Partagez | 
 

 you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Charlotte C. D. Harington

Nombre de messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)   Jeu 1 Juin - 0:15


you, darling, are exactly who i was looking for
belle & charlotte


Parler devant une salle pleine d’étudiants, ça peut parfois être plus qu’épuisant. Il faut dire que même si vous faites un monologue pendant plus de trois heures et qu’aucune question n’est posé, votre énergie en prend un coup. J’ai été très flattée de voir que l’université voulait que je donne des cours et que je peux maintenant le faire à temps plein avec mon emploi au théâtre Julieta. Évidemment, cela demande une extrême précision dans mon horaire, mais rien n’est à mon épreuve. Je n’étais pas Cruella d’Enfer pour rien. Je détermine l’horaire de mes cours, je n’en n’ai pas énormément. Cela me permet de remplir la paperasse pour le théâtre. C’est normalement ce que je fais après un avant-midi de cours, mais me voilà au Coffee Nut pour prendre ma commande habituelle, un mercredi midi. Je prends toujours la même chose et il m’arrive de rester là, avant de retourner à mon prochain cours. Le mercredi, c’est toujours la grande course pour me rendre à mes deux boulots. Je n’ai pas trop le choix, ça rapporte énormément et disons que ça me permet de vivre dans mes propres moyens. Ce n’est pas trop mal comme emploi. Le midi, j’en profite pour aller décompresser avant mon prochain monologue de trois heures, en allant dessiner un peu et travailler sur mes croquis. Je me vide la tête, autrement dit. J’ai déjà bien assez de corriger des copies, de me donner en spectacle et de diriger un des théâtres les plus en vogue en ville qu’il faut bien que je me trouve une autre occupation pour ne pas virer folle. Après avoir pris ma commande habituelle du mercredi midi, je m’installe méthodiquement à la même table. J’ouvre mon téléphone. Pas de nouveau message. Rares sont les fois où ça m’arrive. Ce qui signifie que je peux déjà me mettre à dévorer mon sandwich chaud tout en me mettant à dessiner.
Et c’est au même moment que je la vois elle. De l’autre côté de la vitrine. Elle a une de ces démarches. Peut-être qu’elle est mannequin. Oh, mais d’après sa tenue et sa tête baissée, je ne crois pas. Mon radar m’indique qu’elle est l’idéale. Sa démarche et sa silhouette. Il faut que je me retienne. Évidemment qu’elle est magnifique et c’est exactement celle que je recherchais. Cependant, je sens qu’elle est assez timide. Rien qu’à voir comment elle se comporte en public. Je ne perds rien ou mon nom n’est plus Charlotte Harington. Alors qu’elle se dirige vers la table voisine. Je l’interpelle. Excusez-moi, vous êtes bien le mannequin qui est apparu sur le dernier numéro de Vogue, c’est ça ? Je sais bien que ce n’est pas elle, mais il me fallait à tout prix un moyen d’attirer son attention, pas bête du tout, n’est-ce pas ? Je suis affreusement désolée si je me trompe de personne, mais si c’est le cas, vous lui ressemblez... comme deux gouttes d’eau.
© BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Belle
avatar

Faites place à la vedette
Belle de Beaumont

Nombre de messages : 860
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)   Sam 3 Juin - 9:40


you, darling, are exactly
who i was looking for
charlotte & belle

Belle s’était échappée de la librairie un peu plus tôt que d’habitude pour pouvoir profiter du beau temps des derniers jours. Elle n’aimait pas particulièrement la chaleur étouffante mais sentir la caresse des rayons du soleil après tous ces mois d’hiver et de grisaille avait quelque chose de très agréable et d’apaisant. Rentrer aussi tôt au Manoir n’avait rien de bien engageant et la brunette avait un nouveau livre qui l’attendait dans son sac à mains. Alors elle a décidé de faire un détour par le centre-ville, s’arrêtant au Coffee Nut pour pouvoir prendre un smoothie frais et s’installer à une table dans la salle légèrement climatisée et peu bruyante puisque la plupart des clients s’étaient installés en terrasse. Une fois sa commande entre les mains, elle repère une table près de la fenêtre. Elle a toujours aimé les tables près des fenêtres : elle pouvait observer le monde sans en avoir l’air, elle pouvait profiter du beau temps sans se sentir accablée par la chaleur. L’univers semblait reprendre vie depuis quelques temps, alors que le beau temps chatoyait Fantasia Hill. Et la jeune femme trouvait cela intéressant, attrayant. Toutes ces histoires qui se déroulaient sous ses yeux. Toutes ces existences qu’elle rêvait de découvrir comme elle dévorait les pages de ses romans. Elle se sentait fascinée par tous ces gens qu’elle ne connaissait pas – qui étaient de ce monde, véritablement. Elle aurait aimé avoir le courage de les aborder, de leur faire la conversation. Elle aurait aimé avoir la force de se faire des ami(e)s pour pouvoir profiter de la vie comme tous les autres.

Elle sirote lentement une première gorgée quand la forme d’une silhouette longiligne attire son regard. La dame est belle, presque majestueuse. Elle a de grands yeux un peu fatigués mais brillants comme si on avait déposé des pierres précieuses dans ses pupilles. Belle reste immobile, comme figée devant tant de prestance. Elle a toujours été admirative de ces femmes fortes qui n’ont peur de rien alors qu’elle, elle avait peur de tout. Elle aurait aimé pouvoir leur ressembler, même un peu. Juste pour se sentir capable de tenir tête à Narcisse pour une fois. Juste pour se faire entendre. Belle, confuse, se sent rougir jusqu’à la racine de ses cheveux lâchement attachés en un chignon. Elle ne comprend pas ce que cette inconnue semble vouloir lui dire mais il est certain qu’elle doit se tromper de personne. « Vogue ? laisse-t-elle échapper, la voix faible. Je suis désolée, je ne pense pas être celle que vous recherchez… » Belle n’était pas mannequin, encore moins en photo dans un magazine dont elle ne connaissait que vaguement le nom. La brunette n’avait pas le physique parfait de ces demoiselles qu’elle avait pu apercevoir quelquefois sur des affiches publicitaires. Elle n’avait pas leur confiance, leur audace. Un peu gênée, elle détourne le regard un instant sans pouvoir résister à revenir trouver les grands yeux inconnus comme si la femme avait ce quelque de magnétique dans son aura. « Je ressemble à un mannequin connu ? elle demande, innocemment, tout en se demandant comment tout ça été finalement possible. »

_________________

runnin’ home to you


Dernière édition par Belle de Beaumont le Ven 16 Juin - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
les vilains de pixie
avatar

Faites place à la vedette
Charlotte C. D. Harington

Nombre de messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)   Ven 16 Juin - 17:13


you, darling, are exactly who i was looking for
belle & charlotte


Avec tout ce qui se passe dans les prochaines semaines et les examens à préparer, j’ai besoin de cet endroit pour relaxer. Bon sang, une chance que j’ai mon Noam qui a toujours ma commande prête à l’heure. Je reste à l’affût de toutes les sortes de modes qui peuvent sortir et je me tiens à carreaux. Sauf quand il s’agit de conduire, les Américains sont de vraies plaies. Je me fais toujours arrêter pour quelconque raison. Et puis, pour oublier tous les problèmes, mieux vaut que je me tienne la tête occupée quoi. Sinon, je risque d’avoir des ennuis plus graves avec la justice, ce que je ne veux absolument pas revivre. Deux fois, c’est trop. Alors, me voilà dans un nouveau monde avec une nouvelle occasion de triompher à ma manière. Évidemment, ce n’est pas la même chose ou le même mode de vie. Mais je vis assez aisément dans cette tenue de professeur et de directrice. Et en plus, ce sont deux professions qui me donnent du pouvoir. C’est excitant de pouvoir revenir aux bases. Même si les étudiants peuvent être de vrais morons, j’assume toujours en étant très polie et parfois très stricte. Les règles sont là dans mes classes pour une raison. Certains ont le don de me faire perdre patience pourtant. J’ai simplement envie de leur enlever des points pour leur insolence. Ce sont dans ce genre de moment que je me rends compte que les choses ne changent pas. Malgré mon âge, il y en a qui veulent toujours avoir plus haut que ce qu’on peut leur offrir. J’étais peut-être aussi pointilleuse, mais quand les points étaient donnés, c’était ça un point c’est tout, on en reparle plus, voilà.
Lorsque je vois cette jeune fille, je sais que je ne peux pas manquer cette opportunité, elle est trop forte pour que je passe à côté. Alors, après avoir fini de déguster mon déjeuner, je me dirige tranquillement vers elle. Bien sûr que je peux pas simplement arriver à côté d’elle et lui dire tout mon baratin. La carte du mannequin connu passe à toutes les fois que je croise quelqu’un que je veux. Eh oui, je pense à tout dans mon esprit avant d’approcher ou de faire un pas important. Vous savez, il faut savoir faire tourner les choses à son propre avantage, lorsqu’on en a l’occasion. Et rencontrer une jeune femme aussi bien formée, ça ne se fait pas tous les jours, croyez-moi. Je sais bien que ce n’est pas elle. Mais à ce que je vois, mon plan n’a pas totalement échoué. Oh, mais pourtant, je vous assure, vous lui ressemblez comme un reflet dans un miroir. Je lui lance un petit sourire. Je peux ? demandai-je, tout en pointant la chaise en face d’elle. Après avoir eu son accord, je m’installe avec mon sac à main que je dépose soigneusement sur le sol. Évidemment, je la scrute un peu et plus je la vois, plus je la trouve parfaite pour tout ce que j’imagine des croquis de certains de mes élèves les plus doués de ma classe. Certains ont souvent cette chance de pouvoir avoir quelques atouts. Vous êtes simplement parfaite, vous le saviez ? Peut-être pas, jusqu’à maintenant. La plupart des jeunes filles que je croise sont toutes de la même allure qu’elle, alors.

© BLACK PUMPKIN


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle
avatar

Faites place à la vedette
Belle de Beaumont

Nombre de messages : 860
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)   Ven 23 Juin - 9:24


you, darling, are exactly
who i was looking for
charlotte & belle

Elle ne savait absolument plus où se mettre. Belle n’avait pas l’habitude d’être remarquée – elle n’en avait pas l’envie non plus, en vérité. Elle détestait les regards un peu curieux qui se posaient sur elle comme si elle débarquait d’un monde inconnu, comme si elle n’était pas comme tous ces autres qui vivaient ici. Quelque part, elle venait bien d’un autre monde mais ceux qui l’accompagnaient au Manoir devaient connaître ce sentiment d’étrangeté. Ce sentiment de ne pas appartenir à ce monde et d’en être intimidé. Alors chaque fois que quelqu’un l’observait un peu trop fixement, elle sentait ce nœud au creux de son estomac qui semblait vouloir lui dire que les gens la pensaient bizarre et étrange. Pas comme les autres. Et même si le sourire de cette inconnue lui semble apaisant, la brunette ne peut s’empêcher de rougir comme une pivoine et de se sentir parfaitement mal à l’aise. Une mannequin, quelle idée. Belle n’était pas une mannequin. Elle ne l’avait jamais été et ne le serait jamais. « Ou-oui, la place est libre, elle bégaye alors que la main gracile montre la place vide à sa table. » Belle n’avait pas fait attention à cette chaise vide avant. Elle n’avait pas remarqué qu’elle était seule – encore une fois. La jeune femme ne se sentait jamais triste d’être seule ; au contraire, il y avait quelque chose de rassurant à retrouver une certaine solitude – comme si la solitude avait été pendant longtemps sa seule alliée. Sa seule amie. Et elle ne peut s’empêcher d’observer cette femme, si belle, si gracieuse, qui s’installe à ses côtés en se demandant si elle ne s’est finalement pas trompée.

Parfaite. Le mot semble incongru à Belle tellement il lui paraît loin de la vérité. Bien sûr que non, elle n’est pas parfaite. Elle est loin de l’être. Si elle l’était, Narcisse ne se comporterait pas ainsi avec elle. Si elle l’était, elle le rendrait heureux et le comblerait. La jeune femme offre un léger sourire entre triste et timidité avant de détourner pudiquement le regard. « Je ne suis pas parfaite, murmure-t-elle sans même savoir si elle sera entendue. Mais c’est très gentil de votre part, merci pour ce compliment. » Ce compliment dont elle ne sait que faire tellement elle se sent malhonnête de l’accepter sans rien dire. La dame pouvait trouver des filles mille fois plus jolies qu’elle, mille fois plus intéressantes aussi. Et pourtant, elle est à sa table. Elle est là, avec elle. Avec Belle. « Je m’appelle Belle. Et vous ? » Elle n’était pas certaine que ce soit la meilleure façon d’entamer une conversation mais puisque l’inconnue semblait vouloir rester un peu, autant savoir son prénom. « Vous semblez bien connaître les mannequins, vous travaillez dans la mode ? elle demande avec curiosité. C’est pour ça que vous m’avez confondue avec quelqu’un dans un magazine ? » Belle trouvait encore cette pensée complètement farfelue. Elle avait déjà vu ces femmes dans les magazines – et elle ne leur ressemblait pas du tout. Elle n’était pas aussi grande, aussi mince qu’elles. Elle n’était pas non plus aussi jolie. Et surtout, elle aurait détesté s’exposer ainsi devant l’objectif d’un photographe.


POST-SCRIPTUM :
 

_________________

runnin’ home to you
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you, darling, are exactly who i was looking for (charlbelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice Darling
» Roses are red, the sky is blue, oh my darling.. I love you... | Nausicaa.
» Carnet de Wendy Darling
» Wendy Darling - Qui veut que je lui raconte une histoire?
» cuz darling I'm a nightmare dressed like a day dream ☆ (astrid)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Bretzelburg Avenue :: Coffee Nut-
Sauter vers: