Partagez | 
 

 Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 309
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma   Sam 30 Sep - 16:23





Who's the craziest ?


La salle était déjà pleine, c'était terriblement angoissant. Sauf pour moi, évidemment. Je ne voyais pas ce qui stressé tant tous ces étudiants en chant. Après tout, ils devraient être fiers que tout ce monde soit venu pour eux ! Enfin, surtout pour moi en réalité. Car s'ils chantaient aussi bien, à présent, c'est parce que j'avais fait preuve d'autorité, de ténacité et de travail. Ils s'étaient simplement contentés de me suivre, de m'obéir, ces fichus fainéants. Ce soir était le premier où nous faisions une représentation de cette taille, dans un lieu aussi grand que le Julieta Thater, il y aurait sûrement du beau monde, suffisamment pour que je repère quelques futures proies. Mais il y avait aussi l'orchestre, qui s'installait tranquillement, alors que tous mes élèves étaient déjà debout devant leur micro, tétanisés.

Quant à moi, je préparais les feuillets des chansons dans l'ordre, face à mon pupitre. Je lançais de temps à autre des coups d'oeil aux élèves, immobiles. Certains me dévisageaient avec frayeur, mais pour la plupart, ils fixaient leurs pieds. Je ne manquais pas de fusiller ceux qui me défiaient du regard. Car, il y en avait aussi, de ceux qui n'avaient pas encore compris que je pourrais les tuer s'ils abusaient trop de ma patience. Puis, mon regard couleur de l'océan se dirigea sur l'orchestre, dont j'en repérais le "chef". Il n'y en avait pas à proprement parler, il était musicien comme les autres, mais il semblait diriger le groupe.

Je décidais donc d'aller à sa rencontre, pour être sûre qu'il soit bien au courant de l'ordre des chansons et de l'importance de ce concert. Il était hors de question qu'il y ait le moindre faux pas. Lorsque j'arrivais à sa hauteur, je toussotais légèrement pour qu'il relève le regard vers moi, alors qu'il était occupé à bichonner son instrument. « Excusez-moi, Monsieur..? » dis-je sans connaître le nom de cet homme. « Enfin, peu importe qui vous êtes. J'espère que vous savez que cette soirée est très importante pour ma classe. Alors, sachez que je ne tolèrerais aucune fausse note. » Au fil de mes mots, ma voix s'était assombris. D'abord poli, puis mauvaise, je l'avais littéralement menacé, sachant pertinnement qu'il n'y avait que de cette façon que l'on pouvait vraiment éviter des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma   Ven 6 Oct - 15:20





Who's the craziest ?


En voilà une bonne occasion. Le manoir, on en avait vite fais le tour et Madison détestait être enfermé. Alors quand on lui avait passé un petit coup de fils pour dépanner une classe de musique, il avait pratiquement bondis de sa chaise. Il était heureux, heureux de pouvoir sortir et enfin jouer de la musique. Il avait entreposé sa guitare dans son étui avec une immense précaution –bien trop étonnante de sa part d’ailleurs, puis il avait fermé ce dernier en se ruant vers la sortie. Au passage, il avait dû bousculer deux trois habitants, mais il n’en tenait pas compte. Il s’était contenté de faire une vague salutation qui avait d’avantage la consonance d’un en revoir plutôt que d’un pardon. Il avait dévalé les escaliers, n’ayant qu’une petite heure pour rejoindre la salle et se préparer. En faites, c’était très compliqué cette histoire. Disons que le véritable chef d’orchestre était tombé malade et qu’il avait rencontré Madison la veille dans un bar. Il avait insisté, impuissant, à la sortie forcée de ce dernier parce qu’il était trop ivre et trop braillard. Alors, pour le réconforter, il l’avait invité à rentrer de nouveau dans l’établissement en sa compagnie et il lui avait payé un verre. Il lui avait avoué qu’il aimait beaucoup son style sans aucunes organisations, un genre de psychédélique mélanger a du bon rock comme on les aime. Madison écoutait sans vraiment écouter ce que disait ce dernier, le grand sourire aux lèvres et bien plus concentré à vider ses verres de liqueurs plutôt que sur la proposition. Il se souvenait simplement lui avoir dit oui si jamais il avait besoin de ses services.
Et voilà pourquoi il était ici. Son incapacité de se concentrer et de raisonner convenablement l’avait mené devant une classe de chant et un orchestre un peu trop pompeux. Comme c’était amusant ! Passant brièvement sa langue sur sa lèvre supérieur –foutu tic de psychopathe, il analysait la salle autour de lui, se faisant accueillir par un … Stagiaire. Il ressemblait à un stagiaire en tout cas, parce que même ce dernier ne savait pas trop ce qu’il avait à faire ici. En même temps, qui aurait su ? Cependant, pas de paniques ! Il lui avait tapoté gentiment sur l’épaule (enfin si, en manquant de déboiter cette dernière, on peut appeler ça gentiment) avant de prendre ses aises.

C’était un parfait étranger dans cette charmante petite réunion, mais il s’en fichait. Il était dans son domaine de prédilection et donc, il n’allait pas se priver pour prendre ses aises. S’installant directement à la place du ‘’chef’’, Madison survolait rapidement le programme de ce soir lorsqu’une femme plutôt … Aigrie arriva avec ses grands sabots pour lui proférer des menaces. Car s’en était clairement, non ? Celui qui lui dirait le contraire était un idiot. Il la regardait sans vraiment la regarder, concentrer derrière le spectacle derrière lui d’élève terrifié à l’idée de faire la moindre erreur. Ils ont besoin de se dérider ceux-là. « Jefferson ! Monsieur Jefferson ! » fit-il finalement pour signaler qu’il avait raccroché la conversation, son grand sourire aux lèvres. Quand on a vécu sous le règne de la Reine de Cœur, ce n’est pas une bonne femme un peu trop autoritaire qui allait l’effrayer. « Pas de problème ! Vous pouvez compter sur moi » pour n’en faire qu’à ma tête. La fin de la phrase n’avait pas été dite, mais si ça avait été le cas, elle aurait ressemblé énormément à ceci. Totalement décontracté, peu réceptif aux menaces proférées, il avait attrapé cette baguette qui allait lui servir d’outil principal. L’orchestre était tout aussi tétanisé que les élèves face à leur meneuse et à la masse de spectateur devant eux. Finalement, il n’y avait que Madison pour se sentir à l’aise alors qu’il était, clairement, le premier à devoir s’en faire. Mener un orchestre à la baguette, sans aucunes consciences de l’ordre des chansons… Mon dieu. Ça risquait d’être très folklorique cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Velma U. Octopée

Nombre de messages : 309
Voir le profil de l'utilisateur http://angele-sz.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma   Ven 6 Oct - 23:47





Who's the craziest ?


Si tout le monde semblait profondément anxieux, entre les élèves, les musiciens de l'orchestre, il y en avait deux qui n'en étaient pas là. Moi, évidemment, j'étais absolument confiante, tout comme ce chef d'orchestre. Il semblait, lui aussi, sûr de lui, mais peut-être un peu trop, à la vue de son sourire euphorique. Il y avait quelque chose de très étrange dans son comportement. Il avait l'air beaucoup trop heureux d'être ici, était-ce vraiment normal ? En tout cas, de la sorte ? N'étant pas très calé en bonheur, euphorie et joie, je ne pouvais le dire. Quoi qu'il en était, il m'assurait que je pouvais compter sur lui. Sa phrase avait été suivit d'un geste décontracté, où il attrapait sa baguette, prêt à battre la mesure, un peu à l'improviste. Je m'éloignais lentement, pour me diriger vers mes élèves, ne détachant pas pour autant mon regard menaçant de sa personne. Quelque chose me disait qu'il n'était pas si sérieux qu'il le laissait penser. Je finis par reporter mon attention sur la classe, qui était en place depuis déjà de longues minutes. Pour certains, les auréoles de stress commençaient déjà à être visibles, ce qui me fît rouler des yeux, alors que je me plaçais face à mon pupitre et face à eux, prête à les mener à la baguette.

Quelques instants plus tard, c'était le grand moment. Les lumières venaient de s'éteindre dans la salle, celles derrière le rideau -de notre côté- venaient de s'allumer et chez spectateurs, le silence avait imposé sa place. Je pouvais presque entendre les élèves déglutir et je percevais de loin l'angoisse des musiciens. Semblait toujours aussi serein, le fameux chef d'orchestre que j'avais pris soin de prévenir. Fort heureusement pour l'impression des spectateurs, le spectacle commençait par une première chanson a capella. Il n'y aurait donc aucun faux pas lors de la première chanson, une manière de sauver mon honneur et celle de la classe, si les choses tournaient mal par la suite. Je prenais une grande inspiration, n'attendant plus que l'ouverture du rideau. Et celle-ci arriva plus vite que prévu. Le bruit du tissu frôlant le sol était à présent le seul qui animé le Julieta Theater. L'assemblée se tenait dans mon dos, mais il n'y avait qu'à plonger le regard dans les yeux des élèves pour comprendre qu'elle était immense. Elle devait presque être complète, même. Mais je n'avais pas de temps pour ça, je voulais me concentrer uniquement sur ce qu'il se passait devant moi. Je tapotais trois fois sur mon pupitre à l'aide de ma baguette, pour attirer l'attention de la classe et demander sa concentration. Puis, une seconde plus tard, ils entonnaient tous ensemble le premier couplet de la chanson. Je hochais la tête de manière à leur donner un rythme, malgré que mon regard noir et menaçant les dévisageait un à un.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma   Ven 27 Oct - 15:59





Who's the craziest ?


Madison était véritablement heureux d’être ici. Parce qu’être enfermé dans le manoir en attente du lendemain l’irritait au plus haut point. Alors même si l’accueil n’avait pas été une réussite, il n’en restait pas moins en dehors de ce bâtiment à découvrir de nouvelles têtes tout en rendant services à un ami. Il souriait, comme un idiot, dès qu’il sentait qu’un regard était braqué sur lui. Mais pour les plus vifs, dès qu’on détournait la tête, on pouvait remarquer que le chapelier fou restait stoïque, sans aucunes émotions. Est-ce que c’était bête de penser qu’il avait une petite chance pour que son meilleur ami soit ici, ce soir, dans cette salle ? Le brun avait détourné les yeux en direction des spectateurs. Il y avait beaucoup de monde à les regarder et les admirer. La distance leur permettait sans doute de demeurait insensible à l’ambiance glaciale de la scène. Il demeurait accoudé à son pupitre, la posture un peu ballante et feignante. Avait-il compris les instructions ? Non. Pas du tout même. C’est nul les chansons a capella. La langue de Madison passait machinalement sur sa lèvre inferieur, témoignant ainsi d’un certain ennui sur la situation. Il avait posé sa main sur son cœur, mimant les choristes terrorisés sans prononcer un seul mot ou un seul son. Quitte à devoir se taper des robots, autant rendre la chose plus rigolote non ?
Peut-être était-il inconscient, certains musiciens –les plus sages d’entre eux- le regardaient avec de grands yeux ronds. Jusqu’à ce qu’un novice se mette à glousser, chose qui ne fit qu’encourager Madison pendant que la maîtresse dirigeait l’orchestre. Fou ? Non, juste un tout petit peu. Il ne faisait que détendre l’atmosphère. Son ami chef d’orchestre aurait peut-être dû le prévenir que sa collègue était une mégère. Et puis si jamais elle décidait de déchainer sa colère sur le pauvre qui avait décidé de relâcher la pression, il se chargera de faire barrage pour le protéger. Fou, mais conscient de ses responsabilités. Ou d’un penchant sévère pour l’irresponsabilité.

Allez vendu ! Il en avait marre d’attendre. En plus, c’était terriblement angoissant quand le chant était à capella, ça manquait de vie. Madison avait cessé ses mimiques moqueuses et s’était tourné vers son orchestre. Son, oui, le sien ! Après tout, c’est lui le chef ce soir, il a tous les droits sur eux. Saisissant la baguette, il ne manquait pas de s’interroger sur comment il était censé sans servir. Il ne l’aimait pas. Il n’y avait pas un bon feeling qui passait entre cette baguette et lui. Alors elle était là, mais si elle ne pouvait pas l’être, ça serait pareil. Il avait mimé des gestes en direction des flutistes pour qu’il entame une petite sonorité douce pour accompagner les élèves, presque discrète. Sa mission était enclenchée, le fou était sérieux. Oh oui, sérieux ! Prenez une photo parce que là, c’est un évènement rarissime. Il laissait son instinct guider ses gestes avec la plus grande minutie, bien loin de ses excentricités habituelles. On parlait de musique et donc, d’une passion chez le chapelier. Et sa passion, il en prend grand soin. Mais, il y avait néanmoins un petit souci : il avait beau être sérieux et appliqué, l’orchestre n’avait rien à jouer dans ce morceau a capella. C’est là toute la subtilité et l’intérêt de sa faim de phrase non-prononcée ; il s’en fichait éperdument.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who's the craziest ? ₪ Madison ft. Velma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madison Rayne© vs Mike Alexander : World Championship
» madison (+) et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête.
» Radioactive liens ft Madison T.Stayson
» Madison T.Styason I'm radioactive (Terminer)
» Live Event au Madison Square Garden (carte et résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Skyline Square :: Julieta Theater-
Sauter vers: