Partagez | 
 

 RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Sam 2 Sep - 2:49


Rattrapez ce lapin !

nom d'une carotte ! ⊹ Y’avait une semaine de cela, un petit lapin était arrivé dans l’animalerie. Le problème avec lui, c’est qu’il était pas trop prêt à se faire adopter parce qu’il avait des besoins plus particuliers. Donc, ils étaient en train de débattre de quoi faire avec lui, surtout avec sa blessure. Tu le regardais avec ses petits yeux tous ronds et endormis. Le manoir n’était pas trop restreint de ce côté-là. Et puis, tu savais qu’avec Belle et Moana, ce lapin ne serait pas trop dérangeant. Tu pouvais pas lui résister. Il était trop mignon et il faisait pitié avec son bandage. « Je peux le prendre sans problème, » tu leur as dit. « T’es sûr Harvey ? » Mais oui ! C’était un lapin, pas un monstre. T’avais affronté des dragons plus féroces que ce petit spécimen tout mignon et tout calme. Tu as lu un tas de choses sur les espèces de ce monde et ce n’était pas celui-là qui allait lui faire peur, évidemment. « Mais oui, ne vous inquiétez pas. » Après ton quart de travail, tu as pris la cage et tu l’as emmené dans le dortoir. T’as appris tout ce que tu devais savoir pour s’occuper d’un petit lapin comme ça. Ce n’était pas sorcier, par Thor ! Cela faisait donc une semaine que ce petit bout était dans ta chambre et qu’il était en sécurité. Il allait bientôt pouvoir regagner l’animalerie. Il n’avait causé aucun dégât... jusqu’à ce fameux soir où t’es revenu parce que tu avais besoin de t’aérer l’esprit. Puis, lorsque tu entras dans la chambre : le lapin était sorti de sa cage ! La panique s’installa dans ton organisme. Oh non ! Où pouvait-il bien être ? Ni Belle, ni Moana était dans le dortoir, ce soir-là. Alors, tu ne pouvais pas savoir comment la cage s’était ouverte d’elle-même. Du moins... c’est ce que tu croyais. Bref, tu ressortis de la chambre aussitôt que t’étais entré dedans et tu regardas dans le corridor. Heureusement, il était pas trop malin, le petit. Lors de son échappement, il avait laissé un peu de paille de sa maison, laissant des traces derrière lui. « C’est pas vrai... » t’es-tu exclamé en voyant la piste aller jusque dans la cuisine. Le petit sournois se tenait devant la porte, son nez remuant. Tu le regardas dans les yeux avant de t’approcher doucement. Ta stratégie allait marcher, c’était sûr à cent pour cent. Une pas de plus et... PAF ! Tu t’es pris la porte de la cuisine en plein visage à la place, ce qui a fait en sorte que la bête est entrée dans la pièce. T’étais pas au bout de tes peines, avec ce lapin, finalement... ! Pour le moment, tu savais pas trop comment faire pour entrer sans faire un autre dégât, surtout que la porte t’avais laissé un petit bleu sur le front. Donc, t'étais allongé là, devant la porte, essayant de remuer tes méninges pour trouver une solution à toute cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Lun 4 Sep - 16:16


Rattrapez ce lapin !


nom d'une carotte ! ⊹ Si on lui avait dit qu’il allait devoir suivre un lapin blanc, il aurait jubilé. Merveilleux ! Scandaleux ! Ce n’était pas le lapin à corset rouge, mais c’était tout comme dans son esprit illuminé. En le voyant passer, Madison avait les yeux arrondis, cet éclat de folie enjouée dans son regard. Ce pauvre lapin ne se rendait pas compte que venir à la rencontre du fou dans la cuisine, de plus équipé d’un couteau de boucher parce que monsieur se faisait à manger, c’était dangereux. Très dangereux même. Pas de pitié pour les croissants ! Encore moins pour les queues en pompon ! Les lapins blancs, c’est le mal. C’est celui qui vous conduit droit dans le pays de la folie aux pieds de l’affreuse Reine de Cœur. C’est celui qui est toujours en retards, vous menant à la mort avec cinq minutes de sursis. Il déteste les retardataires, surtout quand ils ont la chance de voir le temps défiler sous leurs yeux ébahis et éberlués. Il n’avait pas spécialement prévu de se montrer menaçant de base, pointant son couteau tel une épée. En garde ! Petit être trop mignon pour être honnête, ta dernière heure à sonner ! Il n’est jamais bon de surprendre le Chapelier Fou en pleine cuisine pour préparer son thé et ses petits gâteaux. Précieux thé, merveilleux thé. Plus efficace auprès du fou pour calmer ses ardeurs. Hors, là, ses ardeurs brulaient d’un braisier dément. Assassin ! Non, pas du tout. Ils étaient seulement plusieurs dans sa tête. Et colère se montrait plutôt remuante ces derniers temps depuis que frustration avait pris des vacances. Il n’aimait pas ce manoir, il n’avait toujours pas retrouvé son merveilleux compère Lièvre et dans tout ça, un lapin était entré dans la cuisine ! AH ! Ca le rendait toute chose. Levant le regard en l’air, ne prêtant pas attention au son d’une personne qui se vautre derrière la porte, Madison avait lancé un des couteaux qui rasa les oreilles tendues de la petite bestiole, venant se planter sur les pourtours en bois de la porte. « Arrière vile créature !! Arrière !!! Tu vas gâcher le gout de mon thé !! Va-t’en où tu passes à la casserole ! ». Chapelier n’aime pas les lapins blancs, par contre qu’est-ce qu’il adore les lièvres. Ce n’est pas la même chose, non ! Bien sûr que non, c’est plus grand, plus fou, plus vif, moins mignon et innocent. Oh, que son ami lui manquait affreusement, ne pouvant partager ses moments de folies et ses anecdotes qu’au mur de sa chambre. L’innocence fait tout, l’innocence est un masque tout comme le sien était la folie. Cette vile créature comme il l’avait si bien appelé avait pris peur –quoi que de plus normal- quand le couteau était passé violemment au-dessus de sa tête, détalant à toute vitesse pour aller se cacher sous les meubles. Décision qui s’avère être très sage si vous voulez mon avis. Madison s’était remonté les manches, déterminé à le faire sortir d’ici, prenant un autre couteau. Si vous voulez mon avis, le propriétaire à tout intérêt à intervenir parce que s’il ne fait rien, ce soir : c’est lapin à la moutarde.


Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Jeu 7 Sep - 20:41


Rattrapez ce lapin !

nom d'une carotte ! ⊹ Il fallait que tu réagisses... et vite ! Un lapin en liberté dans ce grand manoir, c’était pas bon signe. Et encore fallait-il que tu le remettes dans sa cage parce que ce n’était pas sa maison. On devait lui trouver une bonne famille, mais pas de cette façon. Et puis, tu commençais à penser que la guérison de ce lapin se passait de manière merveilleuse, finalement. Il était capable de t’éviter et de galoper comme bon lui semblait, alors sa blessure était peut-être finalement guérie. Mais ce n’était pas le temps d’y penser, tu devais te relever, malgré la douleur à la tête que tu venais de recevoir pour essayer de trouver une autre stratégie pour remettre ce lapin dans sa cage une bonne fois pour toute. Le coupable importait peu, il devait simplement revenir là où il était initialement, c’est-à-dire, dans le dortoir dans son habitat. Bref, tu t’es relevé et t’es allé chercher un peu de foin, sachant que ça pouvait être une manière de le faire venir à toi facilement. C’était pas un dragon, mais qu’est-ce qu’il s’enfuyait vite, quand même ! Malgré tout, tu ne laissais pas tomber et tu as pris ton courage à deux mains. Il était inoffensif, mais rusé. Fallait faire pareil. Tu étais habitué et tu devais avouer qu’il manquait un peu d’action à Fantasia Hill. Pas de dragons à découvrir ou ta vie en danger. C’était plutôt tranquille. Tu te contentais de lire des aventures, mais dans les livres, ou en regardant une série. Bref, tu faisais avec ton imagination. Cette situation te mettait à nouveau dans le vif de l’action et t’adorais ça. Tu détestais pas du tout.
Sauf qu’en entrant dans la cuisine avec ton foin, tu t’attendais à tout... sauf à voir ce type avec son couteau qui pointait vers le lapin en question. Tu ne savais pas trop si tu devais en rire ou simplement en être traumatisé. Mais ton sérieux se reprit. « Attendez ! » t’écries-tu. « Il ne faut pas qu’il passe à la casserole, il faut simplement qu’il retourne dans sa cage... ! » Tu ne savais pas pourquoi, mais le type devant toi avait pour idée de le manger. Bon sang ! C’était pas sa journée, à cette pauvre bête. Tu devais lui faire comprendre que ce n’était qu’un malentendu. « Il était dans sa cage, mais quand je suis revenu, il s’était échappé... Il est plus rusé que ce que je ne croyais ! » Tu essayais de lui expliquer qu’il ne devait surtout pas le manger. Et puis, sinon c’était toi qui aurais des ennuis. Tu serais dans l’obligation d’expliquer le tout à tes collègues, chose qui ne te tentait pas particulièrement. Alors, avant que ton interlocuteur ne fasse quoi que ce soit, il y avait deux options qui s’offraient à vous : travailler en équipe pour le rattraper et aller le mettre dans sa cage ou... faire cavalier seul et puis, continuer toute cette pagaille. L’option numéro une était à privilégier, bien entendu. « Comme vous semblez être un expert... vous m’aideriez à l’attraper ? » demandas-tu avec un petit sourire.


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Dim 17 Sep - 12:35


Rattrapez ce lapin !


nom d'une carotte ! ⊹ Bien sûr que non, ce n’était pas bon du tout ! On ne sait pas ce qu’un lapin blanc peu ramené derrière son petit air tout gentil et tout mignon. Peut-être une vieille femme moche adepte de la décapitation ! Brrr, rien que d’y pensait, ça lui donnait froid dans le dos. Quoi que…. Pourquoi s’inquiéter ? Il l’avait déjà perdu, la tête. Il avait déjà lancé un couteau, et il était prêt à recommencer si cela était nécessaire. L’air inquisiteur, l’éclat de folie dans son regard avait suivi le petit animal qui venait de se cacher sous le meuble. Mais c’est une blague ! Une facétie ! Ah ! Madison semblait s’agiter comme une folle furieuse devant une araignée, hurlant avec toute la virilité du monde. Le son était entrecoupé, un peu de tenu tout de même. Non, un peu de contrôle de soi, ça serait plus approprié. Quoi que, il ne savait pas. Il semblait réfléchir. Ses yeux basculaient de droite à gauche, dirigés vers le ciel –du moins le plafond, hormis si une pelleteuse est venue démonter le toit en plus. Est-ce que les lattes en bois au-dessus de sa tête allaient lui donner une réponse ? Non. Par contre, celles sous ses pieds, oui. Du moins, ce qui demeurait sur les lattes du parquet en tout cas. Qu’est-ce qu’il fichait avec son foin celui-là, il espérait se faire une salade avec ? « C’est un monstre ! Une créature abjecte ! Il va crier qu’il est en retard et vous allez le voir détaler sur ses deux pattes arrière. Regardez ! » Il pointa du doigt le lapin qui remuait simplement son museau, osant passer ce dernier à l’extérieur tandis que le reste demeurait bien planquer sous le meuble. C’est qu’il se moque de lui en plus ?! Mon dieu, quel monstre en effet ! Quel petit insolent aussi ! Il profitait de l’incapacité de Madison à le pourchasser pour le narguer. C’était insupportable ! S’il avait son chapeau, il l’aurait surement mangé pour faire passer sa colère et ainsi, éviter de hurler à tout vent que ce lapin était insupportable. Il écoutait, quand bien même, un petit peu les explications du garçon qui avait eu le culot de l’interrompre pendant sa chasse au lapin. Et accessoirement pour le diner de ce soir. Lui un expert ? Il tapait doucement du pied, les bras croisés sur son torse. Un peu plus, et il pourrait mordre le garçon aussi en plus du lapin, le chapelier fou. Le fou tout court, il n’avait plus son chapeau. « Soldat ! Fermez cette porte ! Et posez ce foin dans l’évier ! La bataille ne fait que commencer ! ». Etait-il sérieux ? Ou pas du tout ? Aucunes idées, mais si on coupait déjà la seule issue pour sortir, cela faisait une chance en moins pour qu’il s’échappe. Madison s’était précipité sur l’autre porte menant à l’arrière-cuisine, fermant ainsi à deux toutes les issues.


Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Mer 20 Sep - 23:55


Rattrapez ce lapin !

nom d'une carotte ! ⊹ Peut-être que j’aurais dû finalement m’abstenir de vouloir aider, mais c’était plus fort que moi. Enfin, à cause de toute cette histoire, je me retrouvais avec un lapin en fuite dans le manoir et un drôle d’homme qui semblait vouloir en faire son repas principal pour manger. Cette situation relevait du plus ridicule que j’avais décidément jamais vu. Et encore. Avec Cogne et Crâne dur, j’en avais vu de toutes les couleurs, mais alors. Ce personnage était bien rigolo, je dois l’avouer. D’ailleurs, il me faisait bien penser à Crânedur avec toutes ces expressions et son ton mélodramatique. Cependant, il fallait que je reprenne mes esprits pour éviter que le lapin ne passe à la casserole parce que l’homme semblait persuadé de le manger ou faire de cette pauvre bestiole son prochain repas. Mais je savais que je devais peut-être justement entrer dans son jeu, si je voulais revoir la petite bête vivante. Bon, le personnage me semblait assez fou, sauf que c’était ma seule chance de pouvoir rattraper le lapin et le remettre dans sa cage. Il ne me restait plus qu’à espérer que le type ne me suive pas pour venir me le reprendre dans mon dortoir... ! Bref, il fallait que je me concentre, si je voulais lui donner une chance de vivre. Mon interlocuteur ne comprenait décidément toujours pas que ce n’était qu’un animal domestique en liberté et que toute cette histoire n’était qu’un piètre malentendu. J’ai soupiré. Je comprenais pas tout ce qu’il me racontait et pourtant... bon c’était aussi dû au fait qu’il semblait être dans son monde, mais quand même ! « En retard pour quoi ? » demandai-je, tout en fronçant les sourcils. Peut-être devais-je entrer dans son jeu, après tout, si je voulais le convaincre de ne pas faire un gigot de lapin avec mon occupant de chambre pour la soirée.
Bref, je ne savais pas trop comment réagir. Je me sentais comme au cinéma ou dans une pièce de théâtre. J’avais déjà un rôle prédéfini dans la tête de ce type et bon, j’avais pas trop le choix de suivre ces commandements. Je déposai le foin dans l’évier parce que je savais que le lapin ne pourrait pas y résister. Tant que ça ne faisait pas trop de dégâts... « C’est fait ! Après, qu’est-ce qu’on fait ? » Instinctivement, j’ai mis main en billet sur mon front, comme les soldats. J’embarquais peut-être un peu trop dans le jeu, mais si c’était mon seul moyen de m’en sortir... J’avais surtout le pressentiment que le pauvre lapin en avait eu peur et que ce n’était pas gagné d’avance. Surtout que le type fermait vraiment toutes les issues à clé. « Eumh... vous savez, on doit respirer aussi. C’est pas pour le lapin, mais on ne peut pas se permettre de... eh bah manquer d’air. » Cette idée de ne pas pouvoir sortir me mettait un peu mal à l’aise, mais bon, pas moyen de le faire changer d’idée, décidément.


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Ven 6 Oct - 15:17


Rattrapez ce lapin !


nom d'une carotte ! ⊹ De toute façon, fallait avoir un grain aussi pour vouloir supporter et aider un fou. Deux grains finalement si on doit compter les deux tâches séparément. La possibilité même de laisser ce lapin partir de la cuisine en vie n’effleurait même pas l’esprit de Madison. Non, pour lui, ce n’était à casserole, point final. Est-ce que ce lapin allait les aider en retour ? Non, bien sûr que non ! Donc c’était de bonne guerre. Il lui prêtait la mort, il allait la lui rendre. Comment peut-on prêter la mort ? De la même façon qu’on prête l’âme au diable. Par un échange de bon procédé. Il s’égare une nouvelle fois dans un raisonnement qui n’avait foutrement rien de logique. Le chapelier était en bonne voie cela dit : il avait reposé son arme. De toutes évidences, c’était un fou qu’il allait devoir se coltiner. Le point de vue est valable dans les deux sens. Il était fou de ne pas savoir pour quoi ils allaient être en retard : l’heure du thé avant toute chose ! Le brun s’était retourné brutalement vers son invité, le doigt tendu en guise de ponctuation. « Pour le thé ! C’est l’heure du thé ! C’est toujours l’heure du thé ! Et des décapitations aussi. Tu ne sais vraiment rien toi ! ». Madison était outré, fâché, offusqué par une telle question. Le temps ne courrait pas assez lentement pour devenir saisissable. C’était toujours une course de haut-niveau, et rattraper le temps qui court était un espoir aussi infondé que celui qui disait que toutes les bonnes choses avaient une fin. Vous ne comprenez rien ? C’est tout à fait normal, c’est ce qui se passe dans la tête du chapelier fou. C’est à ne rien n’y comprendre, toujours à extrapoler des idées au point de se perdre à l’intérieur. Il avait ordonné –et le mot est faible- à ce… Garçon dont il ignorait le nom de se débarrasser de son foin et subjectivement de se préparer à ce qui pourrait être la plus grosse bataille de sa vie. Bien entendu, il était loin d’être au courant que ce même jeune homme avait affronté des dragons. Et que c’était difficile en matière de bestiole de faire plus dangereux. Mais, en creusant bien, on trouve toujours pire. Il avait fermé toutes les issues dans la précipitation et une fois ceci fait, son regard demeurait figé en direction du meuble où se tapissait le rongeur. Écoutait-il son partenaire d’infortune ? Non, pas du tout même. Et pour se faire une idée sur son degrés d’attention, il suffisait d’écouter la réponse qui suit. « Passes-moi le chalumeau. » Que comptait-il faire ? Oh trois fois rien, foutre le feu à la cuisine. Aux grands maux, les grands remèdes ! En mettant le feu aux fesses de l’animal, ce dernier allait bien finir par sortir de sa tanière. Une fois fait, son propriétaire n’aura plus qu’à le cueillir avant que ça ne soit Madison qui lui mette le grappin dessus. Pour le reste, faudra aviser. Manquer d’air n’allait pas être le premier souci d’Harvey. Disons plutôt qu’il allait devoir se concentrer sur un autre problème : raisonner le chapelier fou. Et ça, c’était sans doute la tâche la plus difficile dont il pourrait avoir à faire. Voyant que ça n’arrivait pas ce chalumeau – qui n’était autre que ces briquets typique de cuisine pour allumer le gaz sans risque de se bruler avec une allumette, Madison avait cessé de trépigner sur place et ouvrit le tiroir où il était entreposé pour s’en saisir. Ni une, ni deux, il avait attrapé une poigne de foin pour allumer le bout à défaut d’avoir du journal sous la main. C’est la première fois qu’il allait faire un barbecue, il était tout excité ! Bien que l’endroit n’était pas vraiment le plus approprié, on est d’accord. En faites, arrêtez-le s’il vous plait.
HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Dim 8 Oct - 23:58


Rattrapez ce lapin !

nom d'une carotte ! ⊹ L’heure du thé, hein ? C’était quoi ça ? Je veux dire, est-ce que c’était une coutume d’ici dont je n’avais pas entendu parler ? J’avais lu tellement de choses que je ne savais pas ce qui s’était passé, vraiment. Alors, j’étais à la fois confus et déconcerté par ces nouvelles coutumes. C’était pas du tout dans mon registre, faut dire, mais bon, ce type avait l’air de savoir ce qu’il faisait et de ce que j’avais compris, il était un expert en la matière. D’habitude, c’était moi qui élaborait les plans avec l’équipe de dragonniers, mais il faut dire qu’en ce moment, j’étais légèrement rouillé en matière de leadership. Je n’avais pas d’équipe à piloter, rien à faire. Je devais me débrouiller tout seul. Alors que je vivais plutôt avec d’autres gens autour de moi. Je me voyais mal agir en solitaire, bien que j’avais réussi à le faire avec un dragon en gardant bien mon secret, faut bien l’avouer. Ce type était vraiment étrange, mais j’avais besoin de son aide, je devais bien me faire à l’idée qu’il était là au mauvais endroit au bon moment. Cependant, je devais tout faire pour éviter qu’il dévore mon pauvre lapin qui ne demandait qu’à être en rétablissement temporaire au manoir. Je levai mes mains au ciel, histoire de lui faire comprendre que je ne voulais pas me mettre dans son chemin, mais que je comprenais vraiment rien. « Vraiment monsieur, désolé, mais je viens pas de ce monde et je suis nouveau, alors l’heure du thé, je connais pas. » Je savais ce que c’était que du thé, mais pour le reste... j’avais aucune idée de ce que c’était. Alors que je fermais tout à clé, il me demanda un chalumeau. Au risque d’être un grand inculte, je ne savais même pas ce que c’était bon sang ! Sérieusement, la vie ici, c’était assez compliqué merci. J’essayais de comprendre tout ce qui se passait et tout ce que mon cerveau me disait, c’était de suivre les ordres. Je cherchai alors dans les tiroirs, mais le bruit avait dû faire bouger le lapin, lorsque je vis sa queue ronde. « Il est là ! » m’exclamai-je. Pas besoin de chalumeau ou je ne savais quoi. Il fallait simplement un peu de bon sens et hop ! Mais j’avais sûrement parler trop vite qu’il s’était caché en-dessous de l’armoire. Mince ! Ce n’était définitivement pas mon jour de chance et je devais absolument le remettre dans sa cage, si je ne voulais pas perdre mon emploi. Je cherchais alors le foin que j’avais déposé quelque part, il y a quelques instants. « Vous avez une carotte ? Ou avez-vous vu mon foin ? C’est la meilleure façon de l’attirer, tout ce bruit doit l’avoir effrayé. » Oh, si seulement cet épisode pouvait se terminer. J’étais fatigué et épuisé. Je voulais absolument aller me reposer et mettre la cage sous clé pour ne plus jamais revivre cette foutue expérience.


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Sam 4 Nov - 13:02


Rattrapez ce lapin !


nom d'une carotte ! ⊹ Madison regardait le jeune homme avec un semblant d’air outré, se demandant s’il ne se moquait pas de lui. Et quand même, que ça soit le cas ou non, ça ne changerait rien du tout puisqu’il avait pris un faux-départ avec le Chapelier. Comment ça, c’était un peu abusif pour une histoire de thé ? Parce que Madison était connu pour faire dans la dentelle peut-être ? Offusqué, encore plus quand ce dernier l’appelait Monsieur comme s’il faisait face à son grand-père, il tâchait de faire de son mieux pour ne pas hurler et le terroriser. Non parce que si la crevette se met aussi à se cacher sous le mobilier, ça va devenir rapidement pénible. Qui est la crevette ? Le gringalet brun qui pleurait son lapin, pardi ! Il ne savait même pas comment il s’appelait, il ne s’était pas présenté. Il était nouveau, c’est bien ce qu’il venait de dire ? Eh bien raisons de plus pour qu’il se présente. Ou peut-être pas cela dit ? C’est vrai que ça serait une pure perte de temps puisque Madison ne retient jamais ledit temps. Les secondes sont précieuses, ça serait dommage de gâcher. « Madison ! Ou Mad ! Mais pas Monsieur ! Et arrêtes de me vouvoyer. Il faudra que je te montre alors ce qu’est l’heure du thé. Non-non, sans Lièvre, ce n’est plus vraiment l’heure du thé. L’heure du thé est morne, triste et sans intérêt ». Il ne perdait pas cette vivacité dans cette description où il y avait des montées en flèches entre bonheur et malheur. Le lapin donc ! Il allait s’y perdre avec toutes ses interrogations. Madison avait presque bondit à cette exclamation. « Où ça ? Où ça ?! » Hurlait-il, terrifié par une petite bête à poil blanc et à queue en pompon. Il avait allumé le chalumeau dans l’excitation, manquant de bruler le col de sa veste ou de sa chemise en ramenant ses mains contre son torse. Non ! Les lapins sont définitivement des créatures du malin à se planquer ainsi sous les meubles. Ils pourraient déplacer les meubles cela dit. « Pourquoi une carotte, t’as faim ? ». L’idée même de l’amadouer ne lui avait même pas traversé l’esprit. Jusqu’à ce qu’il lui réclame encore son foin. Foin, foin, foin, il en fait une obsession sur le foin. « Dans l’évier, ou à la poubelle. Sinon y a des carottes dans le troisième placard de gauche en partant de la droite, au fond, sixième étagère ». Assez clair ? Non, et c’était tout à fait admissible comme remarque étant donné qu’il ne savait pas donner une indication claire et concise. Mais, il était curieux de voir comment il comptait faire. Croisant les bras avec toujours son chalumeau dans une main, Madison sondait le moindre fais et gestes de son compagnon de galères en relevant un sourcil.


Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Lun 6 Nov - 1:09


Rattrapez ce lapin !

nom d'une carotte ! ⊹ J’avais parfois du mal à le suivre dans toutes ses explications, tellement il allait vite et j’en perdais parfois la tête. Disons que je me contentais de suivre ses ordres et ses moindres consignes. C’était la seule façon pour moi de me sortir du pétrin dans lequel je m’étais embarqué. J’avais aucune idée de ce qui se passait, mais pourtant, je continuais bien à jouer le jeu. Je me disais toujours qu’il fallait que je retrouve ce lapin avant qu’il ne finisse dans la casserole. Il semblait assez sympathique malgré tout, même si j’avais aucune idée de comment il s’appelait. Enfin, pas encore... Après mon discours sur mon ignorance de l’heure du thé, il me dévoila son nom et me demanda d’arrêter de le vouvoyer. Bon, je voulais surtout être poli, hein. C’est ce que j’avais appris dans ce monde, on vouvoie quand on connaît pas la personne en question. Bref, j’étais encore un peu confus de ce qui se passait autour de moi, mais je continuais de jouer, malgré tout et d’embarquer dans le jeu de Madison. Je me disais que c’était peut-être aussi le moment pour moi de me présenter à lui ? Enfin, je savais pas si ça avait le moindrement de l’importance, mais bon. « Moi, c’est Harvey et... désolé de t’avoir vouvoyé, on m’a toujours dit de faire ça quand on connaît pas la personne. » Il me débita ensuite qu’il allait me montrer ce qu’était l’heure du thé. Je n’étais pas contre l’idée, après tout, j’aimais beaucoup apprendre de nouvelles choses. Peut-être que c’était quelque chose qui était coutume dans sa vie à lui, mais pour moi, l’heure du thé, je connaissais pas grand-chose de cette affaire-là. « Eh bien, je serais ravi que tu me montres ce que c’est. » lui répondis-je, tout en souriant.

Mais il fallait reprendre notre sérieux et continuer notre quête contre ce lapin fouineur qui s’était visiblement échappé par un quelconque enchantement... Ou simplement que quelqu’un a oublié de fermer sa cage. Belle et Moana n’étaient pas là, alors j’étais peut-être responsable de toute cette pagaille, finalement... Mais je n’étais même pas sûr que c’était moi qui avait eu à faire à une telle chose. Alors disons que j’étais persuadé que ce n’était pas de ma faute, à ce moment-là et que tout ce que je voulais, c’était ravoir ce lapin. Vivant, de préférence, surtout qu’il appartenait d’abord au refuge. Il semblait aller beaucoup mieux, d’ailleurs. On me l’avait confié pour qu’il puisse guérir, mais là, il était en pleine forme et pas à peu près. Après avoir demandé du foin ou une carotte, Madison me demanda si moi j’avais faim. « Non, pas pour moi... pour lui ! » lui dis-je, tout en lui pointant le lapin caché à quelque part. « Les carottes et le foin, ils adorent. C’est la meilleure façon de l’attirer vers nous. » Il m’indiqua ensuite l’endroit où y’avait des carottes et je m’activai immédiatement pour aller en chercher. Bingo ! Je revins et je mis les carottes dans une assiette, près du dernier endroit où j’avais vu le lapin passer. « Maintenant, faut attendre qu’il vienne chercher son repas... » dis-je, à Madison. Je croisais les doigts pour que ça fonctionne... !


Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Madison M. Jefferson

Nombre de messages : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Mar 14 Nov - 12:21


Rattrapez ce lapin !


nom d'une carotte ! ⊹ Cela va trop vite pour Petit Brun ? C’est tout à fait normal, c’est ainsi que fonctionne Madison. Le Chapelier n’a jamais le temps, ironique maintenant qu’il le possède. Il court, il débite, il vivifie ses propos et ses excentricités, pas étonnant qu’il en soit encore tout seul dans ce manoir depuis le temps qu’il était arrivé. C’est peut-être la perte de son chapeau et de son lièvre qui le rendait ainsi ? Loin, très loin de son petit confort habituel, de sa table en pleine air et de ses théières… Ça vous bouleverse un homme ce genre d’incident, vous ne trouvez pas ? Mais il serait peut-être temps qu’il réalise que le lapin sous le meuble de la cuisine n’était pas un démon parlant avec un gilet rouge. Tout juste un animal mignon et qu’il ne risquait rien de lui. Le dernier lapin blanc l’avait envoyé au casse-pipe, comment il a réussi à préserver sa tête ? Ah oui, de la même manière qu’avec Harvey actuellement –voyez qu’il écoute-, c’est-à-dire en étant totalement insupportable et incompréhensible. Il n’allait pas lui couper la tête pour le faire taire quand même ? Ses yeux verts s’étaient glissés sur le brun et son petit sourire malin. Dommage qu’il ne sache pas lire dans les pensées, ça lui éviterait de s’affoler. « Et bien ce “on” est un idiot. Il n’y a pas idées de donner cinquante ans de plus en vouvoyant un inconnu, il pourrait devenir très agressif tu sais. En plus, imagines si tu donnes cinquante ans à un octogénaire ? Ca deviendrait un fossile et ça serait une catastrophe ! ». Gros moment de débat théorique et de logique saugrenu, mais le chapelier était resté silencieux à propos du thé. Comme quoi, il n’était pas si fou et si borné qu’il en avait l’air. Il savait garder le silence sur certaine chose. Harvey ne devait pas prendre ce silence pour lui, surtout pas ! Disons que c’était la façon de Madison d’approuver et de désapprouver cette idée. Il semblerait qu’il se sentait un peu mieux maintenant qu’il ne le vouvoyait plus. Plus calme, plus serein, plus tranquille, il écoutait ! Il s’intéressait même ! D’où sa question au sujet de la soudaine envie de carotte de crevette. « Pourquoi le nourrir, ce n’est pas l’heure du diner ? » demanda-t-il presque outré par cette soudaine révélation. Comment ça nourrir un intrus dans la cuisine ? Il ne voulait pas lui installer une couche pendant qu’on y était ! Grommelant dans le col défraichi de sa chemise, Madison ne semblait pas très enclin à vouloir l’aider à rassasier cet animal. Il le regardait faire d’un œil, les bras croisés sur son torse et l’air d’un enfant boudeur. Il voulait le bruler, lui. Ça allait être drôle ! Un petit lapin en train de piailler sur le bucher … Non ? Non, apparemment, ça ne l’était pas. Attendre, oh mon dieu, qu’est-ce qu’il n’avait pas dit, là ? Et qu’est-ce qu’ils font en attendant ?! Le fou ne pouvait pas se résigner à patienter ainsi sans rien faire ! Alors, il lui vint une idée. Une illumination soudaine ! De base, il était dans la cuisine pour préparer son thé. Harvey ne connaissait pas l’heure sacrée du thé et le lapin allait mettre trois plombes à mettre son nez sur la carotte donc autant rendre les minutes rentables ! « C’est l’heure du thé !!! » s’exclama-t-il. Il faudra qu’il pense à mentionner que chez lui, c’est toujours l’heure du thé. Et oui, on ne refait pas les vieilles habitudes ! Surtout que la bouilloire qu’il avait mise à chauffer se mettait à siffler donc raison de plus pour se jeter dessus. « Tout est trop bien rangé dans cette cuisine, on ne s’y retrouve plus ! » pesta-t-il tout en préparant deux tasses et deux sachets pour verser l’eau dedans. Il avait collé l’une d’entre elles dans les mains d’Harvey qui lui faisait pitié à attendre après son lapin. Finalement, cette mésaventure va se terminer avec une pause thé et carotte pour le lapin.


Revenir en haut Aller en bas
les héros de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Harvey H. Haddock

Nombre de messages : 200
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   Dim 19 Nov - 3:56

Madison & Harvey

rattrapez ce lapin !

Dans ma tête, mon plan me semblait bel et bien irréprochable. Je dis bien... dans ma caboche de viking et d’ancien dresseur de dragons. J’avais toujours eu de bons plans... comme des mauvais, personne n’est parfait dans la vie, faut voir le côté réaliste des choses. Je suis loin d’être la définition de perfection, s’il en existe vraiment une. J’étais un peu idéaliste, mais j’approchais les animaux comme j’avais approché les dragons à Beurk et ça fonctionnait toujours bien, en théorie. Parfois même en pratique pour certains dragons et certaines bêtes. Cependant, j’avais appris qu’ici, il y avait deux catégories distinctes d’animaux : les domestiques et les sauvages. Ceux qu’on pouvait ramener chez nous, c’était souvent des domestiques. J’avais vu que des sauvages au zoo de ville et je n’y allais pas souvent parce que c’était trop cher. Je me contentais d’en approcher au parc, à l’animalerie ou à la clinique vétérinaire. J’avais foi en mon plan parce que j’avais beaucoup lu sur les lapins et les carottes. Et puis, un peu de compagnie, ça me faisait pas trop mal, surtout que Madison était en fait un peu excentrique, me faisait limite penser aux jumeaux, mais ils manquaient. Donc, il me rappelait cette compagnie que j’avais eu autrefois et je dois dire que ça me faisait un peu chaud au cœur. Eh oui, ça m’arrivait de jouer les sentimentalistes. Je dois dire que son aide avait été précieuse parce qu’il aurait tout bonnement pu ne pas m’aider, mais il l’avait fait. Mon plan me semblait bien infaillible dans ma tête et comme d’habitude, j’avais pas du tout évalué le plan théorique et la manière plus pratique de faire les choses... Mais je ne perdais pas espoir pour autant. « Bah... moi quand j’ai faim, je mange, peu importe l’heure qu’il est... » lui avouai-je bien franchement, avec une pointe de gêne. Oui bon, j’étais assez gourmand comme personne. Et comme j’avais pas horaire totalement régulier... je me trainais toujours quelque chose à manger.

Je dois avouer que vu comme les choses se présentaient, le lapin s’était peut-être endormi ou quelque chose dans le genre. Et puis, honnêtement, attendre n’avait jamais été dans mes cordes. J’attendais sans trop savoir ce que j’attendais et... ça en devenait très lassant. Lorsque Madison s’émerveilla pour me dire que c’était l’heure du thé, ça m’a un peu réveillé de mon idéal. Il fallait que j’ouvre les yeux : je n’étais pas un bon dresseur, ni un bon attrapeur de lapin. Je dus me rendre à l’évidence et puis... c’était l’occasion rêvée d’en apprendre davantage sur cette fameuse heure du thé. J’eus un petit sourire en coin. « Bien, alors... montre-moi ce que c’est, cette fameuse heure du thé ! Si je peux t’aider à quelque chose... » Je devais voir les choses en face, ce lapin était en train de gagner. Peut-être que je me distrayais que quelques instants, ça allait peut-être donner quelque chose. Madison semblait être prêt et sûr de lui, alors pourquoi pas ? J’aimais apprendre sur d’autres cultures depuis mon arrivée dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RATTRAPEZ CE LAPIN ! (pv madison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Civet de lapin aux épices
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Saturnin le Lapin
» Chaud lapin le papy...
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: L’Aile Nord :: Les Cuisines-
Sauter vers: