Partagez | 
 

 j'ai besoin d'un boulot (pv scar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Dim 22 Oct - 17:20

Scar & Harvey

j'ai besoin d'un boulot

Ça faisait maintenant un peu plus d’un an que je me trouvais à Fantasia Hill et je trouvais ça chouette comme ambiance. Mais je voyais bien autour de moi que les jeunes de ce monde ne faisaient pas que travailler et que c’était très difficile de se trouver un emploi, sans avoir ce qu’on appelle ici, des études. Moi, je n’avais pas la moindre idée de ce que ça voulait signifier parce que chez les vikings, ça n’existait tout simplement pas. Alors, les institutions scolaires, j’y connaissais absolument rien. C’est en parlant avec Moana que je me suis rendu compte que c’était une chose assez importante si on voulait réussir en tant qu’adulte ici. Même si je ne détestais pas ma condition à l’animalerie, si j’étais pour rester ici, je voulais tout de même faire un métier que j’aimais bien. Donc, pendant quelques semaines, je passai quelques nuits blanches à essayer de trouver des renseignements sur le système scolaire pour s’inscrire à l’université. Je savais que je pouvais sûrement m’arranger avec le personnel du manoir pour des informations concernant un faux-passé que je pouvais avoir ici. Pour le reste, je croyais bien que c’était faisable. Mon seul et unique obstacle restait l’argent. Eh oui, ici, il me fallait une fortune pour pouvoir étudier dans n’importe quel domaine. Avec le salaire que je faisais à l’animalerie, il fallait que je sois réaliste : je ne pouvais pas me payer un tel luxe. Alors, j’essayais activement de me trouver un petit quelque chose qui pouvait être plus rentable. Ce que j’ignorais, c’était qu’il était assez difficile de se trouver un emploi avec ce genre de critère. Pourtant, je ne baissais pas les bras et je me forçais et me renseignait du mieux que je pouvais. Je tenais à faire des études vétérinaires. C’était dans mes cordes et j’allais certainement être mieux pour poursuivre ma découverte des différentes espèces animales de ce monde, alors c’était mon premier objectif.
Mais après quelques semaines, j’ai dû être réaliste pour voir que c’était quasi impossible. Je devais voir les choses en face : je ne pouvais pas avoir ce que je voulais et j’étais à deux doigts de renoncer à toute cette histoire quand un de mes collègues de travail me parla d’un endroit très uppé dont j’ignorais l’existence. Mais il fut assez gentil pour m’expliquer le pourquoi du comment, vu que je n’y connaissais rien en coutume dans ce monde, surtout pour ce qui était des classes sociales. J’avais peut-être été le fils d’un chef de tribu viking, ce n’était pas très prestigieux ici, comme je ne faisais partie de ce qu’on appelle la classe moyenne. Alors, il me donna quelques tuyaux pour que je puisse savoir à quoi m’attendre : « Mes parents y vont régulièrement. Tu sais, ils sont très riches et dans ma famille, l’argent tombe pratiquement du ciel, alors... Tu pourrais peut-être tenter ta chance ? Je sais pas s’ils cherchent du monde, mais d’après ce que j’en sais, ça paye très bien. » Je pouvais toujours tenter le coup, pourquoi pas ? Après tout, je ne perdais rien, s’ils me disaient non, ce serait non. Bien sûr, je connaissais les risques que ça pouvait avoir, mais je décidai tout de même de prendre les coordonnées de l’endroit en question et de m’y rendre, histoire d’en avoir le cœur net.
Je tenais absolument à ces études, je voulais me sortir de cet endroit et rencontrer d’autres personnes qui étaient passionnées d’animaux, comme moi. Alors, j’étais prêt à tout. Je me suis donc rendu à l’endroit indiqué sur le bout de papier. Ce n’était pas du tout mon genre de lieu, mais pourtant, j’y étais. Je n’étais pas pour abandonner si près du but, alors je pris une grande respiration et je décidai d’entrer à la réception. Mon collègue m’avait dit de demander le propriétaire, ce que je fis immédiatement à la réceptionniste. Je n’avais pas de rendez-vous rien, mais j’espérais tout de même que ma bonne étoile fasse son numéro... parce que j'avais vraiment besoin de cet autre travail.
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Scar H. Mfalme

Nombre de messages : 206
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Ven 27 Oct - 0:51



J'ai besoin d'un boulot
Harvey H. Haddock   &   Scar H. Mfalme
Scar devait prendre le temps de réfléchir. Ca ne devrait pas être aussi compliqué pour lui, c'était un peu inné. Son cerveau avait le don d'être constamment en activité et pourtant il se retrouvait en ce moment face au mur. Il avait confiance en lui cependant, il savait très bien qu'il ne lui fallait qu'un peu de temps pour qu'il trouve une idée encore plus ingénieuse et astucieuses que toutes ses précédentes réunies. Il suffisait qu'il ferme les yeux, se concentre, souffle longuement et...et...rien ne lui venait. Il soupira avant de couvrir ses yeux à l'aide de son bras. C'était un peu idiot et ça ne servait pas à grand chose, mais ça lui donnait l'impression d'être un peu plus dans le noir, un peu plus isolé et c'était réconfortant. Cette noirceur et cette obscurité le rendait souvent plus productif. Malheureusement, récemment, il lui suffisait de fermer les yeux ne serait-ce que quelques secondes pour qu'une sensation de grand malaise s'empare de lui. A chaque fois qu'il essayait de se ressourcer dans l'obscurité, il avait l'impression que quelqu'un l'observait. Il avait peur que quelqu'un guette ses moindres mouvements et attende une inattention, une simple misérable erreur de sa part pour agir et s'en prendre à lui. C'était assez déstabilisant d'être dans cette situation. Scar avait été pendant tellement longtemps la personne tapis dans l'ombre et maintenant les rôles étaient inversés et il détestait ça. Il pouvait même pas se retrouver seul avec ses pensées sans se retrouver hanté par son passé et Scar, il avait besoin de se retrouver seul avec ses pensées. C'était cette capacité qu'il avait de pouvoir réfléchir aussi efficacement qui faisait de lui qui il était. Il n'arrivait même pas à trouver un thème pour la prochaine soirée casino et il ne s'était décidé uniquement sur trois invités pour l'instant. Il pouvait rien faire avec un si petit nombre de participants. Ce n'était même pas les demandes qui manquaient, c'était juste lui qui n'arrivait pas à se satisfaire des personnes qui se jetaient à son cou. Il fallait qu'ils soient parfaits...parfaitement manipulables et c'était pas si simple à trouver. Il détestait franchement son exigence des fois.

Il laissa son bras retomber contre le bord du canapé sur lequel il était allongé. Il fronça intensément les sourcils, comme si forcer son attention sur un point précis, aiderait une idée de génie à germer dans son cerveau. Peut-être qu'il pourrait faire une soirée hawaïenne? Non...c'était assez idiot et ringard et en plus de ça ce serait vraiment compliqué à organiser. Et puis, il se voyait vraiment très mal porter des colliers en fleurs, ce serait vraiment ridicule et pas du tout bénéfique pour sa crédibilité au milieu des élites. Il commençait à perdre patience de son incapabilité à réfléchir correctement quand son téléphone professionnel se mit à sonner. En temps normal il aurait probablement ignoré l'appel, sauf que premièrement, il commençait à devenir légèrement frustré et une distraction n'était pas de refus et secondement il avait très récemment engagé une réceptionniste qui était censé filtrer ses appels, donc elle saurait très bien lesquels ignorer. Il s'empressa plutôt vite de répondre.

"Quoi, Carole?"

Elle s'appelait Julia et il le savait très bien, mais il n'allait pas lui laisser le plaisir de se rendre compte qu'elle était assez intéressante pour que Scar se souvienne de son prénom.

- Hmmm c'est Julia et ensuite, quelqu'un souhaite vous voir pour...postuler il me semble.
- Carole...Je vous avais pourtant dit de ne jamais me déranger pendant un brainstorming.
- Ah non, vous avez jamais dit ça.

Scar prit le temps d'y repenser...Effectivement, c'était bien la vérité. Il ne lui en avait en effet jamais parlé. Il aurait probablement dû. Il ferait en sorte de réparer cette erreur une fois ce problème résolu.

- C'est parce que je devrais pas avoir à la dire, il improvisa, C'est du sens commun Carole!! Enfin...faites le entrer, je suis d'humeur généreuse aujourd'hui."

Il raccrocha avant d'attendre plusieurs minutes avant de voir l'inconnu entrer dans son, beaucoup trop petit vu ce que son budget pouvait lui offrir, bureau. En vérité, Scar n'était pas vraiment d'humeur généreuse. Scar n'était jamais d'humeur généreuse de toute façon, le concept même de générosité avait tendance à lui échapper. Il ne faisait rien de façon désintéressée et contrairement à l'opinion populaire, pour lui c'était une force. Il avait terriblement besoin d'une distraction et en plus de cela, il n'était pas contre l'idée d'obtenir plus de renseignements sur ce que les gens extérieurs pouvaient bien penser de son casino.

MADE BY COSTATI


Spoiler:
 


Dernière édition par Scar H. Mfalme le Mer 24 Jan - 0:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Sam 4 Nov - 0:25

Scar & Harvey

j'ai besoin d'un boulot

J’avais aucune idée de l’histoire dans laquelle je m’embarquais et pour être honnête, je m’en fichais un peu. Ça avait fait un bail que je ne m’étais pas lancé dans une aventure complètement spontanée et je manquais cruellement de choses qui sortaient de l’ordinaire dans ma petite vie tranquille. Et puis, je voulais avoir une place dans ce monde, autre que dans l’animalerie. C’était sympa, mais il me fallait plus. La médecine vétérinaire me semblait être un bon domaine d’études où commencer ma connaissance sur les animaux de ce monde et puis, on travaillait souvent étroitement avec des gens du milieu pour différents conseils. J’avais demandé à ceux qui y travaillaient ce qui me fallait et ils m’avaient tous dit la même chose : l’université. C’est une institution qui me permettait d’avoir accès à beaucoup de domaines de travail. Je trouvais que c’était l’idéal, vraiment, mais... c’était cher et tout le monde était unanime. Je m’étais renseigné et y’avait pas d’autre moyen d’y entrer que de payer. Et j’avais regardé les prix en sursautant légèrement en y voyant que c’était aussi cher d’avoir une éducation, alors que ça devait aller de soi. Je voyais les gamins comme Moana aller à l’école sans que ça leur coûte presque rien. Mais quand on parlait le moindrement d’études supérieures... Il fallait sortir le portefeuille. Et même en ayant fait des économies durant la dernière année dans ce monde, j’avais mis mon argent dans autre chose comme les loisirs et ce genre d’autres trucs. Je savais pas que c’était une valeur aussi importante, mais il semblait bien que oui. C’était un peu l’équivalent de l’or à Beurk, mais il fallait encore plus y faire attention.

Voilà comment je me retrouvais à aller me chercher un boulot, qui je l’espérais, était plus payant qu’à l’animalerie. Je n’abandonnais pas mon autre travail, mais je voulais en faire plus pour pouvoir me payer autre chose. Cette routine m’avait rendu insoutenable à l’idée de ne rien avoir à faire d’autre que d’avoir une routine comme les gens d’ici et je voulais un nouveau défi. J’étais bien déterminé à me faire un portefeuille pour l’université pour arriver à m’inscrire et à avoir un boulot plus stable. Je faisais beaucoup de recherches dans ce monde, avec toutes les ressources qui existaient. C’était très pratique pour ce genre de chose. J’aimais apprendre de base et avec toutes les possibilités qui s’offraient à moi ici, disons que j’étais servi dans ma connaissance des choses. Les animaux me passionnaient et j’avais accumulé beaucoup d’informations à leur sujet durant la dernière année, mais je voulais pousser mon éducation plus loin.

Je m’étais donc rendu à l’adresse que mon collègue m’avait indiquée sur le bout de papier. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais il m’avait dit de bien m’habiller. J’avais eu besoin de conseils d’experts pour la chose et je m’étais des habits plus propres pour l’occasion. Étrangement, je me sentais bien dans ce genre de vêtements, mais si, bien honnêtement, ça ne me ressemblait pas du tout. Alors, j’étais là, dans la salle d’attente, lorsque la secrétaire me dit que je pouvais y aller. Je ne savais pas du tout ce que je devais dire. Je n’avais presque jamais fait d’interviews dans ce genre. L’animalerie ne m’avait pas demandée autant de préparation. C’était sûrement parce que ce n’était pas dans le même domaine de travail. J’entrai dans le bureau avec une certaine confiance. Il fallait que je le fasse pour les études et pour mon rêve dans ce monde. « Monsieur Hfalme, c’est bien ça ? » demandai-je. J’avais pris le nom du type et je m’étais renseigné avant de venir. Je lui tendis ma main avec assurance. « Je suis Harvey Haddock. » Après cette poignée, je me sentais un peu plus... nerveux, mais il fallait que je reprenne le dessus. « Je sais que ça doit vous sembler très étrange de voir un étudiant intéressé par un emploi dans vos lieux, mais on m’a parlé de votre établissement et j’ai été très intrigué par ce dernier. Pas de manière négative, mais je suis de nature curieuse, voyez-vous ? » Je savais pas du tout si c’était trop ou si j’étais complètement dans le champ... mais ça semblait fonctionner... ?

Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Scar H. Mfalme

Nombre de messages : 206
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Jeu 9 Nov - 2:30



J'ai besoin d'un boulot
Harvey H. Haddock   &   Scar H. Mfalme
Scar croisa les bras pour se donner un air un peu imposant, autoritaire et fermé. Il suffit que la personne commence à s'exprimer pour qu'il comprenne à quel point elle semblait stressée et nerveuse. C'était assez amusant pour lui de voir la façon dont son interlocuteur essayait de faire croire qu'il était en contrôle. Il voulait avoir l'air sérieux...probablement... Au lieu de ça il avait l'air assez intimidé par la situation et notamment par Scar. Il faut dire que l'inconnu avait l'air tellement jeune, même en étant totalement et sincèrement sérieux Scar n'était pas vraiment certain qu'il pourrait le considérer comme une personne puissante et imposante. Il n'avait probablement que peu d'expériences de vie et Scar avait du mal à voir ce qu'il pourrait lui apporter. Il avait l'air à peine majeur. Enfin, Scar, pouvait lui donner un minimum de crédit, il avait une poigne assez forte pour quelqu'un d'aussi jeune et puis il avait de la volonté. Et même que quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus simple, aurait pu être convaincu par son petit jeu d'acteur ? Ce n'était pas si terrible sauf que Scar, même s'il admirait très très légèrement ce talent, il n'allait pas pour autant utiliser le jeune homme dans ce but précis. Il aimait bien être le seul acteur dans les soirées qu'il organisait. Pendant longtemps Calliope s'était jointe à lui et au final...vu comment cette histoire avait fini... Scar ne risquait pas de refaire cette erreur.

Du coup, vraiment, Scar ne voyait pas l'importance que pourrait avoir le prénommé Harvey dans sa vie et dans ses plans. Il prit le temps de lui sourire légèrement cependant. Il tenait tout de même à le laisser finir son discours, sans jamais l'interrompre. C'était intéressant et surtout extrêmement hilarant d'écouter ses arguments assez particuliers. Ils n'avaient aucun fond, ils étaient même assez vide. Harvey ne mentionnait clairement pas la vraie raison de sa venue ici et Scar haussa les sourcils. Qu'est-ce qu'il voulait au juste ? Probablement de l'argent...Tout le monde voulait de l'argent et c'était quelque chose qui avait tendance à frustrer Scar. Il avait beaucoup de mal à comprendre pourquoi c'était aussi important pour les gens autour de lui. Okay, avec on pouvait s'offrir pas mal de choses sympathiques, mais il était tellement facile de s'en procurer que ça rendait la valeur de l'argent un peu fade. Et puis les gens en voulaient plus surtout pour le stocker quelque part et ne plus y toucher par la suite...c'était un peu ridicule.

Après un moment de silence, assez long pour que Scar décide qu'enfoncer le jeune Harvey un peu plus dans son angoisse devenait désormais lassant, il s'exprima finalement.

- Je suis bien Monsieur Mfalme, il lui sourit presque sadiquement avant de continuer, donc Monsieur Harvey Haddock...vous dites être intrigué par mon établissement et exactement quoi à propos de mon casino vous rend curieux ? C'est quoi très précisément qui vous donne envie d'en savoir plus ? Est-ce lié à vos études ? Vous avez bien dit être étudiant ? Dans quel domaine ? Vous aspirez à une orientation en particulier ? Qu'est-ce que vous espérez que vos études vous apporte ?

Tout en parlant il commença à marcher assez lentement de façon à encercler le jeune homme. De cette manière, il pouvait l'observer plus facilement, mais ce n'était pas vraiment pour ça qu'il faisait ça. Non, c'était plutôt pour voir sa réaction et pour qu'il se sente scruté, un peu comme s'il était une proie fragile. Il finit par se lasser du mouvement assez vite et décida de plutôt s'appuyer contre un mur, ne décroisant jamais les bras pour autant.

- Mais la question la plus importante, c'est surtout: "Qu'est-ce que vous espérez que travailler pour moi puisse vous apporter?"

MADE BY COSTATI


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Dim 12 Nov - 0:55

Scar & Harvey

j'ai besoin d'un boulot

C’était un peu... hors de l’ordinaire comme entrevue, je l’avoue. Je n’avais jamais mis les pieds dans ce genre d’endroit et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je n’étais pas riche et je ne fréquentais pas ce genre d’endroit, c’était plutôt inhabituel. D’après mes recherches, le casino était un endroit très prisé par les gens qui avaient de l’argent, mais il fallait faire attention à l’addiction. C’était facile de tomber dans ce genre de chose. J’avais quand même tenu à me renseigner avant de m’embarquer. Je n’y connaissais rien à ce genre de lieu, alors la moindre des choses, c’était d’en apprendre un peu plus sur le nouveau milieu dans lequel j’aspirais. Et il fallait savoir que je n’étais pas riche. Je ne faisais que le salaire minimum d’un étudiant et je ne faisais même pas d’études. Alors, je voulais apporter mon grain de sel à toute cette société. Et je me lassais vraiment de mon emploi à l’animalerie. J’avais besoin de cet argent et d’un nouveau boulot pour me renouveler. Je n’étais pas très expérimenté en la matière. Cependant, j’avais la motivation pour changer et j’avais la ferme intention de faire tout ce qui était en mon possible pour changer d’orientation. Je tenais absolument à ce nouveau travail, même si je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais exactement. C’était tout à fait... inattendu ? Dès que j’avais mis les pieds dans l’établissement, je m’étais douté que ce n’était pas du tout mon monde. Les gens étaient bien habillés, mais mon collègue m’en avais déjà parlé, donc j’avais prévu le coup. Sauf que je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi chic. On voyait tout de suite que je venais d’un autre univers. On connaissait pas ce genre de mode de vie chez les vikings. Toujours habillés pareils, avec des vêtements de fourrure, le but n’était pas de bien paraître... !

Alors qu’ici, c’était tout le contraire. Dès que le patron s’adressa à moi, je savais à quel type de personnalité j’avais un peu à faire. Disons qu’il savait très bien parler, il était très articulé et surtout... assez intimidant, je dois l’avouer. Même si son bureau était vase, je me sentais comme entouré par lui. Mais j’avais affronté pire, je savais que ce n’était simplement qu’un homme. Peut-être fallait-il s’en tenir à essayer de l’apprivoiser comme un dragon ? J’allais m’en tenir à cette chose. Je ne perdrais pas mon sang froid, il n’en n’était pas question. Il me posa une série de questions, mais je ne flânais pas. Je voulais ce travail et j’y tenais beaucoup. « Comme vous tenez tant à le savoir, je travaille actuellement dans une animalerie. Ouais, je sais, c’est pas très prestigieux. » lui avouai-je, tout en me dégageant un peu de son emprise presqu’invisible. Mais il était très... méfiant, je l’avoue. Je voulais lui prouver que j’étais capable de lui rendre service. « Depuis que je suis arrivé... en ville, disons que je tiens ce travail depuis un an et demi ? Et j’aimerais faire autre chose de ma vie. J’aimais bien ce boulot, je l’aime toujours, j’aime les animaux, mais j’en voudrais plus. » Je me promenai un peu alentour de son bureau. Il était vraiment riche comme type, ça m’intimidait, mais ça ne m’arrêtait pas du tout. J’avais vécu pire avec des vikings ou des dragons avec une plus grande fierté. « Alors, j’aimerais avoir une autre option monétaire plus rentable pour être capable de me payer la médecine vétérinaire. » Mais je n’allais pas m’en tenir simplement à ça. Il n’en n’était tout simplement pas question. Je voulais lui montrer que je pouvais prendre ce qu’il était prêt à me donner, même si c’était le pire travail au monde, j’avais un objectif, et mes deux yeux ne s’éloigneraient pas de mon but premier. Je me retournai alors face à lui pour le regarder dans les yeux et lui avouer en toute franchise et avec conviction, sans la moindre peur : « Et je suis prêt à tout, n’importe quoi, n’importe quel emploi pour y arriver. »


Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Scar H. Mfalme

Nombre de messages : 206
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Ven 22 Déc - 23:57



J'ai besoin d'un boulot
Harvey H. Haddock   &   Scar H. Mfalme
Scar écouta, patiemment, chaque petit mort que pouvait prononcer son interlocuteur. C'était assez intéressant d'observer ses réactions. Scar avait réussi, sans trop de surprise, à poser des questions assez intelligentes pour que le jeune homme se sente percé à jour et décide d'être un peu plus honnête sur ses véritables motivations. Elles n'étaient pas particulièrement affreuses. Scar n'allait clairement pas prétendre être un expert dans le domaine de l'éthique ou de la morale, mais il en savait assez pour se rendre compte qu'Harvey n'était pas quelqu'un de malhonnête et bien qu'il puisse vouloir se travail pour un motif autre que le simple fait d'être fasciné par son casino, ses motivations restaient correctes. Il n'avait pas vraiment l'air d'utiliser ce métier comme un exemple pour voler Scar ou lui faire du mal et c'était la seule chose qui lui importait vraiment. Ce qu'Harvey ferait de l'argent que Scar pourrait lui donner il n'en avait pas vraiment quelque chose à faire. Au final Harvey était quelqu'un d'assez simple. Ce n'était pas quelque chose d’extrêmement surprenant pour Scar, mais avoir une certaine confirmation de ses suspicions était toujours agréable. Clairement, Scar n'allait pas s'attarder plus longtemps là-dessus. Harvey n'était pas quelqu'un de dangereux ou même d'intéressant et c'était la fin de l'histoire. Maintenant que la question "Qui exactement est cette personne?" avait eu une réponse, Scar pouvait se concentrer sur autre chose et maintenant se demander "Pouvait-il lui être utile?".

Tout en réfléchissant dans un coin de sa tête, Scar fronça les sourcils en répondant à Harvey. Parce que oui...Scar était un homme polyvalent. Il n'avait aucun problème à faire plusieurs choses en même temps.

"Donc...mon casino ne serait pour vous qu'un tremplin vers autre chose? Dois-je comprendre que vous souhaitez vous servir de moi, de mon établissement et notamment de mon argent? J'admire votre volonté et votre détermination mais comment puis-je sincèrement vous faire confiance en sachant cela?"

Il fit semblant d'être assez agacé par la réponse du jeune homme. Evidemment il ne l'était pas vraiment, tout le monde se servait de tout le monde dans ce monde et Scar le premier. C'était même assez normal pour lui. Il cherchait juste à déstabiliser son interlocuteur le plus efficacement possible. Et puis, la manière dont il réagirait face à l'accusation de Scar pourrait l'aider à savoir comment le jeune homme réagirait face à d'autres personnes et d'autre situations. C'était assez essentiel pour savoir s'il était quelqu'un de fiable ou non. Est-ce qu'il maintiendrait ses idées et son enthousiasme ou se plierait face à l'adversité? Est-ce qu'il suffisait qu'il soit un petit peu intimidé pour s'enfuir en courant? Était-il fidèle à lui même ou s'adaptait-il facilement aux besoins et demande des autres? Scar ne savait pas vraiment quelle réaction lui conviendrait le mieux. Il savait qu'il serait déçu de toute façon parce qu'Harvey ne réagirait jamais comme Scar l'aurait fait. Personne ne réagissait jamais comme lui et il avait laissé tomber la possibilité d'être un jour surpris par quelqu'un. Des fois il se disait que ce n'était pas plus mal. Il y avait quelque chose de confortable à ne plus rien attendre des gens. Ça limitait la peur de l'inconnu ou la peur des trahisons. C'était reposant même si tellement, terriblement ennuyant.

MADE BY COSTATI


Dernière édition par Scar H. Mfalme le Mer 24 Jan - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   Dim 31 Déc - 20:24

Scar & Harvey

j'ai besoin d'un boulot

Malgré ce que je laissais paraître à ce moment-là, je n’avais pas peur de lui. J’avais affronté pire dans mon existence de viking qu’une simple demande de boulot n’allais pas me tuer ou quelque chose dans le genre. Je devais me mettre dans la tête que j’étais face à un dragon inconnu ou à un ennemi redoutable et faire comme je fais toujours : me débrouiller. Je devais trouver une solution pour me sortir de là, en usant de tact et d’intelligence. Parfois, je l’avoue, ça ne marchait pas toujours. Je tenais trop à la chose en question et il m’arrivait souvent de trébucher pour une telle chose. C’était exactement ce qui s’était passé avec cet entretient au moment où il me fit réaliser mes propres dires. C’était un classique de Harold Haddock celle-là. Comme d’habitude, j’avais dû mal m’exprimer. La nervosité avait dû s’emparer de moi et mon discours faisait comprendre à Scar que je voulais ce boulot rien que pour l’utiliser. Mais c’était plus que ça, je devais l’avouer. Je n’étais même pas sûr de pouvoir tenir jusque-là, moi-même. J’ignorais combien de temps j’allais même prendre avant d’entrer à ladite université que je convoitais. Mais il fallait que je fasse vite et que je trouve une belle réplique pour rattraper ma bourde parce qu’à ce moment-là, je pensais bien que mes espoirs étaient complètement fichus. Cependant, c’était mal me connaître que de penser que j’allais abandonner, tout bonnement parce que j’avais fait une quelconque gaffe. J’allais me rattraper et il n’était pas question que je laisse passer ma chance. Je pris une grande respiration. « J’avoue que dit comme ça, monsieur Hfalme, ça sonne très étrange. Mais laissez-moi vous expliquer une chose, il m’arrive souvent de changer d’avis. » Ce qui n’était pas faux. Il y avait des situations dans la vie qui nous faisaient voir autre chose et qui nous mettaient en face de nos plus grandes peurs. « Je peux sembler vous utiliser ? Très bien, mais on le fait tous. Rien que le système où il faut gagner de l’argent, c’est de l’exploitation à la base. Je parais peut-être trop idéaliste, certes, je vous l’accorde, c’est un fait qu’on m’a toujours reproché. » Et quand je dis toujours, c’est vraiment toujours... !

Il fallait que je joue une autre carte, même si elle était risquée. Je savais que ça comporterait certaines conséquences, mais tant pis. Si je n’avais pas le boulot, au moins je sortirais de cet établissement la tête haute en me disant que même si j’avais échoué, j’avais tout fait pour essayer de me rattraper. Je relevai la tête. Je devais le penser stratégique et aller au-delà de ce que le type pensait que je pouvais faire. J’avais parcouru des îles de dragons, de chasseurs et de mercenaires. Je savais comment m’y prendre pour négocier. Même si Yohan le négociant nous avait autrefois trahi, il n’en reste pas moins que porter le nom d’un viking aussi célèbre que Stoïck la Brute avait ses avantages. Il m’avait tout appris sur ce genre de situation. « Vous savez, là d’où je viens, il faut négocier pour avoir ce qu’on veut. J’ai fait de nombreuses choses pour mon village et chez les vikings, croyez-moi, ça paye beaucoup quand on joue un double-jeu. Je ne sais pas exactement comment ça marche dans un casino, mais si jamais vous avez besoin pour un autre boulot qui consiste à faire des négociations, je suis votre homme pour ce genre de service. »
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: j'ai besoin d'un boulot (pv scar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'ai besoin d'un boulot (pv scar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Skyline Square-
Sauter vers: