Partagez | 
 

 (lou&judy) enquête d'une agression surprenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
S. Lou E. Wolfgang

Nombre de messages : 210
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Mer 10 Mai - 16:15


enquête d'une agression surprenante
lou & adélaïde




Le soleil sur sa peau, le vent agitant sa crinière et l'herbe fraîche sous ses pieds. L'instant était parfait pour l'ancienne louve qui profitait de la verdure du parc pendant son repos. Aujourd'hui, elle ne travaillait pas et après sa course matinale, la brunette avait décidé de profiter du beau temps, troquant la forêt contre la verdure du parc. Vêtu d'un short en jean et un débardeur, elle tenait ses chaussures en mains tout en marchant tranquillement. Elle avait bien fait le tour du parc plusieurs fois lorsqu'elle se retrouva au niveau du vendeur de hot-dog ambulant. L'eau aux babines, Lou en prit un avec le peu de papier vert ( l'argent ), qu'elle pensait parfois à avoir sur elle. Un sourire se glissa sur ses lèvres alors qu'elle regardait son en-cas être préparé. Cela lui donnait terriblement envie ! Et d'ailleurs à peine en main qu'elle l'avait engloutit avec appétit. C'était délicieux ! Ravie par son en-cas, Lou reprit sa marche.

Après un long moment, l'ancienne louve avait laissé tomber ses chaussures par terre avant de s'allonger dans l'herbe en toute tranquillité. Son regard ancré dans l'étendue bleu du ciel, un doux soupire échappa à la demoiselle. C'était absolument parfait. Elle se sentait plus elle-même que les journées qui avaient précédé. Alors, pour profiter de l'instant, elle ferma finalement les yeux. Quelques instants de paix où elle se sentait enfin bien, mais qui fut réduit à néant peu de temps après. Un grognement lui échappa alors qu'elle se redressait en ouvrant les yeux. Les sourcils froncés, la brunette regarda longuement autour d'elle et trouva l'objet qui l'avait extirpé à son moment de paix. Un ballon. Se relevant, elle attrapa l'objet et l'instant suivant, un homme s'était approché d'elle pour lui arracher le ballon des mains. Un nouveau grognement s'échappa de la gorge de l'ancienne louve, signe désapprobateur face à l'action de l'homme.

Le reste s'enchaîna rapidement. L'homme la traita de folle, puis de sauvage. Revoyant les événements de son arrivée, l'instinct prit le dessus sur la demoiselle et elle mordit l'homme. En guise de défense pour la faire lâcher, certainement, l'homme la bouscula en lui assenant un léger coup. Lou tomba à terre en grognant. Reprenant les anciennes habitudes, elle mordit de nouveau l'homme en guise de vengeance, mais également pour s'assurer une défense. Elle ne devait montrer aucun signe de faiblesse. Seulement, son attaque fut stoppée assez rapidement. Attachée par une chose étrange au niveau de ses poignets, Lou se débattit légèrement avant d'être traîner dans une voiture. La panique la gagnait doucement. Elle devait sortir de là ! Sa tentative de fuite fut un véritable échec alors que l'homme qu'elle avait mordu s'égosillait avec des ❝ je vous l'avais dit, cette sauvage est cinglée ! ❞

Sans qu'on lui laisse l'occasion de dire quoique ce soit, Lou se retrouva assise face à un bureau aux côtés de son agresseur. Des couinements quasiment animal lui échappaient alors qu'elle ne formait qu'une boule sur la chaise où on l'avait placé. Attachée dans ce lieu inconnu où les bruits étranges se succédaient, Lou se sentait terriblement perdue et confuse. Ses pieds étaient dans sa salle état à cause de ses tentatives de fuite et son regard était fuyant, à la recherche d'une issue pour partir d'ici.


©S a n i e (i) aslaug. & Zuz'


Dernière édition par S. Lou E. Wolfgang le Ven 16 Juin - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Judy
avatar

Faites place à la vedette
J. Adelaide-Casey Hopps

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Mer 31 Mai - 16:03

enquête d'une agression surprenante
— with S. Lou E. Wolfgang

Tous les matins, je me levais avec enthousiasme et un sourire illuminant mon visage. Cette nouvelle vie ne m’effrayait pas. Même Smee ne m’effrayait pas. Il m’agaçait, il avait même le don d’excéder et de me rendre un poil plus pessimiste mais c’était tout. Je ne me lassais pas de cette nouvelle opportunité même si Zootopie me manquait un peu, je devais bien l’avouer. En soi, Zootopie avait été un nouveau départ, une inconnue à l’époque et j’avais tenu bon, alors pourquoi baisserais-je les bras une fois à Fantasia Hill ? D’autant que dans cette ville, je n’étais pas un lapin, une proie parmi des prédateurs, non, j’étais une humaine parmi tant d’autres. Personne ne pourrait me juger là-dessus. Bon, par contre, j’avais toujours affaire à une crapule comme partenaire et il me voyait comme le lieutenant trop droite et trop honnête mais ça, c’était une fierté, une véritable qualité. Toujours le sourire aux lèvres, j’étais occupée dans le commissariat depuis ce matin. Je n’étais pas occupée sur le terrain ce jour-là mais ça ne m’empêchait pas de gérer des dossiers depuis mon bureau. Au moins, pendant ce temps-là, je n’étais pas dérangée par Smee. Tranquille. J’étais tranquille.

« Une agression dans le parc ? » Malgré le terme d’agression, vu le résumé qu’on m’en avait fait, ça n’avait pas l’air fou. Plutôt… original. Ce n’était pas si fréquent que ça de se faire mordre par un inconnu. Qu’à cela ne tienne, c’était une situation à désamorcer comme n’importe quelle autre situation de tension. J’avais à peine eu le temps de ranger les dossiers sur lesquels je travaillais qu’on m’amenait les deux intéressés. Une jeune fille qui devait avoir mon âge à peu de choses près et un homme aussi énervé qu’agressif. Il ne semblait pas particulièrement ouvert à la discussion. Vu ce qu’il avait subi, on pouvait le comprendre mais quelque chose me disait qu’il n’était pas plus conciliant le reste du temps. Quant à la jeune fille, elle avait l’air… sauvage et peureux. Elle n’était pas du tout sereine, il n’y avait qu’à voir son attitude. Comme on dit, le langage non-verbal en dit plus sur un homme que ses mots. Son regard fuyant et sa façon de se tenir sur la chaise me donnait l’impression d’être face à un enfant.

Première étape, essayer de croiser son regard pour établir un premier contact. « Ça va aller, mademoiselle… Wolfgang ? » Surtout ne pas donner l’impression de ne m’intéresser qu’à elle, sinon le gars allait s’énerver à tous les coups. « Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce qu’il s’est passé, monsieur ? Je vais demander qu’on vous apporte une trousse de soins pour s’occuper de vos plaies. » L’une des missions principales d’un agent de police était le contact, la sociabilité et donc calmer les ardeurs de ceux à qui il fait face.

© SEAWOLF.


blblbl:
 
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
S. Lou E. Wolfgang

Nombre de messages : 210
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Lun 5 Juin - 13:30


enquête d'une agression surprenante
lou & adélaïde




La journée avait bien commencé pour l'ancienne louve. Une journée de repos passé dans le parc, pieds nus à marcher en toute tranquillité dans l'herbe fraîche. Vêtue d'un short en jean et d'un simple t-shirt, chaussure en main, elle avait fait plusieurs fois le tour du parc avant de venir s'arrêter devant le marchant de hot-dog. L'eau aux babines, elle n'avait pas tardé à en prendre. L'homme lui réclama le papier étrange qui semblait faire affaire de monnaie d'échange. Elle en donna et l'homme lui rendit des morceaux de ferrailles que Lou renifla avant de mettre dans sa poche. Puis, elle prit la nourriture qu'elle dévora en un rien de temps avant de reprendre son petit tour pour finalement s'installer dans l'herbe.

Ce fut à ce moment que la journée prit une tournure des plus étranges. Il avait suffis d'un ballon envoyé dans en direction et d'un homme un peu trop violent à son goût. Se revoyant à son arrivée, les instincts de la demoiselle avait complètement prit le dessus et elle parvint à mordre l'homme. Ce dernier la traita aussitôt de sauvage avant de bousculer violemment l'ancienne louve. Elle le mordit de nouveau. Et là, la situation dérapa complètement. Sans savoir comment cela avait pu être possible, Lou fut traîner par deux hommes en tenu étrange jusqu'à un lieu qui l'était tout autant. Forcée de s'asseoir face à un bureau, Lou s'installa en boule avec le regard aussi terrorisé que fuyant. Il y avait trop de bruit, trop de stimulus étranger pour qu'elle reste calme. Puis, elle regarda ses pieds. Elle avait perdu ces chaussures et ses pieds n'étaient pas dans un excellent état pour le coup.

Elle sursauta faiblement lorsque la jeune femme derrière le bureau s'adressa à elle. Lou la fixa longuement et hocha non. Elle voulait partir d'ici et le plus vite serait le mieux. D'ailleurs, l'homme avait commencé à la pointer du doigt tout en parlant, arrachant un grognement à l'ancienne louve. Tout ce qu'elle comprit du discours de l'homme relatant leur altercation était : ❝ vous voyez ! Cette fille est folle, une vraie sauvage. Enfermée là ! ❞ Un nouveau grognement s'échappa des lèvres de la brunette, ce qui value un mouvement de recule de l'homme. Pourquoi devrait-elle être enfermée ?! Elle agissait par instinct face à un homme qui aurait pu la frapper. Pourquoi est-ce la seule fautive ?!


©S a n i e (i) aslaug. & Zuz'


Dernière édition par S. Lou E. Wolfgang le Ven 16 Juin - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Judy
avatar

Faites place à la vedette
J. Adelaide-Casey Hopps

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Mar 13 Juin - 23:25

enquête d'une agression surprenante
— with S. Lou E. Wolfgang

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet homme était remonté et particulièrement agressif, peut-être même plus que la jeune femme qui me semblait beaucoup plus apeurée et craintive que foncièrement agressive, justement. Je le sentais mais, plus encore, les indices du langage corporel me l’indiquaient. J’étais trop habituée à travailler et à chercher des indices – surtout lors de la mission des animaux redevenus « sauvages » à Zootopie – que pour passer à côté de ce genre de détails, non négligeables par ailleurs. Il avait expliqué ce qui lui était arrivé au parc : une histoire de ballon, de morsures et de grognements. « Récupérer un ballon, c’est une chose, l’extraire violemment sans la moindre discussion, c’en est une autre. » J’avais dit ça calmement, sans la moindre agressivité dans mes yeux. Il ne fallait surtout pas que je joue son jeu ou le ton allait monter et ça ne ferait que grandir la tension et l’angoisse de cette demoiselle complètement paumée. Il fallait malgré tout que je sois suffisamment maligne pour raisonner celle-ci sans donner le sentiment à cet homme qu’il était en position de « vainqueur » dans cette affaire. Malheureusement, il risquait de me donner du fil à retordre, certainement plus que son assaillant, à se montrer aussi étroit d’esprit.

« J’entends qu’elle vous a mordu mais comprenez qu’il n’y a pas non plus mort d’homme, monsieur. En plus, elle me donne l’impression d’être totalement paniquée. Elle aura un avertissement, c’est certain et cela sera consigné dans un dossier. » C’était la moindre des choses, j’en avais bien conscience. « Cependant, il vaut mieux que vous alliez à l’hôpital afin de vérifier que vous n’avez rien qui ne nécessite des soins urgents. » J’exagérais ce qu’il fallait pour qu’il se carapate une fois sa plainte déposée et pouvoir être en tête-à-tête avec celle qui m’intriguait et plus encore qui me rappelait ma vie à Zootopie. Mon instinct pouvait me tromper, je n’étais pas parfaite, mais quelque chose me disait qu’elle avait quelque chose d’animal et, après tout, j’étais un lapin avant d’être transportée dans un corps humain. Avec un peu de chance, il jouerait le jeu et nous laisserait tranquille. « Comprenez-moi, je n’aimerais pas que votre plaie s’infecte, ni que vous attrapiez la rage. » Il la prenait pour une folle ? Une sauvage ? Je lui rendais la monnaie de sa pièce, toujours en calculant de sorte à ce que je ne franchisse pas la limite. « Pendant ce temps, je vais expliquer à mademoiselle Wolfgang ce qu’elle risque. » De nouveau des beaux mots pour qu’il nous laisse.

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
S. Lou E. Wolfgang

Nombre de messages : 210
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Ven 16 Juin - 15:14


enquête d'une agression surprenante
lou & adélaïde




L'homme racontait les événements du parc avec ferveur, défendant son point de vue comme si la réaction de l'ancienne louve était un crime d'état. Lou n'avait pas tout comprit dans les récits de l'homme, mais le peu avait suffi à la faire grogner faiblement à l'instant même où il la pointa du doigt. Il l'a disait folle, à enfermée. Mais, pourquoi ?! Elle agissait par pur instinct devant un être agressif à son égard. Elle n'utilisait peut-être pas les mots pour se défendre, mais il avait bel et bien attaqué le premier pour elle ! C'était lui qui était bon à être enfermer !

Lou se calma un peu, se renfermant davantage sur elle-même tout en reportant son attention sur la jeune femme derrière le bureau qui venait de prendre la parole. De toute évidence, les paroles de cette dernière n'avaient pas semblé plaire à l'homme qui se défendit en déclarant de nouveau que c'était la brunette la violente dans l'histoire. Et puis quoi encore ?! Elle n'avait rien fait au début ! C'était lui qui l'avait agressé pour une balle ronde, Lou n'avait fait que réagir en conséquence. Ce genre d'habitude ne se perdait pas si aisément, surtout lorsque cela lui rappelait bien trop ses premiers instants dans ce monde.

Lorsque la demoiselle derrière le bureau reprit la parole, Lou osa un regard vers l’homme dont le regard s’était doucement assombrit. De toute évidence l’avertissement seul ne lui suffisait pas comme punition, mais il resta étrangement silencieux. Puis, son expression changea doucement lorsqu’elle évoqua la possibilité d’avoir la rage. Là, le regard de Lou se posa de nouveau sur la demoiselle derrière le bureau. Vraiment ?!

L’instant suivant, l’homme acquiesçait et partit en répétant les paroles de la policière sur un ton angoissé. Au moins, elle avait réussi à le convaincre de partir. Mais, étrangement, cela ne rassura toujours pas l’ancienne louve qui avait suivit l’homme du regard alors qu’il sortait. Pouvait-elle partir elle aussi ? Ou serait-elle enfermé dans la cage comme l’avait demandé l’homme ? Un couinement s’échappa de ses lèvres alors qu’elle raffermit sa prise autour de ses jambes pour se protéger de ce qui allait venir. Puis, elle posa timidement son regard sur la jeune femme.


©S a n i e (i) aslaug. & Zuz'
Revenir en haut Aller en bas
Judy
avatar

Faites place à la vedette
J. Adelaide-Casey Hopps

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Sam 8 Juil - 0:31

enquête d'une agression surprenante
— with S. Lou E. Wolfgang

Il n’y avait rien à faire, cette jeune femme transpirait la peur primaire. Je sentais bien qu’elle n’était pas à l’aise. Il fallait être drôlement aveugle pour ne pas le comprendre, d’ailleurs. Plus ça avançait, plus elle me faisait penser à un animal : ses réactions, ses grognements et son mutisme total. Son corps parlait pour elle, il n’y avait pas besoin de mot pour ça. Je suppose que malgré le changement radical de physique, on ne perdait pas totalement ses instincts d’animaux… Il n’y avait qu’à me remarquer bouffer des carottes à tort et à travers, et surtout quand j’étais nerveuse. A ce moment-là, je les mangeais à la pelle. Mon pressentiment ne pouvait être totalement erroné. Seulement, pour m’en convaincre, il fallait à tout prix que je sois seule, ni le moindre collègue, ni le moindre témoin. Surtout pas cet homme stupide comme ses pieds qui était dépourvu de compassion et, plus encore, d’empathie. Je ne pouvais pas prendre le risque de parler de ça, de mon ancienne existence, j’avais bien trop peur qu’on me prenne pour une cinglée. Je n’allais pas perdre mon travail comme ça, pas après avoir fait mes preuves en tant que lieutenant.

Une fois assurée que Smee n’était pas dans mes pattes, ni Aadhik, ni personne d’autre, je fermai tranquillement la porte, sans afficher le moindre comportement étrange. Cet homme complètement apeuré par l’idée même que cette demoiselle Wolfgang soit atteinte de la rage ne remettrait pas les pieds dans ce bureau avant un bout de temps, pas tant qu’elle serait présente, du moins. Alors, nous étions tranquilles à ce niveau. Je pris une grande inspiration, expirai tout aussi lentement, tentant de me contenir. Si elle avait bel et bien été un animal dans son ancienne vie, elle serait certainement encore plus sensible au moindre détail du langage non-verbal. C’était donc primordial que je fasse attention à ma tenue, au visage que je lui affichais et à mon attitude en général. « Est-ce que… vous venez d’ailleurs, mademoiselle ? Fantasia Hill n’est pas votre… ville natale, n’est-ce pas ? » Si je me trompais, j’allais devoir m’expliquer devant mon supérieur et elle allait certainement me fuir. C’était quitte ou double, mais j’avais foi en mon intuition. Afin de lui parler sans l’effrayer davantage, je m’étais baissée pour être à sa hauteur et j’avais parlé d’une voix calme et douce. J’affichais un sourire que j’espérais le plus rassurant possible. Pourvu qu’elle coopère…

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
S. Lou E. Wolfgang

Nombre de messages : 210
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Lun 31 Juil - 13:37


enquête d'une agression surprenante
lou & adélaïde




L'homme qu'elle avait soit-disant agressé, sortait hâtivement du bureau tout en répétant encore et encore les paroles de la jeune policière. Du moins, c'était ce que Lou supposait comme il était difficile de décrypter les baragouinages de cet homme des plus stupides. Seulement, l'ancienne louve pu être rassurée de ne plus être en sa présence, c'était déjà ça ! En effet, devant l'inconnu qui lui était réservé, Lou n'était toujours pas spécialement à l'aise. Elle avait donc regardé l'homme sortir avant qu'un couinement ne lui échappe. Pourrait-elle sortir, elle aussi, ou bien serait-elle réduit à vivre dans une cage comme l'homme avait pu le demander à la jeune femme qui restait dans le bureau ? Terrorisée à cette idée, Lou raffermi sa prise autour de ses jambes et attendit, le regard poser sur la demoiselle derrière son bureau.

Hélas, Lou n'allait pas se calmer de sitôt. En effet, elle commençait à paniquer légèrement lorsque la policière referma la porte de son bureau. Les espaces clos n'avaient jamais été la tasse de thé de la brunette. Etre d'extérieur, elle faisait toujours de son mieux pour rester un minimum possible à l'intérieur. Et puis, il fallait dire que rien dans son environnement actuelle ne pouvait se montrer assez rassurant. A l'approche de la femme, elle s'était enfoncée dans son siège en grognant faiblement de manière plus qu'instinctive. Ce ne fut que lorsque la policière se mit à sa hauteur pour s'adresser à elle avec douceur que Lou arrêta de grogner pour se montrer attentive à ce que lui demandait la jeune femme. Elle aurait pu la renifler pendant son discours, mais elle s'était retenue.

Finalement, elle resta longuement silencieuse, cherchant les mots pour la réponse qu'elle devait apporter. Mais, encore une fois son vocabulaire était des plus limités et elle se contenta d'un ❝ non...❞ Non. Ce monde, cette ville, cette apparence. Tout lui était étranger. Certes, depuis un an, elle avait apprit à se fondre piètrement dans la masse, mais elle restait un être d'un autre monde. La jeune femme face à elle était-elle dans le même cas qu'elle ? Poussée par sa curiosité naturelle, elle enchaîna avec un ❝ toi ? ❞ Pas de vouvoiement ? Non, absolument pas, ce genre de formule de politesse lui était inconnue ! C'était comme les « merci » et les « s'il te plait » qui était loin de lui venir naturellement.


©S a n i e (i) aslaug. & Zuz'
Revenir en haut Aller en bas
Judy
avatar

Faites place à la vedette
J. Adelaide-Casey Hopps

Nombre de messages : 333
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Dim 10 Sep - 19:36

enquête d'une agression surprenante
— with S. Lou E. Wolfgang

En temps normal, si je n’étais pas moi-même d’un autre monde, d’un tout autre univers, j’aurais pu croire que cette jeune fille avait vécu à l’état sauvage, même si ce cas de figure paraissait sortir d’un fait divers assez incroyable. Et peut-être qu’au fond les humains croiraient beaucoup plus à cette hypothèse qu’à celle d’une vie animale, d’une vie dans ce qu’ils appellent les dessins-animés. Pourtant, entre nous, nous pouvions en parler. Son vocabulaire n’étant pas très développé, je ne risquais pas qu’elle crache le morceau un jour. Elle avait laissé s’échapper un grognement que je devinais instinctif. Nous avions beau être certainement l’une comme l’autre des animaux dans cette ancienne vie, il y avait malgré tout un fossé entre nous. Peut-être moins qu’avec une personne qui ne comprenait pas complètement son ancienne nature, mais quelque chose nous séparait : l’accès au langage, celui des humains. Nous avions beaucoup évolué, comme nous aimions le préciser, à Zootopie. J’avais une vision plus nuancée depuis que j’avais blessé Nick lors de l’interview. Depuis que j’étais à Fantasia Hill, je réalisais d’autant plus que les sauvages n’étaient pas forcément les animaux. Meurtres, vol à l’étalage, arnaques, profits… Les humains étaient capables de cruautés sans nom entre eux et vis-à-vis de notre espèce. Ce cas le prouvait encore. Heureusement qu’ils n’étaient pas tous comme ça… Je soupirai, exaspéré par cet homme brutal. J’étais surtout embêtée pour celle que j’étais censée punir. Les lois étaient mal foutues.

Malgré sa réticence évidente, elle se montra coopérante dès que je fus à sa hauteur. Le rapport de force n’était sans doute plus le même dans sa tête. « Non. » Je lui offris un sourire en modifiant encore une fois la tactique. Peut-être qu’avec des phrases plus simples et plus courtes, elle me comprendrait plus aisément. « Tu étais un… animal ? » Et là, je me grattai la nuque… Est-ce qu’elle savait seulement ce qu’était un animal ? Quand on en est un soi-même, on en a rarement conscience… Alors, je pianotai sur mon portable pour lui montrer quelques photos d’animaux. D’abord un lapin, ensuite un panda, un lion, un chiot, un renard, un autre chien… Il fallut beaucoup de photos avant de voir apparaître un loup et son louveteau. Et là… Un autre déclic… Allait-elle reconnaître sa propre famille d’animal ? Je ne savais pas trop par quel angle prendre ce problème. Pas évident comme situation. C’était bien la preuve qu’il fallait toujours ruser pour résoudre une enquête. Il n’y avait certainement pas que la force bestiale. Peut-être qu’imiter le cri de tous ces animaux aiderait ? Je tentai ma chance, un cri après l’autre…

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
les alliés de pixie
avatar

Faites place à la vedette
S. Lou E. Wolfgang

Nombre de messages : 210
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   Lun 11 Sep - 15:12


enquête d'une agression surprenante
lou & adélaïde




L’homme avait quitté le bureau. Lou aurait dû se détendre, mais il n’en fut rien. L’ancienne louve angoissa doucement davantage alors que la jeune femme refermait la porte. Lou était un animal d’extérieur, elle suffoquait dans les espaces clos. Alors, ce bureau, sans sortie ou échappatoire, venait à la faire angoisser. Elle voulait partir, retrouver l’air pur de l’extérieur et voire cette ambiance qui était loin de lui convenir. Pourquoi la femme la retenait-elle encore et encore ? Allait-elle l’enfermer comme l’homme l’avait demandé ?! Lou s’enfonça un peu plus dans son siège et n’avait pu s’empêcher de grogner faiblement de manière instinctive alors que la femme s’approchait à nouveau d’elle. Qu’allait-elle lui faire ?! La crainte dans son regard, son grognement s’accentua jusqu’à s’éteindre lorsque la jeune femelle se mit à sa hauteur pour prendre la parole. Elle lui accordait une attention toute nouvelle, se retenant de la renifler comme elle aurait pu le faire d’ordinaire.

Puis, elle resta silencieuse à l’interrogation de la jeune femme avant de répondre le plus simplement possible. Non. Ce monde, cette apparence. Elle ne venait pas d’ici, aurait voulu être dans son ancien monde. Certes, elle avait eu un an pour se faire à ce moment monde, mais c’était plus compliqué que prévu. Hésitante et poussée par sa curiosité, Lou avait retourné l’interrogation à la femme qui lui faisait face à présent. Elle non plus à en croire sa réponse. Etait-elle comme elle ? Se détendant lentement, Lou passa ses jambes sous elle, brisant la boule qu’elle formait jusqu’à présent. Elle restait silencieuse. Le terme « animal » ne lui plaisait pas particulièrement, mais semblait être répandu chez les personnes de ce monde, alors elle se contenta d’acquiescer à l’affirmative. Oui, elle avait été un animal et elle voudrait bien le redevenir, repartir.

Finalement, elle fronça les sourcils en voyant la femme sortit l’une de ces choses étranges. Un portable. Elle n’avait jamais réussi à en utiliser un convenablement. Curieuse, elle regardait les images que la femme lui montrait. Les unes après les autres. Jusqu’à une image qui l’avait fait bien plus ne réagir que les autres. Un père et son enfant. Immédiatement, Lou prit l’appareil des mains de la jeune femme. ❝ moi. Avant.  ❞ murmura-t-elle faiblement. Elle aimerait tant retrouver sa famille. Père, mère, frère et sous. Mowgli également lui manquait et ce même si le petit homme était loin de lui ressembler, il faisait partie de sa meute.


©S a n i e (i) aslaug. & Zuz'
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (lou&judy) enquête d'une agression surprenante   

Revenir en haut Aller en bas
 
(lou&judy) enquête d'une agression surprenante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» [Coupable]-agression et menace-Guana (09/10/1455)
» Enquête Archéologique (libre)
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» L'enquête sur la double nationalité de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIXIE DUST ::  :: Courtland Street :: Police Station-
Sauter vers: