Partagez | 
 

 (calliar) le début de la fin {flashback}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary
avatar

Faites place à la vedette
M. Calliope Poppins

Nombre de messages : 95
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (calliar) le début de la fin {flashback}   Jeu 19 Oct - 21:45

Scar & Calliope


Le début de la fin

Le frisson de l'interdit. Voilà comment elle l'aurait décrit si on lui avait demandé de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait. Un frisson, une bouffée d'adrénaline, la sensation d'enfin sentir son sang couler dans ses veines et son cœur battre dans sa poitrine. L'appel d'un danger qu'elle semblait pourtant maitriser, un danger qui ne pouvait se refermer sur elle. Parce qu'elle contrôlait la situation, elle se sentait invincible, libre d'être celle qu'elle voulait, libre de vivre. Enfin. C'était un sentiment qu'elle n'avait jamais connu avant, dans son monde. Et elle avait pris et prenait encore beaucoup de plaisir à l'expérimenter dans celui-ci. Parfois elle se disait qu'elle ferait mieux d'y renoncer dès maintenant, presque sûre qu'elle finirait par le regretter un jour. Mais pourtant elle n'y arrivait. Elle n'essayait pas vraiment. Elle se contentait d'aller là où son cœur la menait. Et là où il lui disait d'aller. Lui, cet homme qu'elle avait rencontré presque au moment de son arrivée. Celui qui depuis était à ses côtés. Celui qui lui montrait cette vie dont elle n'avait jamais eu idée. Il la lui montrait, il la lui faisait vivre. Elle avait pris l'habitude de faire ce qu'il lui demandait. De l'écouter parce qu'alors elle avait la possibilité de ressentir ce frisson. Elle lui faisait confiance, elle n'avait pas de raison de ne pas le faire. Avec lui, elle se sentait bien, il était devenu un repère pour elle, du genre dont elle ne pouvait pas se passer.

Alors, quand il lui avait demandé la première fois d'aller dealer dans la rue, elle avait répondu par un rire cristallin, plantant son regard dans le sien avec une pointe de défi. Bien sur qu'elle pouvait le faire, elle pouvait tout faire à ses côtés. Elle n'avait même pas eu peur, elle n'avait même pas hésité. Elle le prenait comme un jeu. Un jeu qui ne faisait pas réellement de mal. Un jeu qu'elle ne jouerait pas longtemps, juste quelques fois, pour le plaisir. Elle n'avait jamais eu l'intention de se transformer en dealeuse professionnelle et de trainer dans les rues sombres toutes les nuits. Elle faisait ça pour le frisson. Et parce qu'il lui demandait.

Au fond du Hyena Club, le genre d'endroit qu'une fille bien ne devait surement pas fréquenter, elle finissait ainsi une dernière transaction, échangeant son ultime sachet contre quelques billets. Ici c'était plutôt facile, elle ne craignait pas grand chose, quand il l'emmenait là pour commencer la soirée, elle s'attendait souvent à ce qu'il intensifie le défi au cours de la nuit. Parce qu'elle avait compris qu'il aimait ça, le défi. Et elle devait avouer qu'elle se plaisait à y répondre. Satisfaite, elle se dirigea alors d'un pas lent vers le bar où il l'attendait. Un sourire moqueur sur les lèvres elle s'arrêta à sa hauteur et posa une main délicate sur son épaule. Malgré son apparente facilité à évoluer dans cette atmosphère, elle détonait pourtant avec l'endroit. « Tu ne t'ai pas beaucoup creusé la tête cette fois. » Lui dit-elle en haussant les épaules. Elle s'assit sur un haut tabouret à côté de lui, tripotant d'une main distraite un verre vide qui trainait là comme pour se donner une constance, encore un peu hésitante parfois dans cet univers qu'elle continuait de découvrir.


Dernière édition par M. Calliope Poppins le Mer 11 Avr - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Scar H. Mfalme

Nombre de messages : 219
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (calliar) le début de la fin {flashback}   Dim 22 Oct - 23:11



Le début de la fin
Calliope M. Poppins   &   Scar H. Mfalme
Scar laissa son regard se déposer sur Calliope lorsqu’il l'aperçut marcher lentement dans sa direction. Malgré les nombreuses fois où il avait pu la voir traverser nonchalamment le bar, il ne pensait pas tout de même pas qu’un jour il arriverait à se faire à l’idée qu’elle puisse avoir l’air autant à l’aise dans cet environnement. Elle était tellement différente du type de personne qui pouvaient fréquenter ce lieu et pourtant elle semblait tellement en contrôle de la situation qu’il était difficile de remettre en question sa présence ici.

Il ne put s’empêcher de lui rendre son sourire lorsqu’elle posa une main sur son épaule. Visiblement, elle avait réussi le défi qu’il lui avait proposé et son euphorie face à cette victoire ne le rendait que plus fier d'elle, mais surtout de lui et de l'influence qu'il pouvait avoir sur elle. De jour en jour elle semblait se surpasser pour atteindre les objectifs qu'il lui fixait et tout ça parce qu'il le lui demandait. C'était amusant de se rendre compte que tout ce contrôle qu'elle pouvait dégager venait au final plus de lui elle ne faisait que maîtriser la situation qu'il voulait qu'elle maîtrise et tout ce qu'elle dégageait n'était au final qu'une illusion. Une bien belle illusion cela dit...Son sourire malicieux s'élargit lorsqu'elle se permit de le critiquer. Elle n'était pas vraiment sincère, il savait très bien qu'elle ne cherchait qu'à le pousser en faisant ce genre de remarque. C'était plus amusant qu'autre chose...une sorte de taquinerie.

- Hmm...Il faut bien commencer quelque part et puis pas la peine de se presser on a toute la soirée après tout.

Il s'appuya contre le comptoir derrière lui pour mieux pouvoir observer le petit monde qui l'entourait. Il remarqua assez rapidement quelque chose qui attira son attention. Au fond du bar, un groupe de jeunes gens un peu timides discutaient doucement tout en tournant la tête de droite à gauche. Ils voulaient se faire discret, ils semblaient même avoir peur. Scar fronça les sourcils avant de plus attentivement examiner leurs visages. Il fit un discret signe de tête à sa partenaire tout en souriant malicieusement, presque férocement.

- Annnh regarde comme ils sont adorables, il lui susurra sarcastiquement, ils ont l'air tellement apeuré comme si leur simple présence ici était un acte terriblement interdit. C'est peut-être le cas en fin de compte. Ils ont l'air si jeune...Je dirais...17-18 ans. Qu'est-ce que tu en penses, toi?

MADE BY COSTATI


Spoiler:
 


Dernière édition par Scar H. Mfalme le Mer 24 Jan - 2:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mary
avatar

Faites place à la vedette
M. Calliope Poppins

Nombre de messages : 95
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (calliar) le début de la fin {flashback}   Jeu 9 Nov - 12:09

Scar & Calliope


Le début de la fin

Sa nouvelle vie lui avait appris à vivre pour elle et plus seulement pour les autres. Elle n’était plus la petite nounou bien sage qui réussit à s’oublier au profit du bonheur des enfants des autres. Elle avait appris avec une facilité déconcertante à se montrer plus égoïste, à faire des choix plus personnels et à agir comme elle le voulait. Elle avait enfin le sentiment de contrôler pleinement sa vie, ses choix, ce qui faisait d’elle Calliope et non plus Mary. Elle mettait depuis le début un point d’honneur à dissocier ce qu’elle voyait comme ses deux personnalités. L’ancienne et la nouvelle. Elle se voyait à présent comme une femme indépendante, le genre à prendre des décisions irréfléchies et à parfois les regretter le lendemain, mais après tout, c’était ça être humaine.

Quand elle se retrouvait avec Scar, elle aimait voir un élan de fierté sur son visage. Elle n’avait eu aucun mal à comprendre qu’il n’était pas comme tous les autres, qu’il avait ses défauts, ses travers et que beaucoup auraient pu penser qu’ils étaient trop nombreux. Pourtant, elle ne le voyait pas comme tel. Il lui semblait être quelqu’un de si complexe qu’il en devenait passionnant. Elle ne s’était jamais sentie mal à l’aise en sa présence, elle n’avait jamais eu l’impression d’être en danger. Il l’apaisait et elle se plaisait à croire que la réciproque puisse être vraie. Néanmoins elle se sentait toujours mieux quand elle croisait son regard plein d’approbation, quand elle réussissait à relever le défi qu’il pouvait lui donner. Elle hocha la tête de consentement quand il précisa qu’ils avaient toute la soirée devant eux. Evidemment, il fallait parfois commencer doucement pour finir en apothéose.

Elle suivit son regard quand il commença à parler d’un groupe de jeunes qui trainaient au fond du bar. Un instant elle décela dans son sourire les souvenirs de son instinct félin, ce qu’elle avait appris à interpréter comme le signe qu’il avait trouvé une nouvelle proie et que la chasse allait le divertir. Elle l’avait de toute évidence titillé et le jeu allait s’intensifier. Pourtant son visage se referma quand elle s’aperçu du jeune âge des membres du petit groupe. Des enfants. Voilà tout ce qu’elle pouvait en penser. Coincés dans un coin sombre ils semblaient chercher à tout prix à ne pas se faire remarquer, accentuant finalement leur incapacité à se fondre dans la masse. Son cœur se serra alors que Scar finissait de parler, mais elle resta impassible. Elle ne pouvait rien faire à des enfants.

Elle haussa néanmoins un sourcil pour feindre l’indifférence « Moui, peut-être même moins. » Laissa-t-elle échapper d’une voix calme et distante. « Pas grand-chose d’intéressant pour nous en sommes. » Elle lui sourit, masquant ainsi habilement ses pensées. « Tu sais comment c’est, ils piquent un billet de 20 à leurs parents et ils se faufilent dans un bar. Je te paris ce que tu veux qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter autre chose qu’un bonbon à la menthe. » Elle laissa échapper un petit rire et se tourna vers le bar comme pour clore le débat. « Tu bois quelque chose ? » Elle se doutait qu’il ne laisserait pas tomber aussi facilement, ce n’était certainement pas son genre, mais elle se jura pourtant à cet instant précis qu’aucun de ces gamins ne repartiraient ce soir avec le moindre gramme de drogue.  


Dernière édition par M. Calliope Poppins le Mer 11 Avr - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Scar H. Mfalme

Nombre de messages : 219
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (calliar) le début de la fin {flashback}   Ven 26 Jan - 8:38



Le début de la fin
Calliope M. Poppins   &   Scar H. Mfalme
Le regard rivé sur ses prochaines cibles, Scar était en train de réfléchir à ce qu'il comptait leur faire. Il songea un petit instant à la meilleure manière dont il pourrait les terrifier. Il laissa tomber assez vite cependant. Beaucoup de scénarios auxquels il avait songé s'apparentaient un peu trop à une leçon de morale pour que ça l'intéresse. Scar n'en avait que faire au final de leurs activités. Il n'avait jamais prétendu être un exemple de légalité. Ce serait très certainement divertissant et assez amusant de jouer de leur innocence concernant la scène criminelle, mais s'il pensait sur le long terme ; leur faire une frayeur risquait de ne servir qu'à les dégoûter de ce monde. Au final il leur rendrait peut-être même service et cette pensée n'avait rien de très attrayant. S'il voulait aider les gens il aurait probablement choisi une autre voix professionnelle que gérant d'un casino. Il pourrait sans doutes trouver quelque chose qui lui serait plus profitable et lui vaudrait plus qu'un petit rire à leur dépens. Il fallait qu'il arrive à y voir un peu plus grand. Ils étaient tellement jeunes et avaient l'air si influençables, c'était le terrain de jeu parfait. Il pouvait très probablement leur faire faire à peu près tout ce qu'il voulait. Calliope cependant... elle n'avait pas autant d'expérience que lui dans le domaine de la manipulation, mais elle restait assez prometteuse. Elle avait même pas mal de potentiel. Elle écoutait toujours ce qu'il lui disait et savait généralement suivre ses consignes à la perfection. Il était assez curieux de savoir ce qu'elle pourrait en faire de ces gamins ou même ce qu'elle pouvait proposer d'intéressant.

Elle commençait de mieux en mieux à comprendre son état d'esprit et la manière dont il réfléchissait. Il était certain qu'elle pouvait probablement trouver de passionnantes suggestions. Il tourna la tête et fut assez surpris de la voir un peu indifférente. Calliope n'était jamais vraiment indifférente. Elle était des fois plus enthousiastes que d'autres et avait même déjà été un peu réticente, mais jamais vraiment indifférente. Elle savait très bien faire semblant et prétendre être nonchalante quelquefois, mais ce n'était jamais vraiment de cette manière. Ce n'était pas tellement dans son habitude de changer de sujet de la sorte et c'était un peu déroutant. Bien que ses arguments soient un minimum censé, Scar avait du mal à croire qu'ils soient suffisant pour la convaincre de lâcher l'affaire sans même vraiment entendre ce qu'il avait à proposer. Il y avait probablement une autre raison qui l'empêchait de s'enthousiasmer devant cette grande opportunité et Scar était un peu frustré de ne pas arriver à vraiment comprendre. Il n'allait pas se laisser abattre aussi facilement cependant. Peu importe ce qui la dérangeait ça n'avait pas tellement d'importance quand il savait qu'il arriverait à la convaincre aprioris ou non. Calliope avait toujours fait ce qu'il lui avait dit de faire. Tout le monde avait toujours fait ce qu'il voulait qu'ils fassent et Scar avait toujours obtenu ce qu'il souhaitait. Ça n'allait certainement pas changer ce soir.

"- Simplement de l'eau pour moi...tu sais bien que je ne bois pas"

Il lui sourit en retour tout en réfléchissant à ce qu'il pouvait bien dire pour la faire changer d'avis. Il devait probablement commencer par annihiler ses arguments.

"- Tu n'es clairement pas assez ambitieuse Calliope. Admettons qu'ils aient volé vingt euros à leurs parents. Ils sont six. Il suffit que la moitié d'entre eux aient volé au minimum vingt euros pour que ce soit déjà quelques grammes. Et puis...nous ne sommes pas des monstres tout de même, c'est probablement leur première fois on leur fera un petit discount. De plus... nous sommes dans un club de striptease, tu penses vraiment qu'ils n'ont pas prévu de quoi se payer au minimum une lap dance? Ils sont jeunes...ils n'ont conscience d'absolument rien ce qui fait d'eux des cibles parfaites. Je suis assez déçu que tu n'arrives pas à voir leur potentiel. Je te pensais un peu plus inventive."

Il fronça les sourcils avant de se tourner pour récupérer le verre d'eau que le serveur venait de lui tendre. C'était peut-être un peu ridicule de commander un verre d'eau dans un club de striptease, mais ça l'était certainement moins que d'agir comme un dégénéré à cause de l'influence de l'alcool sur son cerveau. Scar en voyait tous les soirs des gens qui buvaient pour perdre le contrôle et il n'avait jamais aspiré à devenir comme eux. Ces gens-là ils ignoraient très probablement à quel point le sentiment de contrôle absolu sur tout était bien plus enivrant qu'un verre de whisky et si l'on jouait bien son jeu ce sentiment pouvait même être quasiment permanent.

"- Calliope, il finit par lui dire après avoir bu une gorgée, sais-tu ce que c'est que de tenir six personnes au creux de ta main ? C'est ce que je te propose avec ces gamins. Tu n'as même pas vraiment à faire grand chose...seulement insister un petit peu en restant souriante. Je parie qu'ils ont tous déjà songé à essayer. A cet âge là tout ce qu'ils veulent c'est expérimenter un peu et se sentir libre. On peut leur offrir ça. Tu n'as jamais voulu toi te sentir libre et oublier tous les soucis de la vie.. ? Ne serait-ce que pour un instant ?"

MADE BY COSTATI


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
avatar

Faites place à la vedette
M. Calliope Poppins

Nombre de messages : 95
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (calliar) le début de la fin {flashback}   Mar 10 Avr - 10:04

Scar & Calliope


Le début de la fin

Elle lui sourit. Oui elle savait qu’il ne buvait pas. Elle savait qu’il aimait garder le contrôle en permanence. Sur lui, sur les autres, sur tout ce qui pouvait se passer autour de lui. Elle avait été comme ça aussi, à une époque, d’une certaine façon. Elle avait aussi maintenu, pendant de nombreuses années, tous les aspects de sa vie sous contrôle, s’interdisant toute folie, toute spontanéité un peu trop vive. Elle savait aussi que de son côté à lui tout cela avait un aspect différent. Elle avait aimé le contrôle parce qu’il lui apportait une stabilité, une fiabilité qui faisait partie de sa nature la plus profonde. Il avait besoin du contrôle pour exercer un pouvoir sans fin sur les autres, pour se sentir supérieur et puissant. C’était peut-être ce qui les différenciait le plus. Aujourd’hui elle n’avait plus besoin de contrôle, au contraire. Elle avait envie de folie, d’inattendu. Elle avait envie de vivre. Elle se pencha vers le serveur de l’autre côté du comptoir et commanda un verre d’eau pour lui et une Margarita pour elle. Elle sentait qu’elle allait avoir besoin de folie pour se sortir de cette situation habilement.


Elle l’écoutait d’une oreille distraite, sachant bien ce qu’il était en train de faire. Ses grands yeux noirs posés sur elle ne lui laissaient aucun doute. Par l’habilité de ses mots il voulait la faire pencher de son côté. Il la connaissait assez pour savoir où appuyer, quoi dire, quoi faire pour tenter de la rallier à sa cause. Il le faisait avec aisance, avec facilité, comme le fin stratège qu’il avait toujours été. Bien sûr il lui parlait de liberté, espérant surement que cela déclencherait une réaction de sa part. Bien sûr il évoquait la déception parce qu’il savait qu’elle détestait n’être pas assez. Pourtant elle ne sourcilla pas, les yeux plantés dans son verre dont elle avalait à un rythme régulier quelques gorgées. Sa décision était prise mais elle savait qu’il ne serait pas aisé de le faire passer à autre chose. « Tu n’as pas tort, finit-elle par laisser échapper en tournant la tête vers le petit groupe. Ils ont peut-être de quoi payer, peut-être qu’ils seraient intéressés, tout excités à l’idée de braver les interdits. C’est un sentiment agréable, je ne peux pas le nier. » Elle marqua une pause, reportant son attention sur Scar, un sourire narquois étirant ses lèvres. « Mais quel intérêt ? Depuis quand tu joues dans cette cours Scar ? Celle des petits dealeurs sans ambitions qui refilent leur marchandise au premier venu pour gagner un minimum. Où est le défi ? Où est le frisson ? Où est l’intérêt ? » Sa voix semblait triste, vide. Elle voulait qu’il puisse prendre conscience de l’inutilité de se tourner vers ces petits jeunes. Cette bande encore trop innocente pour pouvoir leur résister, certes, mais trop innocente également pour déclencher un réel intérêt. Elle se pencha doucement vers lui, glissant une main derrière sa nuque, rapprochant son souffle de son oreille. « Le grand Scar se réduit-il à des proies faciles ? C’est ce que tu veux que les autres pensent de toi ? » Un court instant, elle resta dans cette position avant de se redresser sur sa chaise et de s’éloigner de lui. Les yeux pétillants elle le fixait à présent, espérant avoir réussi à le provoquer pour lui donner envie de lui prouver qu’elle avait tort, laissant derrière lui cette histoire d’adolescents. Elle haussa les épaules innocemment et saisit son verre. « Finalement c’est moi qui suis déçue ce soir. » Et elle avala une nouvelle gorgée amère, détournant finalement son regard de Scar, pour se mettre à scruter la foule qui se pressait dans le club, feignant d’être à la recherche d’une activité plus intéressante que celle qu’il lui proposait alors. 
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (calliar) le début de la fin {flashback}   

Revenir en haut Aller en bas
 
(calliar) le début de la fin {flashback}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Skyline Square :: Hyena Club-
Sauter vers: