trouve lui aussi à Spacegreen Cross. En soit je ne sors pas du quartier, mais ça me va. De tout Fantasia Hill, c'est celui dans lequel je me sens le plus chez moi.. L'immense forêt, la mer, le froid et la nature, même s'il y a pas mal de monde qui s'y promène, je me sens bien dans cette partie de la ville. Généralement, quand les chiens sont à la fin de leur apprentissage, j'essaie de sortir courir avec eux, c'est une sorte d’au revoir en quelque sorte. Aujourd'hui, c'est Fayre que je promène, une charmante berger allemand avec laquelle j'ai passé beaucoup de temps et que j'apprécie beaucoup. Elle est très joueuse, alors nous passons pas mal de temps dans le parc à jouer avec un bâton, à faire des sauts et à courir un peu partout. Cette chienne est adorable ainsi que très obéissante, il faut dire que je suis la seule à m'être occupée de son dressage, ça aide à ce qu'elle m'écoute. Je me lève et l'appel en prononçant son nom comme j'aurais prononcé un prénom de chez moi Fayre! je la siffle et cette dernière accourt rapidement. Je lui lance un regard doux et commence à courir.
Un chien, une chute et ton amour perdu revient
. . .
Evidemment, elle me suit et nous partons toutes deux vers la plage. Je m'assieds sur le sable et la regarde jouer avec l'eau. Tempête lui ressemblait beaucoup quand nous étions au bord de l'eau et qu'elle s'amusait à attraper des poissons dans sa gueules avant de tous les déposer à mes pieds. C'était adorable et généralement je lui faisais tout un tas de caresse avant de partager tout ce qu'elle avait pêcher. Généralement, je restais à côté d'elle tout en regardant l'horizon et en pêchant avec elle. Les moments seules avec Tempête comme celui-là étaient tellement plaisant. J'essayais de passer beaucoup de temps avec elle, même si j'en passais quand même pas mal avec Harold. Ils ont tous deux une place très importante dans mon cœur. Fayre doit sentir que penser à eux m'attriste un peu puisqu'elle vient se coller à moi. Je sors une serviette de mon sac afin de sécher son pelage humide. Elle se secoue et me ramène un bâton pour que je lui lance, ce que je fais. Un bruit m'interpelle et je cours pour rejoindre la chienne qui n'est pas toute seule à présent, un jeune homme à terre et un vélo lui tiennent compagnie. Je m'approche du jeune homme, l'aide à se relever et déblatère une série de phrases un peu clichés.

- Est-ce que tout va bien? Je suis désolée, je pense que Fayre n'a pas fait exprès.

Je me penche ensuite vers la chienne et vérifie que tout va bien. Elle ne semble avoir qu'une petite égratignure sur la patte.Je la prends dans mes bras pour la caresser et la rassurer un peu en lui murmurant que tout va bien. je raccroche sa laisse et me relève vers l'humain qui est toujours là à côté de nous. Bon et bien on dirait que je vais devoir lui faire la causette. Enfin, je crois que c'est ce qu'il font ici dans ce genre de situation.

- Sinon, salut moi c'est Astrée et elle c'est Fayre. Et toi?


Dernière édition par Astrée A. Hofferson le Mar 14 Nov - 12:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Lun 6 Nov - 0:52

Astrée & Harvey

Un chien, une chute et ton amour perdu revient
(aka the hiccstrid reunion)

Le froid commençait lentement, mais sûrement à s’installer à Fantasia Hill. L’Halloween était passé et on pensait de plus en plus à ce qu’on appelait Noël ici. Pour ma part, c’était le moment redouté pour tous ceux qui travaillaient avec les animaux parce que les gens offraient souvent ces petites bêtes en cadeau, ne mesurant pas tout le travail qui devait être fait derrière. La plupart des chiens ou des chats domestiques se retrouvaient dans un refuge par la suite et ça me brisait un peu le cœur. Et puis, de mon côté, je n’avais pas de cadeaux particuliers à offrir. J’avais toujours des pensées pour ceux que j’avais autrefois dans mon autre vie. Cependant, je possédais ma petite tradition de monter mon sapin de Noël en le décorant avec des choses qui me rappelaient mon ancienne vie. J’avais acheté des ornements de dragons et des boules qui me rappelaient Beurk. C’était la seule chose spéciale que je faisais dans ce temps de l’année. Je ne fêtais avec aucune famille, comme je n’avais pas retrouvé la mienne et je me contentais de me promener en ville sur mon vélo. En ce jour de congé, j’avais décidé d’aller faire un tour sur la plage, histoire de profiter des journées ensoleillées, pendant qu’il en était encore temps. J’étais toujours aussi maladroit et j’avais encore mal à la jambe, mais je ne baissais pas les bras pour autant, il n’en n’était pas question. Même si j’ignorais toujours ce qui me faisait souffrir à mon ancienne jambe de fer, je ne voulais pas m’arrêter dans mes activités quotidiennes. Et j’aimais beaucoup la piste emménagée pour les véhicules tout-terrain comme le miens.

Donc, je me baladais tranquillement, regardant les alentours. Il y avait cette odeur de mer qui me chatouillait les narines et qui me faisait sentir comme sur les rives de mon monde à moi. Pas seulement sur Beurk, mais la Rive du dragon, aussi, qu’on avait emménagé pour découvrir d’autres espèces de dragons, dans le temps. Et il y avait un mélange de forêt tout près qui me faisait penser à la nature et du temps que j’avais découvert Krokmou. Toute cette histoire me rendait plutôt nostalgique, dans un plus ou moins bon sens. Je ne savais pas si trop y pensait était davantage me rendre heureux ou malheureux. Je m’habituais à ce nouveau monde, mais il faut dire qu’il y avait une partie de moi qui manquait. Je ne détestais pas l’environnement, au contraire, y’a des éléments comme Internet ou les livres que je trouvais absolument génial. Mais ça venait plutôt de l’intérieur, je crois. Du plus profond de moi-même, je ne me sentais pas encore à ma place, même si je n’avais plus la pression de mon père pour devenir le chef de Beurk. J’avais celle de trouver ce que j’étais dans ce nouveau monde. Harvey, c’était chouette, mais je portais toujours l’identité de ce bon vieux Harold.

Ne portant pas attention à où j’allais et je me retrouvai à nouveau en perte de contrôle de mon vélo. « Attention ! » m’écriai-je, surtout que je fonçais tout droit vers un joli chien que je ne voulais surtout pas blesser. Manœuvrant comme je le pouvais, je me retrouvai subitement les quatre fers en l’air... encore ! J’avais une sensation de déjà-vu, mais au moins, cette fois, ma tête avais heurté du sable, ce qui était moins pire que de l’asphalte. Le chien se rua sur moi ensuite, sûrement pour voir si j’allais bien. « Oh, tu es une belle en fait. Ça va, ça va. » Puis, une jeune femme, blonde, s’approcha de moi pour m’aider à me relever. Les gens étaient généreux, la plupart du temps. Pourtant, en la scrutant bien, elle avait quelque chose de familier, surtout lorsqu’elle m’aida à me relever. Je ressentis une douleur à ma jambe, lorsque je me remis sur mes deux pieds. J’espérais que ça ne paraisse pas trop. « Ah moi ? Oui, je vais très bien. Mais elle... je lui ai pas trop fait mal au moins ? Parce que je m’en voudrais terriblement si c’était le cas ! » m’exclamai-je, tout en lui souriant. J’espérais réellement ne pas avoir fait mal à cette adorable boule de poil. Elle se présenta ensuite à moi, ainsi qu’une petite introduction de l’aventurière qui l’accompagnait. Je lui souris. « Ravi de vous rencontrer toutes les deux, moi c’est Harvey. Ou comme on dit dans le coin, le chauffard à vélo... » Je ne voulais surtout pas la faire fuir ou quoi que ce soit. « Je suis désolé, je... j’étais perdu dans mes pensées et j’ai dû perdre le contrôle... » Et j’avais envie d’ajouter : encore... !
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Astrée A. Hofferson

Nombre de messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Lun 6 Nov - 3:44



C'était un peu bateau comme rencontre, il faut l'admettre. Une jolie blonde qui aide un beau brun à se relever. Enfin, j'avais une grosse mèche de cheveux qui me cachait un oeil, ouais un peu comme mon apparence animée, sauf que là c'était moins gracieux. Je repousse cette mèche d'un simple geste de la main et repose mon regard sur Fayre. J'examine brièvement l'inconnu du regard. Il est brun, fait une tête de plus que moi et c'est un gringalet. En soit, il ressemble à la plupart des hommes de la ville. Mais il y a une lueur dans ses yeux qui change tout. Cette lueur me rappel un peu mon chez-moi et ça me donnerait presque envie de sourire. La chienne me lèche gentiment la main de sa petite langue râpeuse quand le jeune homme me répond qu'il va bien et s'inquiète pour elle disant qu'il s'en voudrait si jamais elle n'allait pas bien.
Un chien, une chute et ton amour perdu revient
. . .
C'est honorable comme comportement je trouve. Je baisse les yeux vers Fayre qui semble toujours aussi heureuse. Je ris doucement et hoche la tête. J'examine la chienne avant d'aller l'aider à se relever et de nous présenter. Il me donne son prénom, Harvey.J'aime beaucoup la façon avec laquelle il prononce son prénom, cette façon presque familière dont il prononce le "ar". Il ajoute qu'on le surnomme "le chauffard à vélo" je rigole intérieurement, j'en ai connu des chauffards, mais en dragons. Vous savez, ceux qui apprennent à monter pour la première fois passent souvent plus de temps à éviter les murs qu'à vraiment voler, en même temps ils sont souvent trop tendus pour que leur dragons puisse tourner comme il faut. J'esquisse un sourire quand il s'excuse d'avoir été perdu dans ses pensées.

- Ne t'en fais pas, je sais ce que c'est. Je pense qu'on est beaucoup à se laisser distraire par nos pensées dans cette ville...

Fayre est toute joyeuse et semble apprécier cette rencontre elle nous tourne autour et vient même demander des caresses à Harvey. Cette chienne est vraiment attendrissante, j'ai un pincement au cœur à l'idée de devoir bientôt la laisser partir. J'adore les chiens, mais j'ai déjà Tempête à la maison, prendre un chien lui ferait peur, elle penserait que je veux la remplacer. Puis j'ai encore l'espoir de rentrer à Beurk un jour, que deviendrait ce pauvre animal? Fayre disparaît un court instant et revient avec un bâton dans la gueule pour qu'on lui lance.

- Regarde comme elle est joyeuse, je pense qu'elle t'aime bien.


Dernière édition par Astrée A. Hofferson le Mar 14 Nov - 13:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Mer 8 Nov - 1:17

Astrée & Harvey

Un chien, une chute et ton amour perdu revient
(aka the hiccstrid reunion)

Je savais pas comment l’expliquer, mais cette blonde avait quelque chose de familier. Et dans son nom aussi, tout n’était que coïncidence : Astrid... Astrée... C’était pareil à quelques lettres près ! J’essayais de ne pas trop penser, ni de me faire de faux-espoirs, comme j’étais tellement capable de m’en faire quand une telle situation m’arrivait. Était-ce possible que... non, comme je me pensais bête. Je devais me sortir cette idée de la tête à chaque fois que je rencontrais une fille blonde qui avait environ mon âge dans la rue ou de manière hasardeuse. J’avais déjà du mal à passer pour un jeune adulte dans ce monde, sans faire fuir les personnes que je venais tout juste de rencontrer. Je ne perdais pas espoir dans mes recherches, mais je n’étais pas dupe. Ça faisait un peu plus d’un an que j’étais à sa recherche, à leur recherche, les miens, et je ne les avais pas retrouvés. Peut-être que Thor essayait de m’envoyer un message dans ce monde pour me dire de laisser tomber ? Ou peut-être était-ce le prix à payer pour avoir fait tout ce que j’avais fait dans mon autre monde ? Je ne savais pas comment l’interpréter, mais je n’abandonnais pas mes recherches. J’étais réaliste, je ne pouvais pas aborder toutes les filles blondes de mon âge en leur baratinant qu’elles ressemblaient toutes à Astrid. Rien ni personne ne pouvait remplacer la place que cette blonde en particulier avait dans mon cœur, c’était tout simplement impossible. Ce n’était pas pour rien que l’on s’était fiancé dans notre autre monde... On avait vécu tellement de choses que même en étant dans cette nouvelle vie, je ne pouvais faire raz de tout de ce qui était arrivé dans mon passé. Mais elle... elle avait eu quelque chose de particulier dès le début et je me demandais ce que cela voulait signifier.

Du moins, j’étais heureux de ne pas avoir fait du mal à cette pauvre bête. À quel point je m’en serais voulu jusque dans le Val’hala pour ça. Elle était toute belle et débordante d’énergie. Si seulement je ne n’étais pas laissé emporter par cette nostalgie. Je me trouvais extrêmement stupide lorsque ça m’arrivait parce que je ne savais pas comment expliquer ce qui s’était réellement passé... Heureusement, Astrée me rassura en me disant que ça pouvait arriver à tout le monde, mais elle précisa spécialement Fantasia Hill, ce qui me fit lever un sourcil. « Oh, moi plus que les autres, mais c’est vrai qu’on est tous assez distraits. » Je ne savais pas trop quoi répondre, alors sur le coup, forcément, j’ai dit quelque chose de complètement bidon parce que j’avais autre chose en tête. Venait-elle, elle aussi, d’un de ces autres mondes ? J’en croisais beaucoup dans le coin, ne prenant exemple que sur Adam et Belle, par exemple. Mais eux, ça me faisait plus de peine qu’autre chose de les voir aussi... près et loin l’un de l’autre. J’essayai de ne pas trop y penser parce que ça me rendait triste sur le coup.

Une chance qu’il y avait des distractions comme celles-ci parce que sinon, j’aurais passé tout mon temps dans ma nouvelle vie à être assez morne et déprimé... Je souris face à sa remarque, mais en même temps, elle me rappelait un peu celle de Lucy avec les animaux. Et ça me faisait repenser aux dragons. C’était peut-être un trait que Thor m’avait laissé, après tout ? J’étais doué en ce qui concernait les animaux et les bêtes en tout genre. « Mes amis ne cessent de me répéter que je dois avoir un don, mais honnêtement... c’est simplement parce que je les aime beaucoup, ces petites bêtes. Qu’elles soient petites ou grandes. » Géantes, avais-je envie d’ajouter, mais pour ne pas passer pour un idiot, je me tus à ce sujet. Et je continuai à caresser la chienne, quand elle venait vers moi pour de l’attention et lorsque je m’accroupis, c’est là que je revis cet objet que j’avais donné en cadeau il y a fort longtemps, à une seule personne, une seule blonde pour être exact. Le temps s’arrêta de tourner pour une durée qui me sembla une éternité. J’ai figé, même, je crois, tellement j’étais sous le choc. Je me relevai tranquillement et doucement. « Cet objet... Je... désolé, est-ce que je peux te demander... d’où tu l’as eu... ? » Je ne voulais pas paraître brusque ou quoi que ce soit et sûrement que ça a dû sortir comme du vrai n’importe quoi, comme j’étais plus sous le choc qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Astrée A. Hofferson

Nombre de messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Ven 10 Nov - 18:35



Trop concentrée sur la chienne, je ne fais pas attention à sa réponse. Je la regarde s’approcher de nous . J’aime cet air joyeux qu’elle a avec son bâton dans la gueule. Je fais remarquer que la chienne a l’air de bien l’apprécier. Cette chienne est assez sociable mais elle ne l’est pas quand elle vient tout just de rencontrer quelqu’un. Enfin, on m’a dit que c’était rare lorsqu’elle était directement pleine de vie avec une personne qu’elle venait de rencontrer, mais je n’ai pas eu de problème avec elle quand je l’ai rencontrée. Peut-être est-ce parce que, dans cette vie, je suis assez douée avec les animaux. Lorsque l’on a réussis à chevaucher un dragon, je pense que l’on peut facilement dresser un chien. Même si je n’ai fait que suivre les conseils d'Harold, j’ai du créer une complicité et apprendre à bien voler avec Tempête. Je suis d’ailleurs très contente d’avoir pu garder cette amitié fusionnel dans ce monde. Si je n’avais pas retrouvé Indra, j’aurais probablement fini par devenir folle. Enfin, je me serais peut-être intégrée ici en oubliant mon ancienne vie au bout de plusieurs années. La seule pensée d’oublier Beurk, mes parents, Harold, les dragons, mes amis et les villageois me répugne.
Un chien, une chute et ton amour perdu revient
. . .

Harvey enchaîne sur son don avec les animaux et son amour pour eux qu’ils soient petites ou grandes. Je lui souris. Ce genre d’amour envers les bêtes est assez présents à Fantasia Hill j’ai l’impression. Ca doit être pour cela que la forêt est si bien gardée, que nous avons autant d’espaces verts. Il faut avouer que pour la plupart nous (enfin la plupart de ceux que je connais venant d’un autre monde) venons d’endroit où la nature est assez présente. A notre arrivée, nous sommes assez dépaysés comme ça, alors s’il en plus il n’y avait pas eu cet aspect naturel à la ville, ça aurait été pire. Il s'accroupit pour caresser Fayre et je me penche une main sur mon genou pour caresser le dos de l’animal.

- Cet objet... Je... désolé, est-ce que je peux te demander... d’où tu l’as eu... ?

Je baisse les yeux sur ma poitrine et remarque que mon collier s’est échappé de sous mon pull. J’ai eu la chance de pouvoir le garder avec moi à mon arrivée. J’ai réduit la chaîne de plusieurs centimètre et le porte toujours sur moi. Ce collier appartenait auparavant à la mère d’Harold et il avait insisté pour que je l’accepte en tant que collier de fiançailles. Je le garde sur mon car je suis sentimentalement très attachée à lui, évidemment, il est la preuve que ma vie à Beurk était réelle mais aussi la preuve que l’amour que je ressens pour Harold est toujours là. Je m’imaginais souvent que lorsque je le retrouverais, il serait content de voir que je l’avais garder, surtout qu’il était à sa mère avant d’être mien et Frigg sait à quelle point Harold aime sa mère. Je me redresse en même temps que lui. S’il pose cette question c’est qu’il le connaît. Cet homme connaît le collier que peu de personne savent que je porte et ont vu. Cet Harvey fait parti de mon ancienne vie. J’essaie de me rappeler rapidement qui a pu le voir mis à part Stoic et Harold. Vu son âge il ne peut être que lui. Est-ce vraiment possible qu’après deux ans de recherches je le retrouve enfin? Une joie immense m'envahit, je ne sais pas comment contrôler les larmes qui me monte aux yeux. Enfin. J'esquisse un sourire puis je lui réponds le plus calmement que je puisse faire (ce qui équivaut à peu vu mon enthousiasme et mon espoir).

- C’est l'équivalent les bagues de fiançailles dans mon pays. Mais ça, tu le savais déjà Harold...

C'est quitte ou double maintenant que j'ai prononcé ce prénom. Si ce n'est pas lui, je passerai juste pour une idiote, mais tant pis, ça en vaut la peine. S'il le faut, cet homme connaît simplement les motifs présents sur mon collier, mais j'en doute vraiment.


Dernière édition par Astrée A. Hofferson le Mar 14 Nov - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Dim 12 Nov - 1:36

Astrée & Harvey

Un chien, une chute et ton amour perdu revient
(aka the hiccstrid reunion)

Je me disais que c’était impossible. Si c’était un rêve, je ne tenais pas à ce qu’on me réveille. C’était trop beau pour être vrai, alors je figeai sur place, tout simplement. Une foule de choses me passa par la tête pendant une fraction de seconde. Tout notre passé sur Beurk me revint alors en tête, nos aventures, notre adolescence, nos aventures... Je les voyais tous passés dans ma tête en même temps et c’était comme si tout aux alentours s’était arrêté. Thor avait-il enfin compris ? J’ignorais comment me comporter. Lorsqu’on s’était quitté, on était fiancés, ce n’était pas rien. Je lui avais demandé de l’être parce que j’avais toujours cru qu’Astrid était mon âme-sœur. Chez les vikings, ce genre d’engagement, c’était pour la vie. Je m’étais souvent demandé si mon arrivée ici avait été une telle punition, puisque je n’avais pas retrouvé Astrid, ni personne de mon ancienne vie. Et puis, je voyais toutes ces autres personnes autour de moi qui avaient réussi à retrouver des gens de leur histoire. Moi, je me sentais seul au monde et puis voilà que... celle qui comptait le plus pour moi, au niveau de mes sentiments et de l’amour, se retrouvait devant moi. Elle avait toujours mon collier. Je n’arrive toujours pas à trouver les mots pour exprimer comment je me sentais à ce moment-là. C’est un peu difficile parce que j’avais un tas de choses qui me traversaient l’esprit, mais que je n’osais pas lui dire. En fait, il y avait trop de questions à aborder et de choses que j’avais sûrement manquées. Mais... était-elle alors ici depuis le même nombre de temps que moi ? Est-ce qu’elle allait bien ? Quoi qu’elle ne semblait pas si mal, avec la jolie chienne qui l’accompagnait. Mais il y avait tant de choses que j’avais manquées et je me sentais responsable de ne pas avoir été là pour la soutenir, si tel avait été le cas, dans des moments plus difficiles. Je me sentais honteux.

C’est surtout quand elle m’appela Harold que je n’ai plus eu de doutes. J’ai tout de suite su que c’était elle, car ce collier, peu de personnes en connaissait son histoire et j’avais espérant que je n’étais pas si différent que celui dans ses souvenirs. Au fond, j’espérais être le même Harold dont elle était tombée amoureuse et que je ne la décevrais pas trop. « Astrid... » dis-je, alors, comme ce fut la seule chose que je pus articuler. Mais je ne savais pas quoi ajouter. Alors, je pris ma main et la déposai sur sa joue, en la caressant doucement. « Je... je ne rêve pas, c’est bien toi... ? » J’appuyai alors mon front sur le siens et je me rendis compte que c’était bien vrai. Je voulais que moment dure toujours... Elle était là, c’était... C’était bien vrai. Elle avait la même odeur qui chatouilla mes narines qui étaient enfin heureuse de retrouver quelque chose de familier. Je déposai un baiser sur ses lèvres. « J’ai tellement prié Thor... tous les jours, pour te retrouver... » lui dis-je, un peu pris de court par toutes ces émotions. « À un moment, je croyais que c’était pour me punir de quelque chose. » Je n’en revenais toujours pas. Astrid était là, devant moi, sur cette plage, avec le soleil qui se couchait bientôt. C’était comme dans le bon vieux temps. Tout était trop beau pour être vrai... Je ne cessais de me répéter ça.

Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Astrée A. Hofferson

Nombre de messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Mar 14 Nov - 15:08



Aussitôt prononcée, ma phrase me tourne dans la tête. Ai-je bien fait de l’appeler directement par ce prénom et non par celui sous lequel il s’est présenté précédemment ? Mais je pense que l’appeler par le prénom par lequel je l’ai toujours nommé est naturel et que ça a eu plus d’impact. J’espère seulement ne pas m’être trompée. J’espère seulement que c’est bien lui. Mais à sa réaction je vois que j’ai bien fait d’utiliser ce prénom là. Par Odin je n’en crois pas mes yeux. Mon coeur bat la chamade dans mon thorax et j’ai l’impression qu’il va s’en échapper. Après quasiment deux longues années de recherches il est enfin là, devant moi. Mon regard croise le sien et je vois qu’il est tout aussi perturbé que moi. Qu’est-il devenu dans ce monde? A-t’il eu lui aussi la chance d’avoir son dragon à ses côtés? Je me sens incapable de bouger, mon corps ne veut pas répondre. Il prononce mon prénom. Pas le prénom que l’on m’a donné en arrivant ici. Mon vrai prénom. Mis à part Tempête peu de personne m’appelle ainsi. Enfin, pour être plus précise, il n’y a que Tempête. A la maison, elle crie souvent mon prénom. Comme la fois où elle m’a appelée car elle voulez essayer de s’envoler par la fenêtre. Oui, vous avez bien lu, Tempête a voulu sauter par la fenêtre pour essayer de s’envoler. Elle me disait qu’elle voulait rentrer à Beurk et qu’elle allait y aller avec moi sur mon dos. Elle a donc insisté pour que je la laisse sauter sans comprendre pourquoi je ne voulais pas. On a donc trouvé un compromis: le canapé. Elle s’est donc mise debout dessus et a agité ses bras comme s’il s’agissait encore de ses magnifiques ailes et elle a sauté de son perchoir pour aller s’écraser les fesses au plancher...Aller expliquer ça aux voisins !
Un chien, une chute et ton amour perdu revient
. . .
La main chaude qui me carresse la joue est bien celle de celui que j’aime, j’en suis sûre maintenant, je l’ai bel et bien retrouvé. Je sens mes jambes frêles tandis que la main de Harvey heurte une larme. Je ne l’avais pas sentie couler, tout comme ses soeurs. Ce n’était pas mon genre mais le soulagement qui m’envahissait était trop grand pour être contenu. Mes lèvres sont étirée comme jamais alors que des larmes de joies m’échappent. Elles sont peu nombreuses mais venant de moi qui ne pleure que rarement, je trouve que c’est bien assez. Il me demanda s’il ne rêvait pas et je hoche la tête en disant doucement Oui, je suis là... C’est tout ce que je pu dire. Lorsqu’il pose son front contre le mien, mes jambes tremblent de plus belle. Je suis en train de perdre mes moyens et ne suis pas en état de faire quoi que ce soit. Je suis heureuse de le retrouver. Sa présence, sa chaleur, son odeur et tout ça m’a tellement manqué. Je passe une main dans ses cheveux et l’autre sur son épaule. Ce genre de contact électrisant qui rend la personne que l’on aime si importante. J’ai arrêté de pleurer depuis un petit moment alors ce sont mes lèvres gelée qu’il embrasse. Je lui rend évidemment son baiser et le serre contre moi. Il était bel et bien là, en chair et en os. Harvey m’apprend qu’il m’a cherché, enfin que lui aussi voulait me retrouver. Je n’en doutais pas, mais je suis quand même contente de le savoir. Il continu en me disant qu’il pensait que les Dieux l’avaient punis. Pourquoi chercheraient-ils à punir Harold ? Cet homme était courageux et le plus altruiste de tous les habitants de l’îles… Je ne comprends pas ce qu’il aurait pu faire pour mériter une quelconque punition divine. Je le prends dans mes bras une fois de plus, juste pour profiter de cette chaleur retrouvée. Ma tête sur son épaule je lui glisse à l’oreille.

- Je suis si heureuse de te retrouver... Je redresse la tête sans le lâcher pour autant. Est-ce que tu vas bien? Tu as pu retrouver Krokmou et les autres ? Qu’as-tu fait depuis que tu es arrivé à Fantasia Hill?

Fayre s’approche de nous et un rapide regard lancé sur ma montre me rappelle qu’il faut que je la ramène au centre. Etant seule à cette heure-ci, je ne pense pas que ce soit un problème si je l’a ramène en retard, mais il faut qu’elle puisse manger, boire et se reposer un peu avant que ses maîtres viennent la récupérer sous peu. A contre coeur, je me détache d’Harvey et sors la laisse de Fayre de ma poche. J’appelle cette dernière qui s’assied et me laisse attacher son harnais.

- Je viens de voir l’heure, il faut que je ramène Fayre… Si tu n’as rien à faire, on peut très bien faire la route ensemble, j’ai encore plein de question à te poser…


Dernière édition par Astrée A. Hofferson le Jeu 23 Nov - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Dim 19 Nov - 4:20

Astrée & Harvey

Un chien, une chute et ton amour perdu revient
(aka the hiccstrid reunion)

Un tas de choses se bousculaient dans ma tête à ce moment précis. Je dois avouer qu’à un certain point, j’avais songé à abandonner et me dire que de ne pas avoir retrouvé les autres habitants de Beurk, c’était peut-être mieux ainsi, après tout ce qui s’était passé... Mais je n’avais pas abandonné pour autant et j’avais relevé les manches, comme le chef de tribu que j’aurais été censé être, à la fin de cette histoire. J’avais enfin l’impression que quelque chose de bien était en train de m’arriver et que moi aussi, j’avais fini par retrouver les miens... du moins, en quelque sorte, si on veut. On était tous si différents dans un nouveau monde. Je ne pouvais pas vraiment dire qu’on se retrouvait dans des circonstances familières. J’avais envie de lui poser pleins de questions : Est-ce qu’elle allait bien ? Qu’est-ce qu’elle était devenue depuis tout ce temps ? Avait-elle retrouvé d’autres personnes de Beurk ? Que lui était-il arrivé ? La même chose que moi, je présumais, comme je n’étais pas le seul qui avait eu cette péripétie... Mais je voulais savoir comment elle se débrouillait dans ce monde. C’était une jeune femme formidable, forte, je connaissais la Astrid de Beurk, mais je me demandais comment la Astrid de Fantasia Hill se débrouillait. J’avais envie de lui demander tout ce que je pouvais, mais je savais que ce serait impossible et qu’il fallait plutôt que je savoure pleinement cette réunion. Évidemment, je pus constater qu’elle avait des larmes de joie, ce qui me semblait être un bon indicateur de changement. Enfin, je ne sais pas trop si c’était ça parce qu’en fait, ça faisait assez longtemps qu’on avait pas eu l’occasion de se revoir, de se parler... Alors, je me doutais, au plus profond de moi-même, que ça n’allait pas durer et qu’après ces retrouvailles, notre relation allait redevenir comme avant, la Astrid qui me taquinait, qui me comprenait et qui me bernait un peu à l’occasion. Elle m’avait tellement manqué. Je veux dire... On s’était fiancé, dans notre monde, ce n’est pas rien, dans une étape de relation.

Je remarquai alors qu’elle aussi, elle avait eu des interrogations et des questions. Évidemment, je ris un peu face à la situation parce que je me posais exactement les mêmes choses. Il fallait y aller tranquillement. Je ne voulais pas non plus que ce soit trop précipité comme retrouvailles. Je veux dire, tout s’était fait tellement vite... Astrid était la même, ça me faisait étrange de la voir dans des habits plus modernes. « Une chose à la fois parce que j’ai également les mêmes questionnements à ton sujet. » lui dis-je, tout en riant doucement. Je ne lâchai pas sa main pour autant. On ne montrait pas beaucoup de signes affectifs chez les vikings, mais ici, je sentais que j’étais libre de le faire. Du moins, pour le moment, comme on était encore sous le coup de l’émotion des retrouvailles et tout ça. Évidemment, elle avait cette adorable chienne à ses côtés et il fallait absolument aller la raccompagner. Ça me paraissait beaucoup plus idéales comme conditions pour parler de manière plus tranquille et détendue de tout ce qui nous était arrivé de manière séparée à Fantasia Hill. « Très bonne idée. De toute façon, je n’avais pas l’intention de te laisser partir aussi vite, hein. »

On se baladait comme ça, dans les rues de la ville, ma main dans la sienne. J’avais encore l’impression d’être sur un petit nuage tellement tout était trop beau pour être vrai, mais ce l’était réellement. Alors, je pris le temps de lui expliquer ce que j’étais devenu ici, pendant les deux dernières années. « Alors, depuis mon arrivée ici, je travaille dans une animalerie, un petit boulot sympa. Comme tu peux le constater, j’ai pas perdu mon amour pour ces bêtes, même si elles sont moins impressionnantes que nos dragons. » Je ris un peu, en lui racontant cette petite anecdote. Évidemment, rien n’était aussi gros que nos dragons. Ils avaient eu des dinosaures, certes, mais c’était y’a plus d’un milliard d’années, alors... ! Ça ne comptait pas ! « Mais j’ai beaucoup appris à leur sujet, un peu comme je l’ai fait sur Beurk avec les dragons. Sinon... je n’ai retrouvé personne depuis tout ce temps. Je faisais un peu mon parti en solitaire, si on veut... » C’était un peu triste à dire, pour un fils de chef de tribu. Je m’étais retrouvé seul, devant... rien, quoi. « Et toi, tu t’en sors dans cette nouvelle vie ? Tu as retrouvé quelqu’un depuis ton arrivée ? »
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Astrée A. Hofferson

Nombre de messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   Aujourd'hui à 4:21



Je n’ai pas pu retenir mon flot de parole. Je veux savoir tant de chose et rettraper ces deux années passée loin de lui. Quand nous étions à Beurk, Harold était quelqu’un de très important pour moi et arriver dans cette nouvelle vie, sans lui a été très dûr. Mais j’ai su passer outre avec Tempête à mes côtés. Mais là ce qui me préoccupe le plus c’est de savoir comment lui a pu faire durant tout ce temps. J’espère ne pas avoir raté un événement important pour lui. Lorsque j’avais accepté le collier celant nos fiançailles je m’étais juré de tout faire pour l’aider et être à ses côtés. En arrivant à Fantasia Hill, j’avais compris que cette promesse devait être mise en pause. Mais je n’ai pas arrêté de vouloir le retrouver et maintenant qu’il est là, en face de moi la seule chose à laquelle je pense c’est savoir s’il va bien et ce qu’il devient ici. Fayre semble sentir la joie qui émane de nous. Quand je vous dis qu’elle est très intelligente et empathique. Elle reste près de nous sans pour autant être trop intrusive. Je me répète encore, mais j’adore cette chienne. Après avoir vu l’heure, je propose à Harvey de m’accompagner pour que nous puissions continuer à discuter. Evidemment, je ne compte pas laisser filer entre mes doigts l’occasion de vraiment le retrouver. Je tiens la laisse de Fayre tout en gardant mes doigts entrelacés à ceux d’Harvey. Nous avions eu peu d’occasion d’être si démonstratif précédemment. En fait j’aime bien me comporter comme ça avec lui. Harold avoue avoir lui aussi beaucoup de question et confirme qu’il va me suivre. Ce n’est pas étonnant curieux comme il est. Je souris de plus belle et hoche la tête tout en commençant à marcher. Le chemin retour est plus plaisant que l’allée. Je me sens bien, complète. Tempête est une part de moi elle aussi, mais elle ne pourra jamais me compléter autant que Harold, mais si je les aime énormément tous les deux. Lorsque nous marchons, je remarque que Harvey a deux jambes. Oui, dit comme ça c’est un peu idiot, mais Harold en avait perdue une lorsqu’il a combattu la reine dragon… Son arrivée ici lui a apporté quelque chose de positif au moins. Son sourire, sa peau, ses cheveux, et tout le reste, tout ça semble si semblable mais aussi totalement différent à ce dont je me rappelle de lui.
Un chien, une chute et ton amour perdu revient
. . .
Lorsque Harvey reprend la parole, il répond à mes questions posée plus tôt. Sans doute a-t-il voulu attendre pour éviter le surplus d’informations. Il m’explique qu’il travaille dans une animalerie, que son amour pour les bêtes est toujours là et je ris lorsqu’il les compare à nos dragons. Nos dragons étaient beaux, fiers et majestueux, rien ne peut les égaler. Harvey enchaîne sur le fait qu’il a beaucoup appris ce qui n’est pas étonnant venant de quelqu’un aussi curieux et aussi attentif que lui. Enfin, il avoue ne pas avoir retrouvé nos amis. Je suppose que Krokmou fait parti du lot… J’ai eu de la chance que l’on guide Tempête vers moi… Harvey a dû se sentir seul pendant tout ce temps, je ne l’envie pas. J’espère au moins qu’il a pu s’intégrer et ne pas rester seul. Enfin, je me doute qu’il a su comment construire sa vie ici. La preuve, son travail a l’air de le passionner. Je relève la tête lorsqu’il me retourne ma question. Mes débuts ont été laborieux, c’était amusant, je n’ai pas pu avoir la chance de tomber directement sur quelque chose me plaisant vraiment.

- Quand je suis arrivée, on m’a donné un poste à l’armurerie, mais apparemment ça ne leur a pas plus que je distribue des armes gratuitement. Je venez d’arriver et j’agissais encore sur l’île. J’habitais au manoir et on m’a amené Tempête, enfin ici elle s’appelle Indra. La pauvre était totalement perdue. En suite, on a quitté le manoir pour habiter ensemble après que j’ai trouvé ce boulot. Et je pense avoir vraiment trouvé ce que je veux faire ici.

Nous sommes arrivés devant le chenils. Je sors les clefs de ma poche et ouvre la porte. Une fois entrée le bâtiment et devant l'accueil, je laisse Harvey le temps d’aller la déposer dans un boxe. J’attrape de quoi la nourrir et qu’elle se désaltère puis lui enlève son harnais, la caresse et repars. J’avance vers Harvey qui semble un peu perdu dans ses pensées. J’ai encore du mal à me dire que c’est lui qui se tient devant moi. J’ai l’impression de rêver, que la personne qui se tient devant moi n’est qu’un vulgaire fantasme. Je lui souris et m’approche de lu en lui tendant ma main.

- Je commençais à désespérer honnêtement. J’ai encore du mal à croire que tu es là, ça semble si irréel… Haro...Harvey… Tu m’as énormément manqué...

Parler à coeur ouvert comme ça vient naturellement avec Harold. J’ai l’impression de pouvoir tout lui dire sans pour autant passer pour une idiote ou une faible. En fait, je deviens une sorte de guimauve en sa compagnie. Je dois avouer que j’aime ça. J’aime partager ce lien si particulier avec lui, parce que ça me rend encore plus heureuse.

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chien, une chute et ton amour perdu revient [Harvey & Astrée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un amour perdu retrouvé- feat Kendall C. Cruz
» Question ...
» Le souvenir d'un amour perdu [PV : Deilana et Archange]
» La chute est rude quand on revient case départ.. [PV Ethan]
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Spacegreen Cross :: Sunset Beach-
Sauter vers: