Partagez | 
 

 le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 17 Jan - 15:42



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je souris à ce que me dis Harvey, oui c'est un animal assez massif, de notre taille quoi mais pour quelqu'un qui n'en avait jamais vu ça surprenait niveau taille. Il faut dire qu'ici il n'y avait pas vraiment d'animaux assez massifs pour comparer, rien qui ne ressemblait à un rêne en fait. Mes connaissances étaient limitées en ce qui concernait les animaux, il n'y en avait pas tant que ça à Arendelle et puis les animaux n'avaient jamais été mon truc. Avoir passé toute sa vie enfermée dans sa chambre a certainement dû jouer dans mes relations avec les autres et les animaux. Je n'étais pas comme Anna ou encore comme Harvey, ils avaient tous les deux la fibre avec les animaux et je les enviais. Moi c'est sûrement ce qui me manquait vu que j'étais assez solitaire.

« -Ce qui est dommage c'est que je ne pense pas qu'ici on puisse en trouver. Il fait trop chaud je pense. »

Le climat n'était pas propice aux animaux habitués au froid. Je ne dis pas qu'il faisait toujours froid à Arendelle mais ce n'était pas le climat d'ici, il faisait toujours chaud même en hiver. Après peut-être que dans ce qu'ils appelaient "zoo" on pouvait en trouver mais j'avais dû seulement y aller une fois depuis que j'étais ici, je ne supportais de voir des animaux en cage comme ça. Ce monde était vraiment triste pour ne pas laisser des animaux en liberté hormis les chiens ou les chats.

« -Je n'ai jamais eu d'animal de compagnie pour tout t'avouer, je ne sais pas vraiment ce que cela fait d'en avoir un. »

Je faisais confiance à Harvey de ce côté-là, il savait de quoi il parlait. Il s'y connaissait beaucoup plus en animaux que moi et sûrement que les animaux nous ressemblaient. Maintenant que j'y pensais, Kristoff et Sven avaient beaucoup en commun et ils se ressemblaient, se correspondaient. Peut-être que c'était vrai tout ce qu'on disait, les animaux nous ressemblaient plus que ce que l'on pensait.

« -Je comprend que tu tournes en rond, c'est comme si quelque chose te manquait non ? Que tu t'ennuyais ici ? »

Ca pouvait se comprendre, moi aussi ce monde m'agaçait et j'avais l'impression de toujours faire la même chose. J'étais sans famille en plus ici, même pas un Olaf pour me redonner le sourire. Cette vie ne me correspondait pas, mon "métier" de reine me manquait, mes pouvoirs me manquaient aussi.

« -Je crois que malheureusement il va falloir s'y habituer car je ne pense pas que ça puisse changer... Enfin à moins de trouver une solution à ça. »
©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 21 Jan - 1:56

Lucy & Harvey


Le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

On ne voyait pas de gros animaux comme ça, mais Lucy avait probablement raison. Déjà qu’il faisait assez chaud, faut dire que c’était difficile pour certaines espèces de survivre dans une telle température. Je ne savais pas exactement d’où elle venait, mais bon. Je supposais qu’il faisait plus froid qu’ici. Parfois, on avait des hivers sur Beurk et c’était assez intense comme hiver. Ici, c’était doux, ça me faisait étrange. Je connaissais que très peu des régions dans mon monde avec quelque chose de semblable. Et donc, je comprenais un peu mieux qu’il n’y avait pas de ces massifs animaux dans les rues. On avait assez des chats, chiens et autres petites bestioles, quand j’y repensais. « Je... j’en ai déjà eu un, mais ce n’était ni un orignal, ni ce qu’on peut trouver ici. » lui avouai-je. Oh pour être grand, c’était un grand animal... avec des ailes et un gros regard de gamin, oui. Mais ce n’était rien comparé à tout ce qu’il y avait ici. Il n’y avait pas ce que je cherchais dans les animaux de compagnie. Je ne savais pas si elle allait me poser plus de questions à ce sujet, mais si jamais j’amenais le sujet, elle allait fort probablement me prendre pour un vrai fou si je lui parlais de dragons avec des ailes et que j’avais déjà pris mon envol dans le ciel. Alors, je ne désirais pas trop m’étendre sur le sujet. J’avais déjà fait peur à mes collègues à l’animalerie qui s’étaient un peu moqués de moi lorsque je leur avais parlé d’un véritable dragon, pas comme ceux qu’on retrouve dans les livres ou dans les films. Donc, je taisais le sujet la plupart du temps.

Lorsqu’elle me parla ensuite des choses qui manquaient, je me demandais si elle aussi, elle ne venait pas d’un autre monde. Évidemment, elle parlait comme si elle comprenait ce que je vivais. J’étais passé pour un fou lorsque j’avais parlé de cet autre monde et que ce n’était pas le miens. Alors du coup, je savais ce que c’était que de vivre dans l’incompréhension la plus complète. Je me demandais seulement si... « Je sais que quelque chose me manque. Ça ne fait pas longtemps et tout me manque de... » Je me coupai abruptement. Et si j’étais allé trop loin ? C’était peut-être le cas, après tout. Je ne voulais pas que Lucy me prenne également pour un fou. « J’aimerais bien retrouver quelques personnes, en effet, mais après tout ce temps, je crois bien que je suis seul dans ce monde. »

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 31 Jan - 16:37



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Harvey avait vraiment la passion des animaux il n'y avait pas à dire. Même quand je lui parlais de rênes, il trouvait le moyen de rêver et de s'imaginer à quoi il ressemblait. J'aimais beaucoup son côté enjoué lorsqu'il parlait d'animaux. Par rapport à lui je n'avais pas une très grande expérience ayant été enfermée toute ma vie dans ma chambre mais si Anna et lui se rencontraient, je suis sûre que ça ferait des étincelles tant ils se parleraient de tout ce qu'ils avaient pu voir. Mais on ne risquait pas de voir de rêne ici vu qu'il faisait chaud. Si moi j'avais du mal avec le climat alors un rêne je n'imaginais même pas. Ici les saisons semblaient différentes, il faisait souvent plus chaud que froid ici et à Arendelle on avait un hiver froid mais aussi des étés plutôt chauds mais ici c'était tout le contraire.

« -Vraiment ? C'était quel genre d'animal ? »

Je suis un petit peu curieuse, je me demandais si comme moi, il avait vu d'autres types d'animaux que ceux que l'on voyait dans les animaleries ou en ville. Moi j'avais eu un bonhomme de neige pour ami parce que l'appeler animal de compagnie serait un peu bizarre même si on l'aimait de la même façon qu'ici les gens aimaient leurs animaux. Mais je ne risquais pas de lui dire, il me prendrait pour une folle, un bonhomme de neige qui parle c'est pas courant ici. Le pauvre il ne pourrait même pas survivre vu la chaleur ici et que je ne pourrais même pas lui créer un nuage pour le garder en vie. Les animaux n'étaient pas ma tasse de thé mais j'avouais que je voulais apprendre de nouvelles choses et s'il y avait d'autres types d'animaux. Je me trouvais trop étrange pour cette vie ici alors peut-être que lui était comme moi après tout ? Mais s'il ne voulait pas me répondre, je n'insisterai pas évidemment. Je ne voulais pas être envahissante.

Je soupirais un peu alors qu'il me parlait d'un manque, si seulement il savait à quel point je le comprenais. Etre perdue dans un monde sans quelqu'un que l'on connait et avec une vie déjà toute tracée, des souvenirs qui n'étaient pas forcément les mêmes que ceux que j'avais pu avoir avec Arendelle et qui se mélangeaient. J'avais toujours été très méfiante, j'avais eu une mauvaise expérience avec mes pouvoirs et ma peur et j'avais faillit plonger dans un hiver éternel mon royaume. Je ne voulais pas qu'on m'enferme ou je ne sais quoi comme j'avais pu l'être.

« -Tout te manque de ? »

J'étais restée sur cette fin de phrase car je savais qu'il allait en dire plus que ce qu'il voulait et probablement que cela était dur à dire, je le comprenais si c'était le cas. Moi-même je ne pouvais pas parler de tout ce que j'avais pu vivre, on me prendrait pour une folle.

« -Je crois que je suis bien placée pour te comprendre. J'ai un vide en moi que je n'arrive pas à combler, j'ai juste le souvenir d'avoir une vie de rei... Bien remplie avec une soeur et des amis et qu'aujourd'hui tout ça n'est qu'un rêve. Désolée, tu vas certainement me prendre pour une folle, je ne te donnerai pas tord. »

Je n'aurais jamais pensé que je puisse lui parler comme ça, de mon sentiment. Je n'en avais parlé à personne et moi-même j'avais faillit faire une gaffe. Mais avoir quelqu'un qui pouvait comprendre ce que je vivais, je me sentais moins seule.
©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 4 Fév - 2:44

Lucy & Harvey


Le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

J’eus un moment d’absence avant de répondre à mon amie parce que je devais absolument répondre quelque chose. Par Thor ! C’était un dragon comme animal, pas un renne qui ressemblait davantage à quelque chose dans ce monde. Moi, j’avais vu des dragons, ces gigantesques créatures fantastiques dans l’imaginaire. Ce n’était pas... naturel ou ordinaire. Donc, je ne savais pas quoi dire à Lucy pour lui dire quel animal c’était. C’était beaucoup trop risqué de me faire prendre pour un fou ou quelque chose dans le genre. On ne les voyait qu’à la télévision ou dans la littérature, dans les livres, pas dans cette vraie vie. Alors, je ne voulais pas lui faire peur davantage. Je ne connaissais pas toutes les bêtes de ce monde, mais je savais qu’un dragon, ce n’était pas ordinaire. « Si je te le dis... tu ne va pas me prendre pour un dingue ? » lui demandai-je. Je ne voulais pas la faire fuir. C’était une de mes amies que j’appréciais. Et puis, je venais de faire une autre gaffe en voulant mentionner Beurk. Je ne savais pas si c’était une véritable location dans la carte de ce grand monde rond, mais je ne voulais pas non plus lui donner une autre localisation complètement sortie de nulle part. Plusieurs avaient fuit au début de mon aventure lorsque je leur racontais d’où je venais, qui j’étais et surtout ce que j’y faisais. Dragonnier, c’était mon métier avant de venir dans ce monde. « De mon coin de pays. Je ne suis pas d’ici. » C’était tout ce que j’avais eu le courage de répondre. Je ne pouvais pas lui dire que je venais d’un village viking d’un autre monde avec des dragons comme moyen de transport. C’était la seule chose que j’ai été capable de répondre.

Puis, Lucy me raconta son sentiment et je sentis également qu’elle n’était pas... d’ici, elle non plus. J’avais senti son hésitation à un moment et j’avais légèrement froncé les sourcils. Elle aussi venait peut-être d’ailleurs ? Et pas seulement d’un pays en particulier. Je lui souris. « Tu veux savoir quelque chose ? Je ne viens pas d’ici. Pas seulement d’une partie dans le monde, mais je ne suis pas de ce monde. » lui avouai-je, à mon tour, histoire de la rassurer un peu. Je ne savais pas à quel point elle était seule, mais elle semblait aussi... perdue que moi. Je n’avais pas retrouvé Astrid ou mes amis sur Beurk et Krokmou était si loin de moi. Tout était si différent. Je ne savais pas comment réagir face à toutes ces règles de ce monde. « Alors, je peux complètement comprendre et si tu veux savoir... Moi je viens d’un village viking. » Mais je n’avais pas du tout l’intention d’apporter le sujet des dragons, il n’en n’était tout simplement pas question.

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 21 Fév - 16:02



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
J'avais posé cette question à Harvey non pas pour le piéger mais parce que je m'y intéressais vraiment, à lui et à cet animal dont il m'avait parlé. Mais j'étais sûre d'une seule chose, c'était que ce genre d'animal n'existait pas dans mon pays sinon j'en aurais entendu parler. Déjà que lorsque le peuple et les invités de mon couronnement avaient découvert mes pouvoirs il y avait eu une panique alors s'il y avait eu un animal correspondant à ce que m'en avait dit Harvey, nul doute que je l'aurais su. A moins que je ne sois plus effrayante que ce genre d'animal. Après tout j'avais construit un palais de glace, des bonhommes de neige qui parlaient et vivaient, ce n'était pas pareil mais bon, c'était quelque chose d'étonnant. Je me mis à froncer les sourcils face à sa question. Le prendre pour un fou ? Non ça ne risquait pas, surtout si je lui disais tout à propos de moi et de la magie que j'avais.

« -Non, ne t'inquiètes pas. Je ne te prendrai pas pour un dingue, je te le promets. »

Je lui fis un petit sourire, l'encourageant à me dire enfin ce qu'il voulait. Si je le prenais pour un dingue, je ne vaudrais pas mieux moi-même puisque j'avais vécu dans un monde que les gens de ce monde appellerait... Comment déjà ? Ah oui surnaturel, un monde surnaturel et pourtant tout ce qu'il y a de plus banal. Mais Harvey avait piqué ma curiosité et le fait qu'il me demande de ne pas le prendre pour un fou y contribuait encore un peu plus. Toute fois je ne voulais pas le froisser ou je ne sais quoi car je l'appréciais.

« -Tu sais... Je ne suis pas de ce coin non plus ni de ce pays d'ailleurs. »

Peut-être que c'était un risque d'en dire un peu plus sur moi mais je sentais qu'il avait besoin d'être rassuré sur ce que j'allais penser de lui alors lui dire que moi aussi je venais d'un autre monde à mille lieux d'ici. Si je lui parlais de pouvoirs de glace, de bonhommes de neige parlant, de trolls et de tout un tas d'autres choses je crois que j'aurais peur aussi qu'il me prenne pour une folle. Aussi quand il me confia qu'il n'était pas de ce monde, mon coeur se mit à battre plus fort. Je ne savais pas comment réagir face à ça mais ça me prouvait que je n'étais pas folle et que même si j'avais une vie ici et des souvenirs, ma place était ailleurs. Je lui fis un sourire réconfortant, je ne pouvais que comprendre. Et puis il me comprendrait aussi vu qu'il n'était pas d'ici.

« -Moi non plus je ne suis pas de ce monde puisqu'on en ai aux confidences. »

J'espérais avoir bien fait de lui dire que c'était la même chose pour moi, j'avais quelque peu baissé les barrières envers lui. Mais je pensais qu'il était mon seul espoir dans ce monde, qu'il me comprendrait mieux que quiconque vu que c'était un de mes seuls amis à qui je faisais confiance.

« -Je ne sais pas ce que sont des vikings je dois te l'avouer. Dans mon monde, j'étais reine d'un pays. »
©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 25 Fév - 1:40

Lucy & Harvey


Le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

J’étais heureux de finalement pouvoir parler à quelqu’un qui ne me prenait pas pour un fou allié ou quelque chose dans le genre. Lucy était une des rares personnes à qui j’avais parlé de cette ancienne vie. Et je me sentais soudainement plus en confiance avec elle. Évidemment, depuis les deux dernières années, je faisais profil bas et je n’en parlais plus. Je me faisais déjà passer pour un fou en recherchant un dragon dans Fantasia Hill que je me disais qu’il fallait mieux que j’arrête. Je n’avais pas vraiment eu le temps de parler des dragons tout de suite, mais au moins, elle savait que je ne venais pas du tout d’ici. Évidemment, je ne savais pas trop comment réagir à toutes ces nouvelles informations sur mon amie, mais je comprenais mieux certaines choses. On pouvait se sentir très seul, perdant tous nos repères. Je connaissais bien ce sentiment et je me disais que je n’étais pas le seul à vivre la même chose. Ce n’était pas une crise d’adolescence ou quoi que ce soit, j’étais normal. Après tout, on avait été mis dans ce monde et voilà qu’on était en train de nous débrouiller tout seul. Mais pour le reste ? Ceux qu’on connaissait ? Il leur était arrivé quoi ? Je me demandais ce qui était arrivé à Astrid et aux autres, à Krokmou aussi. S’il n’y avait pas de dragons dans ce monde, alors il était perdu à jamais ou j’allais le revoir un jour ? Je décidai de ne pas l’interrompre dans ses explications, pendant que je lançais la balle au toutou qui était toujours avec nous. Le chien nous suivait toujours, la langue pendue et je me demandais si son maître allait finalement venir le chercher.

Le chien rapporta la balle et je lui souris, tout en le caressant. Puis, je regardai Lucy, tout en soupirant à mon tour. Elle était une reine ! Et elle s’était retrouvée ici ? De la même manière que moi ? Je l’ignorais et j’avais trop de questions à lui poser. Mais avant, je devais trouver un moyen de lui expliquer ce qu’était un viking. Elle ne semblait pas très familière avec ce terme. « Oh, on a l’air de vrais barbares comparés à ici. Je t’assure, tu ne manques pas grand-chose. » lui dis-je, tout en éclatant de rire. En effet, je me rappelle de mes vieux réflexes et je ne pense pas qu’ils seraient appropriés dans ce monde. « Reine, ce n’est pas rien. J’étais un fils de chef de tribu, une sorte de prince dans mon langage si on veut? » tentai-je de lui expliquer. Y’avait pas de royauté dans notre monde, mais quand j’y repensais, avec la hiérarchie et comment on était organisé, c’était ma meilleure chance de pouvoir lui expliquer de manière un peu plus claire notre manière de nous appeler. Mon père était le chef de la tribu de Beurk. J’étais son premier successeur, alors j’imagine que ça fait de moi un prince. « Et le plus incroyable dans tout ça, c’est qu’on avait des dragons. Des bêtes avec des ailes et tout ça. C’est plus grand qu’un orignal, en tout cas. »

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 11 Mar - 23:17



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je découvrais une facette de moi-même où je voyais que je voulais en apprendre plus sur Harvey. Il m'intriguait à me parler de choses que je n'avais pas connu dans mon monde original mais ça me donnait une envie d'en découvrir beaucoup plus et j'étais vraiment contente qu'il me fasse confiance pour me parler de tout ça. Il fallait du courage pour s'ouvrir aux inconnus bien que je ne l'étais pas complètement évidemment, ce que moi je n'avais pas fais et c'est pourquoi je l'admirais encore plus. Il fallait que je sois en confiance pour parler de moi, de ma famille et même de mon pays qui me manquait atrocement. Je n'avais jamais voulu de la charge de reine ni de mes pouvoirs mais maintenant ils me manquaient. Je n'avais jamais parlé de mon histoire véritable, pas celle que l'on m'avait donnée en arrivant ici mais la vraie par peur. Parce que oui j'étais redevenue craintive au moment même où je commençais à m'ouvrir aux autres. Mais le fait qu'Harvey s'ouvre le premier m'avait presque délié la langue et l'envie de partager ce que moi j'avais vécu et ce que j'étais. Mais je me sentais seule et même pas un Olaf pour me remonter le moral et avoir l'envie de me donner des câlins.

« -Des barbares ? Vraiment, à ce point ? »

Oui, Harvey semblait bien élevé donc j'étais étonnée qu'on puisse considérer son peuple comme des barbares. Je suis sûre que nous c'était pareil, on avait pas tout le confort d'aujourd'hui. Mais cela ne m'étonnait pas, ici c'était différent en tout cas. Je regarde le petit chien qui est avec nous, maintenant que la menace a disparue, je le trouve plutôt mignon, pas au point de l'adopter évidemment et d'ailleurs je me demandais si son maître allait se préoccuper de lui et le récupérer parce que nous c'est ce qu'on aurait fait avec Olaf en tout cas.

« -Non ce n'est pas rien surtout quand tu dois lutter contre des personnes qui s'en prennent à ta famille et à ton royaume... Donc tu étais en quelque sorte un prince, c'était plutôt bien je présume ? »

Ce qui s'était passé à Arendelle avec Hans m'avait servie de leçon et c'est pourquoi je ne m'approchais pas suffisamment des gens. Mais je comprenais ce qu'il voulait me dire et je trouvais ça gentil qu'il m'explique facilement avec des mots compréhensibles ce qu'avait pu être sa vie avant ici. Je trouvais ça hyper intéressant et surtout j'étais ravie que quelqu'un soit un peu comme moi.

« -J'adore l'idée de dragons, je ne vois pas trop ce que c'est mais ça a l'air d'en imposer rien qu'au nom ! Ca va peut-être te paraître un peu fou sûrement mais... nous on avait un bonhomme de neige vivant comme toi et moi. »
©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 285
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Lun 19 Mar - 22:52

Lucy & Harvey


Le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

« Ok, peut-être pas à ce point, mais on n’était pas aussi... » Comment je pouvais bien lui dire sans qu’elle me prenne pour un vrai fou ? Et je n’étais pas le plus barbare de la bande ! « ... civilisés que dans ce monde, par moment, si je peux m’exprimer ainsi. » tentai-je de lui expliquer, tout en éclatant de rire. Je ne savais pas trop comment lui montrer ce que c’était, il fallait vraiment... le vivre, quoi ! On avait notre manière de fonctionner et puis, voilà, quoi. Beurk, c’était une île assez particulière et on n’agissait vraiment pas comme dans ce monde. Je n’étais pas étonné de voir qu’Astrid et les autres avaient eu du mal à s’adapter lorsque je les avais retrouvés. Moi aussi je pensais qu’on pouvait bien croiser des dragons partout dans la rue, mais décidément, c’était plus compliqué que ça. Quand j’avais compris qu’ils n’existaient pas ce monde, je m’étais souvent demandé ce qui était arrivé à Krokmou et tous les autres. Évidemment, je ne le savais pas à cette époque, donc je ne pouvais absolument pas me prononcer sur la question, donc je restais avec un constant questionnement sur le sujet. J’essayais de ne pas trop y penser pour ne pas être trop nostalgique en pensant à tout ce que j’avais subitement perdu en venant dans ce monde du jour au lendemain. C’était très compliqué comme situation.

Je ne savais pas si j’étais de la royauté. J’ignorais si c’était ainsi dans les tribus vikings. On se considérait comme des combattants et des leaders, mais des rois ou des reines ? Je ne pouvais pas le dire. C’est vrai qu’on pouvait peut-être le considérer dans les yeux de quelqu’un d’autre qui avait un fonctionnement qui était similaire au nôtre. J’avais toujours été... un fardeau et différent des autres. J’étais le fils de Stoïck la Brute qui était immensément respecté dans le monde viking. Je n’étais rien comparé à lui. Je n’avais rien fait d’aussi extraordinaire et après sa mort... j’avais été nommé le nouveau chef du village. Je ne savais pas comment m’y prendre et j’étais heureux de ne pas avoir vécu une telle chose. Mais si c’était bien ? Ça je pouvais plus facilement en témoigner. « Je crois que je peux comprendre. Je n’étais pas un prince. Ou peut-être une équivalence qui sait ? Je suis devenu roi à la suite de la mort de mon père... » Qui a été tué par Krokmou, mais bon, je vais éviter de revivre cet événement. « Je te dirais que je n’ai jamais été le fils modèle. J’ai toujours voulu vivre quelque chose de différent. Je n’étais pas prêt en prenant sa place... » Je gardai le chien près de moi pendant qu’elle m’expliqua ensuite cette histoire de bonhomme de neige. À chacun son monde et ses règles. « Donc, j’en conclue qu’il y avait un peu de magie, là où tu vivais ? »

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 4 Avr - 23:30



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je commençais à comprendre ce que voulait me dire Harvey, de toute façon je suis sûre que même à Arendelle ils nous trouveraient non-civilisés. Après tout, la vie était différente et nous n'avions ni électricité ni toutes les commodités d'aujourd'hui. Je ne sais pas si j'arriverai à me réhabituer à la vie là-bas, sachant qu'ici c'était quand même plus moderne et facile d'accès. J'aimais beaucoup voir Harvey rire, au moins j'apercevais une autre facette de lui, il me donnait envie de rire et dieu sait qu'il en fallait du courage pour me faire rire. Sans expliquer pourquoi je me mis à rire à sa suite, je l'imaginais en barbare, enfin l'idée que je m'en faisais. Note à moi-même d'aller en savoir un peu plus une fois rentrée au manoir. J'espérais qu'il avait retrouvé un peu de ses amis ou de sa famille, pas comme moi qui n'avait encore retrouvé personne que ce soit Anna, Kristoff, Sven ou Olaf... Oh mon dieu, et si Sven était encore un rêne sauf qu'il a été envoyé ailleurs vu qu'il n'y a jamais de neige ici et si ça se trouve il est dans un zoo... Et Olaf, il n'est peut-être pas venu ici, c'était un bonhomme de neige après tout. Je me demandais ce qui avait bien pu leur arriver.

« -De toute façon, je pense que ce soit ton monde ou le mien, ils nous prendraient pour des barbares. »

Je suis sûre qu'en discutant un peu plus, on pourrait se trouver des points communs tous les deux, bien plus que ceux que nous avions. Nous venons de mondes différents mais pourtant ressemblants. Nous avons tous les deux dirigé ce que j'appelle des royaumes et sûrement que nos histoires personnelles se ressemblent. Le fonctionnement semblait peu différent de mon royaume, il était en quelque sorte un prince même s'il n'en avait pas le statut officiel.

« -Oui, je pense qu'on peut te considérer comme un "prince". J'ai succédé à mes parents à leur mort et j'ai été couronnée une fois ma majorité atteinte. »

Quand j'y repense, j'étais encore enfermée dans ma chambre à ce moment-là, je pensais qu'ils reviendraient mais ils nous avaient abandonné moi et ma soeur. Et malheureusement c'était à moi de reprendre le flambeau malgré ma peur de mes pouvoirs.

« -Oh je crois que je comprend ce que tu veux dire. Je n'ai pas été une fille modèle non plus si tu veux tout savoir. J'ai condamné mon royaume à un hiver éternel. Je ne sais pas si on peut trouver pire comme enfant modèle. »

Et dire que tout ça avait été manigancé par Hans, j'espère que lui par contre n'est pas réapparu dans cette vie sinon je l'arrêterais dès le début, même sans pouvoirs. Je souriais en l'entendant me demander s'il y avait de la magie, qu'es ce que ce monde en manquait cruellement tout comme mes pouvoirs.

« -Oui, enfin ne prends pas peur s'il te plait. C'est moi qui détenait la magie... J'avais des pouvoirs. »
©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La bière est le meilleur ami de l'homme. [PV Damps]
» DAKOTA › j'ai un prénom de fille, et j'assume ! enfin presque...
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Tatii La Sage ( Enfin presque... )
» De retour parmit les vivants.... Enfin presque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Spacegreen Cross :: Green Park-
Sauter vers: