Partagez | 
 

 le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Jeu 7 Sep - 19:33


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !


qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Tu te promenais, capuche sur la tête, dans le parc, à la recherche de nouvelles espèces à découvrir. Tu avais ton carnet dans ta poche et tu regardais autour de toi. C’était ta pause, à l’animalerie et tu voulais absolument en profiter pour tout observer de tout noter. Ensuite, tu t’installais souvent à la bibliothèque pour t’informer plus amplement sur les petites bêtes que t’avait découvert. Mais pour le moment, tu te baladais en espérant trouver de quoi faire en attendant. Si à Beurk, les dragons étaient considérés comme le meilleur ami des vikings, ici, c’était les chiens qui étaient les meilleurs amis de l’homme. C’était étrange de te retrouver dans une culture différente de la tienne avec des animaux différents de ce que tu connais. Il y avait aussi les édifices et toute cette nouvelle vie que tu apprenais encore à apprivoiser, même après un an à Fantasia Hill. Tu essayais de comprendre ce qui s’était passé et pourtant, toujours aucune réponse, ni aucune trace de Krokmou ou Astrid. Ce n’était pas la même chose sans eux, les aventures semblaient moins palpitantes et moins excitantes. Toutefois, tu gardais la tête haute et tu te disais que peut-être... ils avaient réussi à venir dans ce monde aussi, mais où ? Comment ? C’était encore des questions qui te restaient sans aucune réponse. Faisant quelques pas, tu t’installas ensuite sur un banc confortable. Essuyant la surface arrosée de la rosée du matin, tu commenças ensuite à esquisser quelques lignes représentant le caméléon que t’avais croisé la dernière fois que t’étais venu dans le parc et où t’avais rencontré Noam, l’ancien caméléon lui-même qui t’en avait appris plus sur le mode de vie de ces petites bêtes.
Cependant, tu ne pensais pas tomber sur une amie, sur la route. En effet, t’avais déjà rencontré l’ancienne reine des neiges auparavant, dans une même situation, c’est-à-dire, dans le parc. Tu avais beaucoup aimé sa façon de dessiner et de faire son art. C’est comme ça que vous aviez appris à vous connaître davantage. La voyant arriver de loin, tu la saluas tout naturellement : « Hey, Lucy ! » Tu lui envoyas la main par la suite.




Dernière édition par Harvey H. Haddock le Sam 30 Sep - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mar 19 Sep - 23:16



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je venais de finir le travail, oui j'avais fini plus tôt exceptionnellement en prétextant que j'avais un mal de tête. Je n'avais pas trop le moral en plus, mon passé me manquait mais ce qui me demandait le plus d'énergie c'était la recherche de ma soeur. Quand j'arrivais à la trouve, en même temps il n'y avait pas non plus beaucoup de rousses au manoir et bien elle partait aussitôt. Et surtout elle agissait comme une étrangère faisant comme si elle ne me connaissait pas mais pourtant au fond de moi je sentais que je ne m'étais pas trompée. Et puis sans savoir pourquoi, mes pieds me menèrent au parc, lieu où j'adorais passer du temps. Faut dire que la nature ça me connaissait enfin surtout en hiver même si ici il n'y avait pas vraiment d'hiver et la neige me manquait. Quand on vivait dans un pays au nord on ne pouvait que regretter le manque de neige dans une ville où il fait si chaud. Le comble c'est que je ne pouvais même pas me servir de mes pouvoirs vu que je n'en avais plus ici. A Arendelle, il ne fait pas aussi chaud et pourtant l'air y était doux durant cette saison, une chaleur supportable qui rendait le paysage encore plus beau avec le soleil qui se reflétait sur les vitres des fenêtres et Anna qui était toujours la première dehors. Tout ça me manquait, malgré que cela faisait plus d'un an que j'étais ici, je commençais à ressentir le mal du pays. Et puis je devais agir comme une inconnue alors que j'étais quand même reine et j'avais dirigé un royaume pendant quatre ans, bon dont quelques jours où j'ai transformé l'été en hiver mais c'est du passé. Une chose que j'avais aimé dans ce monde, c'était les boissons, je ne m'étais pas habituée au café encore mais le thé pouvait passer et c'est ainsi que je me promenais toujours une boisson chaude.

Et puis je ne sais pas pourquoi, les animaux s'attachaient à moi enfin les chiens surtout. J'en avais déjà vu mais je préférais de loin les bonhommes de neige ou les rênes, c'était trop commun d'avoir un chien. Et puis j'en avais un peu peur depuis que j'avais faillit me faire mordre par un chien. Aussi je fus prise de panique quand un chien se mit à me suivre et commença à courir dans le parc mais lui me suivait aussi. Quel cauchemar ! Soudain j'aperçois une connaissance qui me fait signe et m'appelle. J'en profite et vais vers lui, grimpe sur le banc pour me protéger du monstre.

« -Sauves-moi du monstre ! »

© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Jeu 21 Sep - 0:59


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Les animaux dans ce monde étaient assez variés. Faut dire que là d’où je viens, il n’y avait pas tant d’espèces que ça. Enfin, on avait des poules, des moutons et des bœufs et une tonne de variété de dragons. Mais c’était à peu près tout ce qu’on avait observé à date. Ici, y’avait beaucoup plus de diversité dans tout ce qui était espèce. Ils étaient tous comme des dragons de différentes familles avec différentes habiletés. Je me voyais projeter dans un nouveau monde, où les humains avaient semblé faire la paix avec ces animaux. Enfin, eux ils avaient compris qu’il ne fallait pas tous les craindre, comme on l’avait fait à Beurk, il y a trois milles ans de ça. Donc, c’était fascinant et ça me donnait un petit boulot, en dehors de l’animalerie que je faisais pour mon propre plaisir. En attendant de me trouver autre chose, comme faire des études ou quelque chose dans le genre, j’essayais de m’occuper l’esprit pour ne pas trop penser à mon passé. Aller dans le parc et observer les animaux, c’était mon petit plaisir. J’y allais avec mon calepin et j’essayais de mettre tout sur papier pour ne pas oublier. Je savais que je pouvais trouver un tas de choses sur ce qu’on appelait Internet dans ce monde, mais j’aimais aussi la bonne vieille méthode. Et je trouvais qu’en observant, on en apprenait beaucoup plus que simplement lire et intérioriser toutes les informations. Même en passant des journées à la bibliothèque, ça me donnait surtout mal à la tête. Ce n’était pas en restant à Beurk que j’avais pu accumuler toutes ces informations sur les dragons. Même si j’en savais assez, je voulais encore plus en apprendre. Alors, je faisais mes observations sur le terrain, je trouvais ça plus efficace. Et ça me permettait souvent de mieux aider les clients à l’animalerie. Je pouvais les conseiller en conséquence et leur donner des trucs.
Étant dans le parc, je griffonnais sur mon cahier quand j’ai reconnu Lucy. En fait, elle dessinait super bien et j’avais reconnu son âme artistique. Moi-même dessinant, je suis toujours très impressionné du niveau de talent des gens ici. Se dirigeant vers moi, elle se fit surprendre par un chien. Je trouvai sa réaction plutôt drôle à voir. Plusieurs personnes avaient cette phobie de ces bêtes, mais moi, je les considérais un peu comme des dragons. Ils étaient le meilleur ami de l’homme dans ce monde. Je souris doucement avant de lui prendre doucement le bras. « Détends-toi, ce n’est qu’un chien, regarde. » Je lui fis une démonstration, avec mon célèbre mouvement pour apprivoiser les dragons... ça marchait aussi ici avec les chiens. Le pitou avait la langue pendue. « Hey, mon vieux, qu’est-ce que tu veux ? Où est ton maître ? Tu vois, il est inoffensif ! »




Dernière édition par Harvey H. Haddock le Sam 30 Sep - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 27 Sep - 23:37



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je perdais vite mon sang froid quand un animal s'approchait trop de moi, surtout s'il n'était pas un rêne ou un bonhomme de neige. Bon j'avoue que c'est assez rare dans cette ville de voir un bonhomme de neige qui parle et qui est garant de la bonne humeur, non en fait je rectifie ! Je n'en ai jamais vu dans cette ville et c'est bien triste mais vu la chaleur qu'il fait, il aurait bien mal en point, surtout que je n'aurais pas pu lui créer un petit nuage de neige pour le protéger. Et puis faut le dire, dans cette ville, rien n'était enchanté et tout normal. Je n'avais pas été préparée à ça et puis je me sentais perdue parce qu'il ne neigeait presque jamais, ce qui est un comble pour une reine des neiges quand même. Et puis il y avait une autre chose que je n'aimais pas trop dans cette ville, les animaux. Non pas que je sois méchante avec eux ou qu'ils me fassent peur. Bon d'accord, ils me font un peu peur surtout lorsqu'ils sont en liberté. Je ne crois pas avoir la fibre avec les animaux je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Pourtant ils s'attachaient à moi car ils venaient me voir alors que pourtant, dieu sait la distance que je mettais entre eux et moi pourtant. Chez moi, les animaux étaient plutôt libre d'eux-mêmes de faire ce qu'ils voulaient alors qu'ici c'était tout le contraire. Je sais que si Anna avait été là, elle aurait été réjouie de voir tous ces animaux et en aurait déjà rapporté un au plus grand daim de Kristoff et de moi par ailleurs, pourtant toujours prête à la rendre heureuse et à rattraper l'enfance que nous n'avions pas eu. Mais les chiens c'était un peu trop pour moi je l'avoue. J'étais tranquille et un chien m'attaque enfin me poursuis, je ne sais pas ce qu'il veut mais je m'étais dépêchée de courir et forcément lui faisait de même. J'avais faillit renverser ma boisson sur moi et même perdre mon portable en route, cette chose était très utile n'empêches. Quand enfin sur le banc, debout, je me cache derrière Harvey enfin j'essaie parce que ça marche pas très bien.

« -Même ! Regardes comme il me regarde ! »

Comment Harvey pouvait avoir la fibre avec eux ? Je ne comprenais pas, bon certes il m'avait touché deux ou trois mots sur son passé et notamment avec les dragons mais là je ne comprenais pas. Ils n'avaient rien de dragon ces chiens. Mais il l'écoutait au doigt et à l'oeil. Je me surpris à lancer ma main en avant pour lancer un sort avant de me rappeler qu'ici je n'ai plus de pouvoirs magiques donc plus de neige non plus. J'avais l'impression que le chien ne faisait que me regarder et qu'il allait me sauter dessus.

« -Inoffensif ? Mouais... Si tu le dis. »

©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Sam 30 Sep - 22:02


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Si j’avais compris une chose dans ce monde, c’est que chaque animal avait sa caractéristique différente, ce qui ne les éloignait pas tant que ça des dragons que j’avais pu observer durant mes différentes recherches à travers les îles, dans mon monde à moi. Cela me facilitait beaucoup les choses, quand j’y repensais. Je voyais ces bêtes comme différentes espèces de dragons qui ne demandaient qu’à être explorées. Cependant, la grande différence était qu’il y avait pas mal déjà de documentation à leur sujet dans les livres et que ce monde était beaucoup organisé, côté compilation sur le sujet. Je n’en restais néanmoins fasciné par tout ce qui m’entourait et j’avais l’impression que j’avais encore beaucoup de choses à apprendre ! Même pour les plus petites bêtes comme les caméléons, par exemple. Au même titre que les chiens avaient de grandes ressemblances que les dragons que je connaissais. Les apprivoiser, ce n’était pas si compliqué, après tout. Je savais comment m’en tirer. Ils ne pouvaient pas voler, mais ils avaient toute l’affection qu’on pouvait espérer d’un dragon. Je trouvais que Lucy répondait assez drôlement, mais on ne pouvait pas tous avoir la même opinion sur le sujet, bien entendu. Même avec eux, ils pouvaient tout de même être très imprévisibles, voire même agressifs. Comme mes bêtes à moi. Donc, je savais un peu comment m’y prendre. Mais si j’avais réussi à comprendre un autre aspect, c’était que les chiens en liberté dans un parc n’étaient pas si agressifs. Un maître connaissait bien son animal, assez pour lui faire confiance pour se promener seul. Je ne savais pas à qui était ce beau toutou, mais il n’avait pas l’air du tout fâché, bien au contraire, on pouvait voir dans son expression qu’il voulait simplement jouer. Cependant, je voulais tout de même m’en assurer auprès de mon amie, qui semblait très effrayée par le chien qui avait la langue pendue jusqu’au sol. Comme à mon habitude, je tendis ma main pour voir que ce chien n’avait rien d’agressant et que tout irait pour le mieux. J’essayai de rassurer mon amie. « T’inquiète pas, il ne te fera aucun mal. Regarde, il ne m’a pas fait de mal en tendant ma main, bien au contraire. Il veut simplement se faire flatter. » Au moment où je passais ma main dans le pelage de ce gros toutou, il se mit à rouler de joie dans l’herbe, parce que je lui grattais le ventre. Krokmou aimait bien que je lui fasse ça, lui aussi, alors j’avais mes petits trucs qui marchaient aussi avec les chiens. « Essaye, tu vas voir. Tu ne vas pas détester. Juste, essayer. » Je pouvais comprendre que si on n’avait jamais vu un chien de sa vie, on pouvait être très méfiant. Après tout, il nous était arrivé la même chose à Beurk à propos des dragons. Je ne voulais pas qu’elle abandonne, elle devait simplement s’essayer.


Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Ven 6 Oct - 20:19



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Si Anna avait été là, c'est sûr qu'elle aurait rit de la situation et que tout de suite elle serait allé vers le chien qui me poursuivait. Enfin non parce qu'elle l'aurait déjà stoppé et je n'aurais pas eu besoin de courir un marathon pour finalement ne pas y échapper et ne devoir mon salut qu'à Harvey. Il avait un don avec les animaux, comme Anna, et je ne sais pas comment il s'y prenait car le chien l'écoutait sans rien dire. C'est sûr que vu comme ça, il avait l'air plutôt inoffensif mais pas quand il me courait après. D'ailleurs il l'aurait peut-être vu autrement si cela avait été le cas. Je me rappelle qu'il avait été ami avec des dragons et qu'il en avait même eu un comme compagnon. Chacun ses animaux, lui les dragons et moi les bonhommes de neige. Ils sont quand même beaucoup plus inoffensifs enfin à part Marshmallow à qui j'avais donné vie pour protéger mon palais de glace et me protéger en même temps. Je n'avais jamais rencontré de bonhomme de neige enfin qui ressemble à un bonhomme de neige en tant que tel parce que je partageais ma chambre avec un ancien caméléon. Ce qui est plutôt comique n'empêches, partager sa chambre avec un caméléon alors que je n'étais pas la meilleure amie des animaux. Oui, comique. Si Anna l'apprenait, pour sûr qu'elle en rirait et le répéterait à tous ceux qui veulent l'entendre. Non pas que je détestais les animaux enfin les chiens mais pas quand ils me courraient après, là je dis non. Si j'avais eu mes pouvoirs, je suis sûre que par peur je l'aurais de suite congelé comme je l'ai fais avec le coeur d'Anna. Heureusement, Harvey était là pour me sauver de la situation sinon le chien aurait continué à me courir après. J'en avais déjà vu d'autres depuis que j'étais ici bien sûr mais loin de moi. Je regarde Harvey puis le chien heureux de se faire gratouiller, un brin décontenancée par ce qu'il me dit. Quoi ? Il me courrait après juste pour des grattouilles ?

« -Attends... Il me courait après juste pour se faire flatter ? Non t'as un don c'est pas possible. »

Puis mon regard se tourne de nouveau vers Harvey à la suite de sa phrase. Il voulait que j'essaie ? Non mais je suis pas sûre moi. J'avais l'impression de revenir au temps où je ne maîtrisais pas encore mes pouvoirs et où la peur me gagnait facilement.

« -T'es sûr ? Il ne va pas me faire de mal ? »

©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Lun 9 Oct - 0:26


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Les chiens étaient d’adorables créatures. Je les trouvais très dynamiques. Tout ce qui leur manquait, c’était des ailes pour être exactement comme dans mes souvenirs. Je devais arrêter de faire cette fixation, mais c’était plus fort que moi. J’en avais vécu trop avec les dragons pour ne pas qu’ils sortent de mon esprit. Le miens me manquait terriblement, en plus et je me demandais ce qu’il était devenu, depuis le temps. Je n’avais toujours pas revu Astrid et ils me manquaient tous les deux terriblement. En vrai, je me demandais toujours si mon fidèle compagnon ne s’était pas réincarné ou quelque chose dans le genre. Mais je savais que c’était peut-être pas impossible que je sois le seul de mon espèce. Et pourtant, plus je voyais plusieurs réunions se passer entre d’autres personnages comme moi, qui venaient de leur monde à eux. Alors, je ne savais pas du tout comment réagir ou simplement penser. Mais, j’étais aussi conscient que les animaux n’étaient pas dans les gênes de tout le monde, ce qui était notamment le cas de Lucy qui semblait très... effrayée par ces bêtes. Je ne comprenais pas exactement pour quoi, enfin, pas encore. Elle semblait n’en n’avoir jamais vu. Bon, c’est vrai que les chiens pouvaient être très imprévisibles, mais ils étaient comme les dragons, une fois qu’on les approchaient le moindrement, on pouvait voir qu’ils étaient soient inoffensifs ou très agressifs. Je savais que ce beau toutou n’était pas très méchant, la langue pendue et s’il aurait voulu agresser mon amie, il l’aurait fait dès le début. Pourtant, ce dernier était tout à faire en mode relax et voulait simplement jouer. Ou, en regardant autour, je me disais qu’il était probablement perdu, en fait. Tout dépendait aussi du maître et comment il l’avait élevé. J’avais rencontré plusieurs sortes et races de chiens. Je savais que certains étaient plus agressifs que d’autres. Toutefois, j’avais appris que les Golden Retriever étaient surtout les plus doux et étaient fait pour les familles. La plupart de ces bêtes étaient avec des familles avec des enfants. Il avait le pelage tellement soyeux. Je le flattais et je me retournai vers la blonde. Je souris. « Je n’ai pas de don... Simplement que j’aime beaucoup les animaux. Je travaille dans un magasin pour eux. » Et plus particulièrement les dragons, mais bon, je devais me faire à l’idée que je n’en reverrai probablement jamais. Puis, je fronçai les sourcils, tellement elle ne voulait pas essayer. « Tu n’as jamais... enfin, jamais flatté un chien ? » demandai-je, assez étonné. Est-ce qu’elle aussi venait... Je devais arrêter de penser que tout le monde dans cette ville venait en effet d’un autre monde ! J’allais sûrement en devenir fou raide. Je voulais simplement savoir ce qui se passait dans sa tête. C’est vrai, certaines personnes avaient une peur réelle de ces animaux avec raison, mais quand on n’avait jamais essayé... Je lui pris doucement la main. « Allez, mets ta main... voilà, ici. » Sa main toucha finalement le pelage du chien qui aimait décidément beaucoup son expérience. « Alors, tu vois, il ne te voulait aucun mal. » déclarai-je, en souriant.


Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 22 Oct - 15:51



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Qu'es ce que j'avais bien pu faire pour mériter ça ? Dites-le moi parce que je n'étais pas forcément une amie des bêtes mais pourtant elles en avaient toujours après moi et je ne savais pas pourquoi. C'était peut-être bête mais je n'étais pas une adoratrice de ces animaux, sûrement que cela doit remonter à mon enfance enfermée dans ma chambre... Je ne vois que ça car Anna se serait précipité obligatoirement sur le chien pour le prendre dans ses bras et le cajoler alors que moi pas du tout. On était différentes toutes les deux d'un sens de ce côté-là. Mais je suppose que vivre avec Kristoff et Sven avaient dû l'habituer encore plus aux animaux. D'ailleurs ils me manquaient beaucoup, ce monde semblait tellement vide sans eux. Certes, j'avais vécue une bonne partie de ma vie enfermée dans ma chambre et dans un palais de glace au fin fond des montagnes mais depuis que j'avais découvert ce que c'était de devenir "sociable" on va dire, je ne pouvais plus m'en passer même si une partie de moi restait méfiante et solitaire. Et surtout que je ne pouvais plus utiliser mes pouvoirs dans ce monde, bien que je les avais détesté toute ma vie, aujourd'hui ils me manquaient aussi. Plus de bonhomme de neige, plus rien. En même temps, il ne neigeait jamais ici, toujours le soleil. Qu'es ce que j'aurais aimé plonger cette ville dans un petit hiver juste quelques jours... Mais je m'égare.

« -Disons qu'à Arendelle, les chiens ne sont pas forcément les animaux que l'on voit le plus. Ma soeur est mariée à un homme qui vit avec son rêne et moi j'ai crée un bonhomme de neige alors non les chiens ou toutes sortes d'animaux ne font pas spécialement partis de ma vie. »

Je lève les yeux au ciel en me rendant compte que je venais de parler beaucoup de moi et que ça paraîtrait sûrement bizarre aux yeux d'Harvey de créer des bonhommes de neige. Puis je le regarde bizarrement à sa question. Oui j'essaie de contourner ce que je venais de dire mais moi, flatter un chien ? Euh non jamais j'ai fais ça, en même temps j'essayais de m'en tenir le plus éloigné possible. Ce genre d'animal pouvait être imprévisible et je détestais ce que je ne pouvais pas contrôler. Mais je me laissais faire et posa finalement assez vite ma main sur le pelage du chien et le caressa un peu, expérience inédite pour moi.

« -En effet, il n'a pas l'air si méchant. Mais pourquoi il me courait après alors ? »

©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Mer 1 Nov - 0:00


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Certains pourraient peut-être parler d’un don que j’avais autrefois avec les dragons, celui que j’avais avec la main qui pouvait apprivoiser presque n’importe quel de ces espèces. Parfois, ça fonctionnait aussi dans ce monde, mais avec différents types d’animaux. C’était différent. Ils n’étaient pas aussi gros, mais ils avaient presque les mêmes caractéristiques. Surtout les animaux domestiques, je m’étais jamais encore approché des animaux plus sauvages au zoo par exemple. J’avais lu à ce sujet et ce n’était pas une technique recommandée, faut dire. Alors, peut-être que j’avais un don avec les animaux ici aussi, mais je ne me considérais pas aussi spécial, honnêtement. J’étais simplement beaucoup documenté et je travaillais dans une animalerie, ce qui me permettait d’étudier toutes les sortes d’espèces domestiques. C’était fascinant, mais j’en demandais toujours plus. Je voulais les étudier plus spécifiquement. Bref, lorsque Lucy me parla d’un renne, je voulais tout de suite en savoir plus sur le sujet. Elle ne devait pas venir d’ici, si elle n’avait jamais vu de chien... Faut être logique, y’en a beaucoup et partout. Y’en a parfois dans les ruelles et c’est désolant, mais bref, je ne peux pas tous les sauver, faut être réaliste. « Un renne, c’est quoi un renne ? » demandai-je, avec toute mon innocence. Mais lorsqu’elle me parla de bonhomme de neige, je restai cependant un peu perplexe. Peut-être qu’elle venait d’un autre monde, elle aussi ? Je ne voulais pas trop l’effrayer avec ça parce que je ne la connaissais pas assez. On ne faisait que s’échanger de dessins, mais pas plus que ça. « J’ai pas vu de bonhomme de neige vivants... du moins pas encore. Mais bon, il va falloir que tu t’y habitues, ici, il n’y a que ça. Avec les chats aussi, t’as déjà vu un chat ? » Évidemment, si elle n’avait pas vu beaucoup de chiens dans sa vie, les chats devaient également être une espèce menacée ou inexistante dans son monde. Du moins, le miens, ce l’était. On avait des trucs plus impressionnants... comme des dragons, par exemple. Alors, pour moi aussi c’était une première. Et donc, je ne savais pas toujours pas pourquoi ce joli chien l’avait suivi jusqu’ici, mais il y avait plusieurs options à notre problème. Il suffisait de trouver la bonne pour tout résoudre et retrouver son maître ou sa maîtresse qui devait sûrement le chercher partout. Le parc était très grand. « On a plusieurs options. Les chiens sont généralement beaucoup attirés par tout ce qui se mange. Tu as mangé quelque chose en t’en venant ici ? Ou sur le chemin ? » Ils mangeaient vraiment tout et n’importe quoi, même si parfois, ce n’était pas très bon pour eux. Je voyais souvent des chiens qui mangeaient de la crème glacée et qui se régalaient. Y’avait beaucoup de marchands de nourriture dans les environs, alors ça pouvait être n’importe quoi.


Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Ven 10 Nov - 0:12



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
C'est vrai que ce qui était évident pour moi ne l'était pas forcément pour d'autres comme Harvey. A Arendelle les chiens n'étaient pas présents au château et je dois dire qu'entre Olaf et Sven ainsi que les minis bonhommes de neige j'étais assez occupée. Et puis moi qui m'entraînait avec mes pouvoirs de glace ça laissait des traces dans le palais forcément. Alors imaginez si on rajoutait des chiens dans le palais, non je ne vous explique pas le carnage à l'intérieur. C'est pas comme si les chiens étaient nombreux à Arendelle. Peut-être y'en avait-il dans le royaume mais j'en avais jamais réellement vus ou alors leur forme était différente parce que là ils me semblaient être des chiens enragés. Pas de ma faute, j'avais passé toute mon enfance enfermée dans ma chambre et même si j'avais passé quatre ans à régner je n'avais pas forcément vu de chiens arriver dans la salle du trône. Même si connaissant ma soeur cela aurait été fort probable mais comme ce n'est jamais arrivé j'en conclus qu'il n'y en avait pas chez nous. Puis je sors de ma réflexion pour regarder Harvey à sa question, oups j'avais oublié qu'on avait jamais réellement parlé de nos vies d'avant, je savais juste quelques petits trucs sur lui mais ça s'arrêtait là. Je me mordis la lèvre, il me demandait ce qu'était un renne...

« -Un renne... Euh c'est... Comment dire... Un gros animal qui ressemble à un cerf sauf que les cornes ne sont pas les mêmes, elles sont plus épaisses pour les rennes. »

Je ne suis pas douée pour les explications mais j'espère qu'il va comprendre. Puis je soupire en l'entendant dire qu'il n'avait pas encore vu de bonhomme de neige vivant. Non forcément, vu le temps magnifique qu'il fait ici, un bonhomme de neige ne pourrait pas vivre ici sans fondre immédiatement. Sachant que je n'ai plus mes pouvoirs, je ne lui donnerai pas un jour de vie ici. Puis je le regarde à sa demande, si j'avais déjà vu un chat ? Oui bien sûr, les petites bêtes qui ne font que dormir et miauler alors oui j'en ai déjà vu.

« -Un chat ? Oui j'en ai déjà vu mais ils me font moins peur que les chiens. »

Puis je réfléchis et me rappelle que j'avais une boisson sur moi mais je ne pense pas que ce soit qui l'attire puisque ça ne se mange pas.

« -Bah euh... J'avais juste un thé mais c'est tout. »

©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Dim 12 Nov - 1:18


le meilleur ami de l'homme... enfin, presque !

qu'elles sont mignonnes, ces petites bêtes ⊹ Waouh, Lucy était en train de m’introduire à une nouvelle espèce. Je ne pus m’empêcher de sortir mon cahier pour lui demander plus de détails ! Je n’avais personnellement jamais entendu parler de ces animaux. Mais d’après sa description, je ne pouvais toujours pas me faire une idée précise de ce à quoi ils ressemblaient. J’essayais de suivre son explication, tout en gribouillant quelque chose qui ressemblait à sa description. Bon, j’avoue, je devenais toujours trop enthousiaste à l’idée de connaître une nouvelle espèce dont je n’avais jamais entendu parler. Je l’étais peut-être un peu trop, même. Je ne savais pas si Lucy allait me prendre pour une folle ou quelque chose, mais je continuais tout de même à gratter la tête de ce chien qui était assez gentil pour rester à nos côtés, sans trop effrayer mon amie artiste, qui me semblait plus détendue à l’idée de côtoyer un chien. D’après sa description, c’était plus gros que ce gros toutou, donc je ne savais pas trop ce qui l’avait tant effrayé, mais peu importe ! Je continuais au fur et à mesure qu’elle me donnait des détails. « Un peu comme ça ? » lui demandai-je, tout en lui montrant mon carnet pour qu’elle me donne son verdict. C’était aussi une artiste, donc elle allait pouvoir me guider. Si jamais je n’étais pas du tout sur la bonne piste, disons qu’elle pouvait toujours me montrer une photo dans son téléphone ou quelque chose comme ça. Sinon, je me disais que je pouvais toujours lui demander l’orthographe et faire mes petites recherches après. « Si je suis à côté de la plaque tu me le dis, j’ai jamais vu ça, moi, un renne. »


Au moins, elle savait ce qu’était un chat. C’est vrai qu’ils étaient moins démonstratifs que les chiens. Eux, ils étaient de grosses bêtes qui étaient beaucoup plus actifs et qui demandaient une certaine affection. Je pouvais comprendre, surtout que ce beau toutou s’était rué sur la pauvre Lucy sans qu’elle ne sache trop pourquoi. Évidemment, il y avait plusieurs explications qui pouvaient peut-être expliquer son comportement, mais encore fallait-il savoir pourquoi. Je lui souris lorsqu’elle me parla du thé. « Oh, tu sais, même si ce n’était que du thé, les chiens ont un odorat très fin. Ils sentent des choses que nous avons du mal à sentir, leur nez est très développé. » lui expliquai-je. Le chien pendouillait sa pe « Ce doit sûrement être ce qui l’a attiré, c’est ça, hein ? T’avais faim ? » Je lui gratouillai les oreilles. Je regardai aux alentours. Son maître ou sa maîtresse devait bien être quelque part dans le parc. Je me disais également qu’il ou elle devait être inquiet. Les chiens s’attachaient trop vite aux personnes qui les entouraient. « Bon, il faut retrouver son maître, tu m’accompagnes ? Il ne va pas te manger, c’est promis. »


Revenir en haut Aller en bas
la royauté de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Lucy E. d'Arendelle

Nombre de messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   Aujourd'hui à 0:08



Le meilleur ami de l'homme... Enfin, presque !
Je n'avais jamais été très douée en explications, je n'en avais jamais réellement eu besoin étant restée enfermée dans ma chambre une partie de ma vie et je n'avais rien trouvé de mieux que de dire un non catégorique au mariage d'Anna avec Hans qui m'avait conduite à plonger mon royaume dans un hiver éternel donc bon. C'était tellement évident pour moi qu'expliquer ce qu'était un renne était difficile. Il n'y en avait pas ici, à part peut-être dans des zoos et je n'en étais même pas sûre. Il ne neigeait pratiquement jamais ici donc aucune chance d'en voir un non plus. Je pars dans une courte réflexion voyant que Harvey ne comprenait pas vraiment à quoi ça pouvait ressembler un renne enfin il dessinait donc j'imagine qu'il tentait de comprendre à quoi ça pouvait ressembler comme animal. Je me mis à l'observer, le regardant dessiner. J'étais toujours fascinée par son talent et surtout avec le peu d'explications il arrivait à retranscrire ce que je lui avais dis mais il manquait quelques petites choses.

« -Je peux ? »

Je lui prend son crayon des mains ainsi que son cahier et corrige quelques petites choses comme les bois par exemple et surtout il paraît tellement petit sur le dessin alors que c'est bien plus grand que ça, au moins une taille d'homme ou tout du moins de femme. Je corrige d'autres petites choses sans importance mais je prend le cahier pour l'éloigner de ma vue et je crois que oui, ça correspond à Sven.

« -C'est plus comme ça. »

Je lui restitue son cahier et son crayon, fière de moi et de lui aussi. J'aimais beaucoup sa façon de dessiner. J'espérais qu'il ne m'en voudrait pas mais je n'avais pas pu m'empêcher de corriger, c'était ma façon de l'aider à concevoir, imaginer ce que moi j'avais pu voir et là un renne en l'occurrence vu qu'ici ça n'existait pas.

« -Franchement, je préfère les chats, au moins ils te cours pas après. Mais heureusement tu es là pour m'aider à les comprendre et en avoir moins peur. »

Un chien était affectueux, beaucoup plus qu'un chat mais dans ma façon d'être, ce que je suis, c'est le chat qui me ressemblait le plus, solitaire. Quitte à choisir, j'adopterais un chat mais je ne suis pas sûre que mes colocataires de chambre soient hyper heureux d'avoir une mascotte en plus, surtout avec Noam qui a quand même été un caméléon alors c'était peut-être une mauvaise idée et c'est sûrement pour ça que je n'étais pas très proche des animaux. J'allais m'étonner en prononçant cette phrase.

« -Oui aller je t'accompagne, peut-être que je m'entendrais bien avec lui plus tard. »

©️ night sky.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le meilleur ami de l'homme... enfin, presque ! (pv lucy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bière est le meilleur ami de l'homme. [PV Damps]
» DAKOTA › j'ai un prénom de fille, et j'assume ! enfin presque...
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Tatii La Sage ( Enfin presque... )
» De retour parmit les vivants.... Enfin presque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Spacegreen Cross :: Green Park-
Sauter vers: