Partagez | 
 

 quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Lun 4 Sep - 1:14


quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

grimper dans un arbre pour observer une nouvelle petite créature : check ! ⊹ La vie dans ce monde, elle était restreinte. Faut dire que t’avais pas le droit de faire grand-chose. Fallait pas faire si, fallait pas faire ça... sans compter que s’en aller, c’était restreint. Tu ne savais pas ce qu’il y avait, outre ce que tu voyais dans les livres et sur les cartes virtuelles. Ça n’aidait pas beaucoup ta cause de partir à l’aventure et aller découvrir d’autres horizons. Tu n’avais pas retrouver Astrid et les autres pour ça... Et y’avait même pas de dragon à découvrir, mais en même temps, c’était d’autres créatures toutes aussi intrigantes. Donc, comme l’animalerie était fermée le dimanche, tu te promenais dans le parc, à la découverte de petites espèces à ajouter dans ton super carnet. Tu le traines partout dans ton sac. Même quand t’es au boulot, tu veux tout noter de ce que t’apprends parce qui a tellement de nouvelles choses que t’ignores. T’étais en train de faire quelques croquis sur ce banc et puis là, y’a eu ce petit insecte qui s’est posé sur ta main, alors que tu dessinais les traits de cet oiseau qui mangeait du pain qu’un vieux monsieur lui avait donné quelques minutes plus tôt. Bref, quand ce tout petit insecte s’est posé sur ta main, t’avais pas compris, mais il était parti aussi vite qu’il était venu. Et tu ne comprenais pas ce qui se passait. S’est passé quelques minutes parce que tu ne pouvais pas t’enlever cette bête de la tête. Alors, quand tu l’as repéré dans l’arbre, t’as pas hésité une seule seconde à grimper dedans pour aller le rejoindre et en apprendre plus sur cette nouvelle découverte. C’était bien, tu pouvais avoir une jambe de plus, dans ce monde. T’avais retrouvé ta mobilité et t’étais là, en train de monter dans cet arbre pour voir cet insecte intriguant de plus près. Il était vert y’a une seconde et puis tout d’un coup, il avait pris la couleur brune. Il fallait que note ça dans ton livre !... que tu avais maladroitement laissé sur le banc. Et t’étais là, sur cette branche, comme un idiot. Tu devais bien trouver un moyen de descendre, mais en même temps, il était pas question de laisser cette espèce te filer entre les doigts. Ce petit était venu sur ton doigt, il allait peut-être le refaire. À moins qu'il soit aussi têtu que ce maudit lapin, l'autre jour au manoir, bien sûr... !



_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Mar 10 Oct - 21:55





Noam venait de quitter le café où il venait de finir son service. Il était encore tôt dans l'après-midi pour que le jeune brun se décide à se balader un peu en ville au lieu de rentrer directement au manoir. L'air était doux, sans être trop chaud ou trop froid, c'est une température idéale pour l'ancien caméléon. Les pas de noam le guidèrent naturellement vers le parc de la ville, un de ses endroits favoris ici, il faut dire qu'il n'y en a guère beaucoup. Le parc, qui rappel à noam la vie dans la nature qu'il aimait tant, l'animalerie où il pouvait apprécier la compagnie de ses anciens camarades, le café où la bonne odeur et humeur présente quotidiennement était sa dose d'oxygène. L'odeur apaisante des arbres et des fleurs du parc chatouillèrent les narines du grand brun et tout de suite noam se sentait décontracté. Il commença par marcher lentement à travers le parc, regardant les fleurs qui poussaient, celles qui étaient en train de faner, les gens aussi. Ceux qui faisaient du sport, courageusement, ceux qui s'embrassaient, montrant leur amour au monde entier, sans avoir conscience du monde autour d'eux. Soudain noam aperçu au loin un petit animal très familier, un petit caméléon posait sur la main d'un jeune garçon. Noam l'observa attentivement, amusé. Le jeune garçon, qui était en train de dessiner, semblait étonné, très étonné. Tellement envoûté par ce petit animal vert que quand celui monta en haut d'un arbre, il n'hésita pas une seconde pour monter à sa poursuite. Noam resta à proximité pour observer la scène, découvrant le visage fasciné du jeune garçon quand il vu que le caméléon pris une couleur brune, celle de l'arbre. Mais aussi quand celui-ci se rendit compte qu'il était en haut d'un arbre sans aucune idée de comment redescendre. Noam s'approcha de l'arbre, regardant, très amusé la scène qui se passait en haut. « Besoin d'aide la-haut ? » Noam jeta un coup d'œil au caméléon, toujours posé sur sa branche d'arbre, noam jurerai qu'il était aussi amusé que lui de ce qui se passait actuellement.
AVENGEDINCHAINS
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Sam 21 Oct - 21:32

Noam & Harvey

quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

Je devais sûrement passer pour un idiot dans cet arbre à pourchasser une si petite bête, mais je ne savais rien sur elle et j’étais très déterminé à me renseigner sur son sujet. Il y avait tant de choses que j’ignorais dans ce nouveau monde que je tenais absolument à voir tout et en apprendre davantage. Je n’avais vu d’espèce aussi petite et mignonne, surtout qu’elle pouvait en plus changer de couleur et se camoufler. Je n’en n’avais encore jamais vu et pourtant, je venais souvent dans le parc pour mieux explorer ces nouvelles espèces. Ce n’était pas aussi impressionnant que des dragons, mais il y avait encore plus de bêtes que je n’aurais imaginé. Et elles étaient toutes classées différemment. J’en apprenais beaucoup grâce à la bibliothèque du manoir et je tenais absolument à ne pas avoir soif de savoir. Alors, me voilà qui était bien dans cet arbre pour suivre une toute petite bête. Elle avait si subitement changé de couleur que j’en avais sûrement perdu sa trace. Cependant, je ne m’étais pas rendu compte que mon petit spectacle avait attiré l’attention d’un spectateur. Curieux, j’ai descendu la tête, pour me retrouver... complètement à l’envers comme une chauve-souris. « Ah euh... bonjour ! Et non... ça va... aller... ! » Et au même moment, je tombai directement sur le sol, me retrouvant directement face à mon interlocuteur. Ne voulant pas perdre la face parce que je devais avoir l’ai fin comme ça, je me relevai en moins de deux et je passai une main sur le gazon qui s’était habilement accroché à mes vêtements lors de ma chute. « Je... emmh... cherchais simplement à rattraper un animal. Il a subitement changé de couleur et je crois bien que j’ai perdu sa trace... » Malheureusement pour moi, je n’avais plus d’espoir de pouvoir me renseigner à son sujet, maintenant qu’il était nulle part où je pouvais le voir à l’œil nu.

Spoiler:
 

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Mer 22 Nov - 19:52





Le spectacle qui se déroulait toujours sur l'arbre continuait d'amuser Noam, qui observait l'humain, puis le caméléon puis encore l'humain. Il avait l'air fasciné de ce qu'il voyait, et Noam pouvait comprendre, les caméléons étaient des espèces fascinantes. Le jeune garçon se suspendu la tête à l'envers pour répondre au jeune brun, mais au même moment qu'il assurait à Noam que tout allait bien, il tomba la tête la première sur le sol. Noam grimaça en regardant son interlocuteur, aïe, la chute fut rude. Mais le grand brun n'eut pas le temps de proposer sa main pour l'aider, que celui-ci c'était déjà remis debout en secouant ses affaires pleines d'herbes. « Tout va bien ? » Noam pointa du doigt un banc pas loin de l'endroit où ils étaient, il fallait sûrement mieux que le jeune garçon s'assoit, enfin noam avait déjà vu des humains faire ça, alors c'était sûrement la meilleure des choses à faire, non ? « Je... emmh... cherchais simplement à rattraper un animal. Il a subitement changé de couleur et je crois bien que j'ai perdu sa trace... » Noam leva les yeux vers la branche d'arbre ou était posé l'animal avant la chute, effectivement, le petit caméléon n'y était plus, sûrement apeuré par le bruit qu'avait fait le garçon en tombant. « Effectivement, le petit caméléon n'est plus là » Noam reporta son attention sur son interlocuteur en continuant de l'examiner légèrement du regard, il n'y connaissait rien en médecine humaine, il n'avait aucun moyen de savoir si la personne en face de lui aller réellement bien ou non, encore une fois le grand timide se sentit complètement inutile. Son interlocuteur avait l'air triste de ne plus voir l'animal sur sa branche, apparemment il aurait bien aimé continuer à l'observer. « désolé, si je n'avais pas parlé, vous seriez sûrement encore là-haut à le regarder, mais si ça peut vous rassurer, il est possible qu'il revienne vous voir une seconde fois si vous attendez un peu » Le caméléon reviendra, noam en était persuadé. Les caméléons étaient plutôt sociable en réalité, et s'ils croisaient quelqu'un qui ne dégageait pas de mauvaises ondes, ils étaient plus que probable qui s'amuse avec eux en leur montrant combien leur pouvoir de camouflage était cool, une sorte de cache-cache, réservé aux humains envers ils ne ressentaient rien de mauvais.

AVENGEDINCHAINS
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Jeu 30 Nov - 0:19

Noam & Harvey

quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

Y’avait certaines règles à respecter chez les vikings qui étaient vues de manière assez étrange dans ce monde. On avait des modes de savoir-vivre qui ne sont pas toujours conventionnelles. Disons que grimper dans un arbre, c’est normal pour moi. Mais bon, faut croire que pour les gens d’ici, ce n’est pas coutume. Je ne suis pas surpris en même temps, je veux dire, y’a beaucoup de choses qui avaient changé depuis mon arrivée dans le coin, mais... quand même. Et puis, je devais avoir l’air vraiment ridicule dans cet arbre, je veux dire... à la recherche de cette toute petite espèce que j’avais dans mes mains y’a deux minutes. Elle avait littéralement disparu. Je ne savais pas ce qui s’était passé, mais c’était bien la première fois que je voyais ce genre de petite bête dans le coin. Je ne savais pas trop comment réagir à ça. Et comme je voulais absolument en apprendre plus sur les animaux qui vivaient dans ce nouveau monde, je ne chômais pas. Dès que j’en voyais un, je le prenais en note, je le dessinais et je l’observais pour en apprendre davantage sur lui. C’était comme ça que je fonctionnais. Ça marchait plutôt bien, même si la plupart du temps, je m’appuyais aussi sur les choses que je pouvais lire dans les bouquins et les livres. Internet aussi était d’une grande aide pour trouver des choses rapidement et la plupart du temps, j’avais du réseau partout. C’était ce côté que j’aimais beaucoup de ce nouveau monde : la technologie. La médecine avait tellement évolué que j’avais peine à croire que tout ça était vraiment réel et que je vivais cette réalité.

Alors, bref, quand je suis tombé de l’arbre, j’ai remarqué ce gars qui m’est venu en aide. Il avait l’air sympa. Du moins, dès qu’il ouvrit la bouche, je me rendis compte qu’il en savait peut-être un peu plus, surtout lorsqu’il évoqua la théorie que la petite bête pouvait revenir. « Vous vous y connaissez en ces... petites bêtes ? » Je ne savais pas comment ça s’appelait donc je m’exprimais ainsi. Je ne pouvais même pas mettre de nom sur ça. Quand on découvrait une nouvelle classe de dragons, on lui donnait un nom, mais ici, tout est déjà prédéfini. Du moins, pour les espèces animales qui vivent sur la terre. D’après mes recherches, dans la mer, c’est une histoire. « Je suis désolé si ça peut paraître étrange, mais je m’intéresse à tout ce qui est animal, insecte... Bref, c’est la première fois que je voyais ce tout petit animal. » Je lui expliquai. Mais je ne savais pas si j’allais encore passer pour un fou... !

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Mar 30 Jan - 21:42





Noam connaissait aussi ce sentiment de vouloir en découvrir plus sur un monde qui n'est pas le nôtre. Bien que l'ancien monde de Noam ressemblait plus ou moins à celui-là, le brun était habitué aux humains vivant autour de lui, même s'il paraissait beaucoup moins imposant maintenant que Noam était dans leurs dimensions. Les animaux aussi étaient identiques à avant, sauf que dans ce monde, peu d'entre eux se baladaient en total liberté, mais à part la condition d'humain, rien n'était vraiment un choc pour lui. Bien que les autres humains, leur réaction ou leur façon de fonctionner pouvaient parfois surprendre encore plus Noam que si des dragons volaient au-dessus de sa tête. L'humain que Noam observait en faisant partie, le fait qu'il monte dans les arbres passent encore, Noam avait vu pendant des années une vieille femme montait dans des cheveux, alors des arbres c'était une normalité. La personne en face de Noam avait vraiment l'air fasciné par le monde qui l'entourait, noam l'imaginait bien suivre n'importe quel animal qu'il ne connaissait jusqu'à se perdre et ne pas savoir dans quelle partie de la ville il était. Ce jeune homme avait un côté attendrissant avec sa moue frustrée d'avoir perdu la trace de ce petit animal vert. « Vous vous y connaissez en ces... petites bêtes ? » Noam hocha lentement la tête pour signifier à son interlocuteur qu'il connaissait effectivement ces petites bêtes, trop bien même en vérité.

« Je suis désolé si ça peut paraître étrange, mais je m'intéresse à tout ce qui est animal, insecte... Bref, c'est la première fois que je voyais ce tout petit animal. » Noam le regarda en souriant, quoi de plus normal que de vouloir en apprendre plus sur ce qui nous était inconnu, comme l'étrange sentiment qui se trouvait en lui quand il était avec Moana..mais ça c'est une autre histoire. « Eh bien, je peux t'en parler si tu veux ? Je connais très bien cet animal à vrai dire » Plus qu'il ne pouvait l'imaginer, ou que n'importe qui ne pouvait l'imagé. « D'abord, ce petit animal s'appelle un caméléon. Il est nommé comme ça à cause de sa capacité à pouvoir ce camoufler n'importe où, sa peau se changeant de la couleur de l'objet ou du support où il se trouve » Noam laissa son interlocuteur digéré lentement cette nouvelle, plongeant dans ces souvenirs quand il était encore une de ses petites bêtes, sautant et se camouflant dès que raiponce avait les yeux fermés. Noam réouvrit les yeux et regarda de nouveau son interlocuteur. « Je m'appel Noam, et toi ? »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Dim 4 Fév - 2:24

Noam & Harvey

quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

Je ne connaissais que les dragons comme bêtes. C’était très différents des animaux qu’on retrouvait ici. Ils n’étaient pas aussi majestueux et aussi massifs, mais c’était tout aussi impressionnant de voir la variété qu’il existait dans ce monde. J’en voyais tous les jours dans la boutique, mais je ne savais pas ce que c’était. Et puis, y’avait cette femme qui recherchait son propre caméléon donc j’étais très perplexe. Peut-être était-ce tout simplement une coïncidence ? Bref, j’étais heureux d’en apprendre davantage sur cette nouvelle espèce que je m’empressai de répertorier dans mon cahier. Je ne pouvais pas m’en empêcher, je devais griffonner ce que j’avais vu. Avec mon crayon, je faisais le dessins grossièrement, comme j’avais de la compagnie et que je voulais absolument qu’il me dise tout ce dont il savait pour que je puisse l’écrire. Donc, voir de toutes petites bêtes qui pouvaient ressembler à des Ailes de la mort en se fondant dans le décor à leur façon. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Du moins, celui-là ne crachait pas de l’acide, alors je me sentais assez en sécurité. Mais c’était la première fois que je voyais d’aussi petits animaux qui pouvaient avoir la capacité de faire la même chose. Je voulais en savoir plus, ce petit avait attisé ma curiosité et je devais continuer mes recherches. Et donc, quand ce Noam était arrivé pour m’interpeller, disons que j’avais absolument envie qu’il me dise tout ce qu’il savait sur ce qu’il appelait le caméléon.

C’était clair que, même si je ne me voyais pas, mes yeux se sont illuminés quand il m’a dit qu’il pouvait me raconter ce qu’il savait sur ces petites bêtes. Je voulais tout savoir dans les moindres détails. C’était un peu comme avec Lucy et ses rennes massifs que je n’avais jamais vu de ma vie. J’étais fasciné par tout ce qu’il me disait et j’en écrivais le plus que je pouvais parce que je ne voulais rien oublier. On aurait dit une course contre la montre pour noter tout ce qu’il disait. Je relevai la tête vers lui et je lui souris. « Je m’appelle Harvey, enchanté ! » J’étais très heureux de voir qu’il pouvait être ma référence en caméléon parce que je n’y comprenais rien. « Je suis désolé si ça semble étrange, mais... » commençai-je, tout en posant mon crayon dans mon cahier, « j’adore les animaux et... euh... j’aime en apprendre sur eux. Je n’avais jamais de caméléon de ma vie. » avouai-je. Je me sentais un peu gêné parce que je me disais que c’était normal dans ce monde d’en croiser et moi, j’arrivais avec ma non-culture de la chose. Après tout, certaines personnes étaient là depuis longtemps, toute leur vie, alors ils savaient ce que c’était, mais pas moi. Je n’avais aucune idée de ce que c’était. « Et ils font ça pour les prédateurs, j’imagine ? Ou est-ce une autre raison ? De quoi se nourrissent-ils ? » questionnai-je, tout en reprenant mon crayon, paré à mettre toutes ces fabuleuses informations dans mon cahier.

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Sam 28 Avr - 15:56





C'était la première que noam était l'initiateur d'une discussion, également la première fois que c'était lui qui demandait le nom de la personne à qui il parlait et non l'inverse. Le garçon se nommait Harvey, noam trouva prénom très sympa, bien qu'il n'avait aucune idée si c'était un nom commun ou original, ni même ce qu'il signifiait, il était juste sympa. Noam continua d'écouter son interlocuteur de sa fascination pour les animaux, ce qu'il comprenait, si noam n'avait pas passé tout son temps à recherchait raiponce, il aurai sûrement lui aussi essayer d'en savoir plus sur toutes les créatures qui peuplaient ce monde. « Oh rassure toi, je ne connaîs pas beaucoup d'animaux non plus, a vrai dire je ne connais pratiquement que ceux-là » Noam regretta ses paroles, comment un humain normal ne pouvait connaître qu'une seule espèce d'animal ? C'est Harvey qui allait le prendre pour un fou et non l'inverse maintenant.

Heureusement, le désir de connaissance animal de son interlocuteur faisait qu'il ne s'attarderait pas sur des détails comme ceux-là. Noam réfléchissait à la question de Harvey, qui se tenait prêt à noter tout ce qu'il pourrait dans son carnet, ce qui fit sourire Noam. Comment pourrait-il lui apporter toutes les réponses qu'il souhaitait sans qu'il ne se rende compte de la véritable nature du jeune brun ? Mais quand la question lui traversa l'esprit, noam se dit qu'il n'était sûrement pas ce genre de personne, et qu'il serait de toute façon trop heureux d'en apprendre plus sur ces petites bêtes pour remarquer quoi que ce soit. « Oui la plupart du temps c'est pour les prédateurs, bien qu'en ville leurs principaux prédateurs sont les hommes. Les caméléons n'aiment pas vraiment la compagnie de leur congénère, alors quand ils se font attraper par les hommes et mis en cage pour faire le spectacle ou être vendu.. ils ne sont pas très heureux. C'est donc pratique pour eux d'avoir la capacité de ce camoufler dans les arbres, quand ils en ont la possibilité. Mais je dirais que celui que tu as rencontré était plutôt joueur et a fait ça pour s'amuser avec toi et te narguer je dirais. » Noam marqua une pause pour se moquer gentiment d'Harvey, s'il avait eu son ancienne forme, il aurait sûrement fait la même chose avec lui. « La nourriture ? Oh ils mangent vraiment de tout, des grillons, des mouches, des vers, des végétaux aussi..mais ce sont de vrais petits princes, il ne faut pas les nourrir trop souvent de la même chose, ils aiment varier leur nourriture » Noam plongea dans ses souvenirs où il rappelait les problèmes qu'avaient raiponce à lui fournir de la nourriture différente à chaque fois et qu'il prenait alors son air boudeur pour l'embêter.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Lun 7 Mai - 4:19

Noam & Harvey

quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

C’était comme aller à l’école et apprendre de nouvelles choses. C’était peut-être sûrement pour cette raison que tu avais décidé de prendre des cours à l’université. Pour apprendre et pour avoir plus de connaissances. Tu avais toujours aimé lire et en apprendre ou même simplement te renseigner sur la nature et les dragons en général. Tu ignorais d’où te venait cette soif de connaissance. Certainement pas de ton père qui était têtu comme une mule et avec qui tu ne partageais aucun intérêt commun, mais peut-être de ta mère, davantage ? Tu ne savais pas à quoi t’attendre, mais ce Noam était définitivement un connaisseur. Tu avalais ses moindres paroles parce que tu savais qu’il était en mesure de te donner un maximum d’informations. Tu ne le jugeais de rien parce que tu ne le connaissais pas totalement, mais en ce moment, il était en train de garnir ton cerveau de toutes ces belles connaissances sur les caméléons et tu ne le regrettais absolument pas. C’était dans ta nature d’apprendre. Même si ce n’était pas des dragons, les autres animaux étaient des espèces de toutes les tailles, tout aussi amusantes les unes que les autres. Tu notais tout dans ton carnet, histoire de ne rien oublier. Tu allais peut-être même te procurer un autre livre à la bibliothèque à ce sujet, qui savait ? Il était très gentil, mais semblait quand même assez réservé. Tu ne savais pas si tu en faisais trop avec ton carnet, si c’était mieux d’arrêter ou si tu pouvais te permettre de continuer.

Il t’en parlait avec assurance. On aurait presque dit que c’était toi avec les dragons. Mais il fallait, comme c’est dans ta nature, que tu t’assures que ça ne le dérange pas de te voir prendre autant de notes. « J’espère que je ne t’embête pas trop avec... toutes mes questions. » lui demandas-tu, tout en baissant la tête, tout en ne voulant pas trop t’imposer. Évidemment, quand t’étais trop curieux, il t’arrivait souvent d’être très dans le sujet, mais de vouloir tout savoir en même temps. Tu ne voulais pas trop le mettre mal à l’aise. Tu l’écoutas attentivement et la partie sur la relation de ces hommes t’attrista. Il en savait vraiment beaucoup, jusque dans les sentiments de l’animal. C’était vraiment incroyable et passionnant à écouter et à découvrir ! « C’est vraiment trop triste pour ces pauvres petites bêtes quand ça leur arrive, j’imagine. » Tu compatissais. T’avais vu plusieurs chasseurs de dragons le faire avec des espèces et tu pouvais comprendre. Oui, Krokmou était domestiqué, si on pouvait le dire ainsi, mais rien ne l’empêchait de revenir dans un état plus sauvage. Il avait besoin de cette liberté, parfois et tu pouvais le comprendre. « T’en connais un rayon là-dessus, tu as déjà travaillé avec eux ? Nous on en a je crois à l’animalerie, mais ils se montrent pas toujours, quand j’y repense... »

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Lun 21 Mai - 22:59





Noam était vraiment amusé de voir son interlocuteur noté aussi frénétiquement chaque paroles qu'il pouvait lui dire, il était absorbé par le récit du jeune brun, fasciné de tout ce qu'il pouvait apprendre sur cet animal dont il ne savait rien. Les gens étaient vraiment tous différents, chacun avait son propre caractère, ses propres besoins. Noam n'avait jamais ressenti le besoin de se documenter pus que nécessaire sur toutes les choses qu'il ne connaissait pas de cette vie là, même s'il lui arrivait de croiser de temps en temps quelques choses d'inconnu pour lui, jamais il n'avait sentie le besoin de savoir ce que c'était, d'en apprendre plus sur la chose. En même temps, à part raiponce, noam n'avait pas eu grand chose en tête, toutes ses pensées étaient dirigées contre elle, à la retrouver coûte que coûte. Harvey lui, voulait en savoir plus sur tous, du moins c'est ce que laissé penser le fait qu'il se balade avec un carnet sur lui et qu'il note chaque informations qu'il ignore. Noam l'enviait presque, d'être autant absorbé par quelque chose de sain, quelque chose qui ne le bouffait sûrement pas toutes les nuits dans son sommeil ou qui le paralysait de terreur. "Non je t'en pris, n'hésite pas." C'était la vérité, c'était plaisant de parler d'un sujet qu'on connaissait, encore plus quand on le connaissait mieux que personne, c'était agréable, peu de gens s'intéresse vraiment aux caméléons.

"Ils se sont faits une raison maintenant, leur capacité à changer de couleur sert aussi à montrer un changement d'humeur, mais c'est difficile à décoder, chaque caméléon à ses propres sentiments, un peu comme les humains. Heureusement de plus en plus de gens commencent à vouloir prendre soin de ces petites bêtes, ou d'autres d'ailleurs." Noam sourit en direction d'Harvey, il en faisait partie, une personne aussi désireux d'en apprendre plus sur un animal, surtout un animal aussi peu valorisé que celui-ci ne pouvait pas être quelqu'un de mauvais, aucun doute la-dessus. L'attention de noam fut tout à coup attiré par l'arbre en dessous duquel ils étaient situés, ses yeux ne pouvaient le tromper, le petit joueur avait refait surface près d'eux. Noam leva son bras en direction de l'animal qui du reconnaître en lui une sorte d'odeur familière, car l'animal n'hésita pas une seconde avant de venir se poser sur la main de noam qui redescendit son bras vers l'homme devant lui. "Il faut croire que j'en étais un, dans une vie antérieure." Noam fit un signe de la tête vers Harvey pour lui montrer le caméléon qui avait pris place sur sa main, les regardant attentivement l'un puis l'autre. Noam approcha le caméléon de son visage pour observer ses yeux de plus près, le caméléon soutint son regard de ses grands yeux, l'espace d'un instant noam eût l'impression de redevenir celui qu'il était avant, de se voir dans celui qui était posé sur sa main. "Je crois qu'il est d'accord pour venir sur ta main, si tu le souhaites." Noam avait le bras tendu, devant lui, le caméléon à son extrémité regardant l'humain qui s'intéressait à lui. Noam regarda attentivement l'homme en face de lui, attendant de voir sa réaction face à l'animal qui occupait sa curiosité aujourd'hui.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Harvey
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 298
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Sam 2 Juin - 2:21

Noam & Harvey

quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant

Tu étais bien tombé. Ce garçon était un expert en caméléon et toi tu voulais justement en savoir plus sur eux. Au moins, ça ne lui dérangeait pas trop de répondre à toutes tes questions. Tu ne voulais pas l’accaparer non plus. Tu savais que tu pouvais parfois avoir beaucoup de questionnements et avoir tendance à ne pas laisser les autres prendre assez de place quand tu étais trop investi dans quelque chose. Tu en voyais beaucoup des caméléons, à l’animalerie. Mais c’était comme s’ils ne pouvaient pas exactement te voir ou quelque chose dans le genre. Tu ne pouvais jamais les attraper en pleine action. C’était bien la première fois qu’un acceptait de se montrer à toi... bien qu’il avait encore une fois disparu. « Tu me le dis si je te pose trop de questions ou que je suis trop investi. C’est que je n’en n’avais jamais aperçu un. Ceux à l’animalerie ont une tendance à me fuir. » Tu ne le prenais pas mal, au contraire. Tu riais un peu face à cette remarque. Il y avait tant de choses que tu ne comprenais pas de ces espèces que tu avais envie de tout documenter. Mais absolument tout sans rien oublier. Surtout que c’était tout à fait inusité comme situation et que tu pouvais enfin dire à quoi ça ressemblait exactement. Tu écrivais tout dans ton petit carnet pour ne pas oublier le moindre détail que Noam pouvait te donner. Tu ne savais pas s’il te prenait pour un fou, mais ça ne te dérangeait pas trop.

« Je ne leur veux que du bien, je t’assure. » lui dis-tu, en souriant et en écoutant attentivement son discours. « Ils sont fascinants. J’ai vu d’autres espèces... » tu te coupas soudainement. Le mot dragon ne devait pas sortir de ta bouche pour ne pas qu’il te prenne pour un fou. Oui, il y avait une sorte de dragon en particulier qui te venait en tête parce qu’ils disparaissaient aussi, mais ils crachaient de l’acide. Enfin, tu continuas pour ne pas que ça fasse trop étrange. « ... qui pouvaient faire la même chose. » C’était assez bien rattrapé, mais tu ne voulais pas paraître aussi bête que tu ne devais déjà l’être, après tout. Il était quelqu’un de très gentil pour te parler de ces petites bêtes. Tu aimais énormément découvrir de nouvelles espèces et ces petits caméléons te fascinaient tellement, maintenant que tu avais un peu plus de documentation à leur sujet. « Oh, je... va falloir que tu m’aides, alors. » dis-tu à Noam lorsqu’il t’annonça qu’il y en avait un qui voulait bien venir se poser sur ta main. Tu souris lorsque la petite créature toucha ta peau. « Ça chatouille. »

_________________
free as the wind
sometimes it all gets a little too much, but you gotta realize that soon the fog will clear up, and you don't have to be afraid, because we're all the same, and we know that sometimes it all gets a little too much ▬ a little too much; shawn mendes
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Noam P. Samuels

Nombre de messages : 437
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   Lun 18 Juin - 1:23





Noam continuait d'observer la petite bête posait sur le bord de sa main, quand une fois de plus, son interlocuteur, prévenant, s'excusa de poser autant de questions. Noam sourit, son regard toujours tourner vers l'animal. "Je n'ai rien d'autre à faire de toute façon donc ne t'en fais pas va, c'est un plaisir." Un bref instant, les yeux de noam firent voiler d'un film argenté et sa vue se fit trouble, un faible, mais toujours douloureux souvenirs de raiponce, toujours disparu traversa son esprit. Même après tout ce temps, ses souvenirs d'antan continuait de lui percer le coeur, noam à souvent entendu ou lu des humains disant que le temps était le meilleur remède pour oublier, mais le jeune homme n'était pas sûr que cette phrase s'appliquait dans son cas, à aucun moment il n'eu l'impression que la douleur avait diminuée.

Le caméléon, toujours sur la main de noam, lui gratifia une légère pression de griffe pour sortir le jeune homme de ces pensées sombres. Harvey ne savait pas vraiment quoi faire face au désir du petit animal à communiquer avec lui, noam encouragea le jeune garçon d'un signe de tête en amenant son bras plus près du sien. Le caméléon décidant alors de changer de "porteur" et grimpa sur la main de son admirateur. "Je crois que tu viens de t'en faire un ami Harvey. Nous ne grimpons que si on estime que la personne en vaut la peine." Dans sa fougue, noam ne remarqua pas qu'il venait de parler comme s'il était encore une de ses petites bêtes là et continua de plaisanter sur le fait la petite bête était peut-être tombée sous le charme du jeune Harvey. "Je passe de temps en temps à l'animalerie, désolé si on c'est déjà croisé, souvent je fonce directement voir ces petites bêtes" noam désigna de son menton la petite créature verte toujours agrippé à la main de son interlocuteur, dans sa tête noam rajouta aussi qu'il repartait généralement vite, ne trouvant évidemment aucune trace de raiponce dans les parages, mais ça, c'était son secret. Même s'il aurai pu demander à Harvey s'il avait déjà croisé une fille blonde, joviale au grand vert, sa timidité et sa peur d'entendre une nouvelle fois une réponse négative suffit à lui clouer les lèvres.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (pv noam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Quand rien n'est prévu, tout est possible.
» IV.01 - Quand tout semble aller pour le mieux.
» Caverne de Nascien vs Gorges d'Uther
» Plus on prend de la hauteur, plus on voit loin. ||Feat. Herby [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Spacegreen Cross :: Green Park-
Sauter vers: